Changer d'édition

Quotas: le Luxembourg, «modèle européen» pour la parité politique
Luxembourg 03.05.2018

Quotas: le Luxembourg, «modèle européen» pour la parité politique

Quotas: le Luxembourg, «modèle européen» pour la parité politique

Luxembourg 03.05.2018

Quotas: le Luxembourg, «modèle européen» pour la parité politique

Le quota luxembourgeois de représentation féminine en politique serait un «modèle pour l'ensemble de l'Europe», selon la commissaire à l'égalité des genres de la Commission Européenne, Věra Jourová.

(HP trad JV) - Lors d'une discussion à la Chambre, à propos de sujets tels que les droits des citoyens, la protection des données personnelles, la protection des lanceurs d'alerte ou encore l'égalité des sexes en politique, la commissaire à l'égalité des genres de la Commission Européenne, Věra Jourová, a salué l'approche du pays en matière de quotas électoraux.

Selon la loi luxembourgeoise, les femmes doivent représenter 40% des listes électorales des partis aux élections législatives et européennes. Une loi très positive pour la commissaire, pour qui il s'agit d'un «modèle pour l'ensemble de l'Europe». 

Cette loi, votée en 2016, pénalise financièrement les partis qui ne respectent pas le quota: les mauvais élèves perdent un pourcentage du financement que l'État leur accorde. Ainsi, les partis dont la représentation féminine est inférieure à 30% risquent de perdre jusqu'à 75% de leur financement. 

Věra Jourová a déclaré vendredi à la Chambre qu'elle félicitait cette approche, ajoutant qu'elle souhaitait que «tous les pays européens s'inspirent de cette législation».


8.10.2017 Luxembourg, ville, café Indie's, Parteiparty, déi Gréng  photo Anouk Antony
"Seuls les Verts ont atteint la parité aux communales"
Avec 35,78% de femmes candidates aux communales dimanche dernier, la parité n'a pas été atteinte. Pour le Conseil national des femmes il est temps d'introduire les quotas pour les élections communales également.

En octobre 2017, la présidente du Conseil National des Femmes du Luxembourg (CNFL), Danièle Martin, soulignait les progrès à faire en termes de parité au sein des élections communales. «La progression existe mais elle est lente», déplorait-elle, «et même si les chiffres de la participation des femmes aux élections communales sont meilleurs en 2017 qu'en 2011, il y a encore du chemin jusqu'à la parité».

À l'époque, lors des élections communales de 2017, seuls Les Verts avaient atteint la parité: 48,71% de leurs candidats étaient des femmes, contre 40,26% de leurs élus. 

Les députés ont également interrogé la commissaire à propos de nouvelles règles, abordées par la Commission au début de la semaine, qui doivent accorder une meilleure protection aux lancers d'alerte. Les projet en cours procureraient à ces derniers un «accès à des recours légaux» en cas de représailles: licenciement ou perte de grade par exemple.  

On compte actuellement 18 femmes sur les 60 députés de la Chambre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.