Changer d'édition

Qui est Roberto Traversini, le député-maire de Differdange?
Le 5 décembre 2013, Roberto Traversini est assermenté à la Chambre des députés sur le banc des Verts. Il retrouve Claude Meisch (DP), devenu ministre de l'Education nationale. Ils se connaissent par cœur puisqu'ils travaillent ensemble depuis juin 2006.

Qui est Roberto Traversini, le député-maire de Differdange?

Photo: Guy Jallay
Le 5 décembre 2013, Roberto Traversini est assermenté à la Chambre des députés sur le banc des Verts. Il retrouve Claude Meisch (DP), devenu ministre de l'Education nationale. Ils se connaissent par cœur puisqu'ils travaillent ensemble depuis juin 2006.
Luxembourg 3 min. 14.01.2014

Qui est Roberto Traversini, le député-maire de Differdange?

Un peu plus de 8 ans après être entré au conseil communal, Roberto Traversini, 51 ans, est en passe de devenir le bourgmestre de Differdange! Député depuis un mois,  ce battant d'origine italienne a commencé en faisant les trois-huit à l'Arbed...

Roberto Traversini se souviendra de ce début janvier 2014. Celui de la consécration. Alors qu'il vient tout juste de souffler ses 51 bougies le 3 janvier et d'entrer à la Chambre des députés le 5 décembre pour occuper le siège laissé libre chez Les Verts par Felix Braz (devenu ministre de la Justice), Roberto Traversini sera bel et bien le bourgmestre de la 3e ville du pays!

Après une guerre de succession rocambolesque à l'hôtel de ville de Differdange, l'ancien premier échevin -poste qu'il occupait depuis le 3 juin 2006-  succèdera à Claude Meisch, devenu ministre de l'Education nationale. Les négociations entre le CSV, le LSAP et Les Verts ont abouti à un accord de coalition signé lundi soir et, du coup, à l'éviction du DP.

Fils d'un immigré italien venu travailler en tant que saisonnier dans le bâtiment au Luxembourg -il est né en Italie- Roberto Traversini  a démarré son parcours professionnel dans la sidérurgie à l'Arbed.

Mécanicien-ajusteur, il a "pendant plusieurs années, fait les trois-huit à l'usine", comme révélé dans un portrait récent brossé par chd.lu.

Il débarque à Differdange après une reconversion réussie dans l'animation sportive et après avoir été employé communal à Sanem. Son parcours politique au sein du conseil communal de Differdange (il y entre suite aux élections d'octobre 2005) est étroitement lié à son engouement pour donner de l'espace aux jeunes et redonner un second souffle aux seniors.

Le bonhomme à l'enthousiasme communicatif, toujours un sourire aux lèvres, s'investit sans compter pour ceux qui ont une réelle attente par rapport à la société. Roberto Traversini n'a pas attendu la politique pour s'engager. Sa fibre a toujours été sociale.

Il est le président de longue date du CIGL Differdange, créé il y a treize ans, mais aussi du Jugendtreff SABA Differdange et même de l'Entente des gestionnaires des maisons de jeunes qui a gagné en crédibilité depuis qu'il se bouge pour faire savoir tout le travail d'accompagnement des jeunes qui y est réalisé au quotidien.

L'engagement du tout jeune député dans les commissions des Affaires intérieures, de la Famille et de l'Intégration, du Logement mais aussi des Pétitions (il en est le vice-président) montre ses centres d'intérêts.

La première mission du nouveau député-maire de Differdange sera de ficeler et de présenter le budget 2014. Pour cela, il est entouré de quatre échevins dont son collègue des Verts, Georges Liesch, déjà membre du collège échevinal sortant.

Tous deux se connaissent bien et avaient d'ailleurs prêté serment le même jour (le 14 juillet 2006): Roberto Traversini était devenu Premier échevin suite à la démission de Jeannot Logelin -il avait occupé ce poste durant de nombreuses années- et Georges Liesch était entré au conseil communal pour y compléter les rangs des Verts.

C'est le socialiste Erny Muller qui deviendra le premier échevin. Le nouveau collège échevinal sera complété par Fred Bertinelli (LSAP) et Tom Ulveling (CSV) qui dispose déjà d'une solide expérience à ce poste.

Maurice Fick


Sur le même sujet

Differdange: une coalition à trois sans le DP
Dimanche après-midi, les sections locales differdangeoises du CSV, de Déi Gréng et du LSAP ont annoncé qu’ils étaient tombées d’accord pour former une coalition à trois sans le DP.