Changer d'édition

C'est dans cet état que le radar fixe de la route N7 à Lipperscheid a été retrouvé samedi matin.
Brèves Luxembourg 13.08.2022

La police luxembourgeoise a lancé ce samedi matin un appel à témoins pour savoir qui a détruit le radar fixe de la N7 près de Lipperscheid, dans la commune de Bourscheid, dans le nord du pays.

L'engin a été retrouvé ce matin à 6h30, complètement renversé au sol et avec des fils apparents, indique la police qui veut savoir qui a commis un tel acte et ce qui s'est passé. 

Dans l'appel à témoins, la police demande à toute personne ayant des informations de les signaler au commissariat de Diekirch-Vianden, en appelant le (+352) 244801000 ou par e-mail : police.diekirchvianden@police.etat.lu. 

Aujourd'hui

Après cette audience d'une journée, les débats commenceront le 5 décembre, a précisé la cour dans un communiqué.
Brèves International Aujourd'hui à 18:27

(AFP) - Le procès des attentats jihadistes de mars 2016 à Bruxelles, où doit comparaître notamment Salah Abdeslam, reprendra le 30 novembre avec la composition du jury de la cour d'assises, a annoncé vendredi la cour d'appel.

Après cette audience d'une journée, les débats commenceront le 5 décembre, a précisé la cour dans un communiqué. Le procès, très attendu en Belgique, était censé s'ouvrir la semaine prochaine. Il a dû être retardé en raison d'un box des accusés jugé non conforme au droit européen.

«C'est un excellent résultat» a estimé auprès de l'AFP une source diplomatique européenne
Brèves International Aujourd'hui à 18:26

(AFP) - Un accord pour atteindre la neutralité carbone en 2050 dans l'aviation civile mondiale a été conclu vendredi, a annoncé l'Organisation de l'Aviation civile internationale (OACI), une agence de l'ONU.

Les représentants des 193 Etats réunis pour l'assemblée de l'organisation, dont le siège est à Montréal, sont parvenus à «un accord historique sur un objectif collectif ambitieux à long terme de zéro émission de carbone d'ici 2050», a tweeté l'OACI.

«C'est un excellent résultat» a estimé auprès de l'AFP une source diplomatique européenne qui a précisé que «seuls quatre pays, dont la Chine, avaient exprimé des réserves».

Le transport aérien est montré du doigt pour son rôle dans la crise climatique. Aujourd'hui responsable de 2,5 à 3% des émissions mondiales de CO2, le secteur s'avère difficile à faire passer aux énergies renouvelables, même si l'industrie aéronautique et les énergéticiens y travaillent d'arrache-pied.

Selon les compagnies aériennes, créer une aviation décarbonée représente 1.550 milliards de dollars d'investissements entre 2021 et 2050.

Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 17:07

(TJ) - Le nombre d'infections au covid reste élevé: jeudi, 1.701 tests ont été effectués au Luxembourg, dont 30,76%- soit 523 échantillons - se sont révélés positifs. Le taux de reproduction est de 1,20.

Les hôpitaux accueillent actuellement 29 patients. Dans un cas, des soins intensifs sont nécessaires. Aucun autre décès lié au covid-19 n'est à déplorer.

En ce qui concerne la vaccination, 572 doses ont été injectées jeudi - dont une seule en primo-vaccination.

A lire également:

Une 4e dose recommandée aux publics les plus fragiles

Le nombre de contaminations a presque doublé en une semaine

Une nouvelle vague de covid en vue dans la Grande Région

Brèves International Aujourd'hui à 16:15

(AFP) - Arrêtée le 13 septembre par la police des moeurs à Téhéran pour non-respect du code vestimentaire strict pour les femmes en Iran, cette Kurde iranienne de 22 ans est décédée trois jours plus tard à l'hôpital.

Des militants ont affirmé qu'elle avait souffert d'une blessure à la tête durant sa détention. Son décès a déclenché des protestations dans le pays, avec en première ligne les Iraniennes, ainsi que des rassemblements de solidarité à travers le monde.

«La mort de Mahsa Amini n'a pas été causée par des coups portés à la tête et aux organes vitaux» mais est liée à «une intervention chirurgicale pour une tumeur cérébrale à l'âge de 8 ans», a indiqué un rapport de l'Organisation médico-légale iranienne, alors que son père Amjad Amini avait indiqué que sa fille était «en parfaite santé».

«Le 13 septembre, (Mahsa Amini) a soudainement perdu connaissance et s'est effondrée (...). Elle a souffert d'un trouble du rythme cardiaque et d'une chute de tension», a ajouté le rapport publié par la télévision d'Etat.

«Malgré son transfert à l'hôpital et les efforts du personnel médical, elle est décédée le 16 septembre des suites d'une défaillance d'organes multiples causée par une hypoxie cérébrale», selon la même source.

Dans son rapport hebdomadaire, le ministère de la Santé explique que jusqu'au 6 octobre 2022 inclus, aucun nouveau cas n'a été recensé.
Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 15:25

Interrogé dans nos colonnes pas plus tard que ce vendredi, le Dr Gérard Schockmel, médecin spécialiste en maladies infectieuses aux Hôpitaux Robert Schuman et expert auprès de l'Agence européenne du médicament, tempérait le fait que le plus gros de l'épidémie semblait derrière nous. Pour lui, nous sommes encore loin d'en avoir fini avec ce virus qui risque à nouveau de se propager massivement tôt ou tard.

Toujours est-il que cette résurgence de cas, ce n'est pas encore pour cette semaine. Dans son rapport hebdomadaire, le ministère de la Santé explique que jusqu'au 6 octobre 2022 inclus, aucun nouveau cas n'a été recensé sur le territoire. Au total, 55 cas de variole du singe ont donc été détectés au Luxembourg depuis le 7 mars. Jusqu’à présent, tous les cas détectés sont de sexe masculin dont la moyenne d’âge est de 37 ans. Trois cas ont été hospitalisés pour une courte durée et ont entre-temps quitté l'hôpital. Les autres caractéristiques épidémiologiques et cliniques de cas détectés au Luxembourg sont très similaires aux cas signalés au niveau européen.

Jusqu'au 6 octobre 2022, dans 44 pays et zones de la région européenne, un total de 24.833 cas de variole du singe a été signalé aux autorités sanitaires European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC) et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce qui représente une augmentation de 211 cas depuis la semaine dernière.

La vaccination contre la variole du singe de certaines personnes à risque a commencé au Service national des maladies infectieuses. Jusqu'au 6 octobre 2022, 681 personnes ont reçu une première dose et 415 personnes une deuxième dose.

Le PIB en volume a légèrement régressé au 2e trimestre 2022.
Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 12:00

Le STATEC vient de publier la première estimation détaillée du Produit Intérieur Brut (PIB) pour le deuxième trimestre 2022, ainsi que des chiffres révisés pour les trimestres précédents.

L'organisme de statistiques indique qu'au deuxième trimestre 2022, l'évolution du PIB en volume a baissé de 0,5% par rapport au trimestre précédent. La guerre en Ukraine et la crise énergétique continuent d'impacter lourdement l'économie luxembourgeoise. Le PIB est par contre en hausse de 1,6% si on compare avec le deuxième trimestre 2021. 

La valeur ajoutée des activités financières et d’assurance augmente de 2,4% par rapport au trimestre précédent. La branche « Commerce, transports, hébergement et restauration » est en baisse de 1,2%; les « Services aux entreprises et location » augmentent (+0,8%) tout comme les« Activités immobilières » (+1,6%) et la branche de l'« Administration publique, éducation et santé » (+0,1%). Forte baisse par contre pour les secteurs de l'« Industrie, y compris énergie et distribution d’eau » (-8.6%) et pour la construction (-8,7%).

Par rapport au premier trimestre 2022, il semblerait que le temps des économies soit arrivé. Le Statec indique que «la dépense de consommation finale des ménages et des institutions sans but lucratif au service des ménages a diminué de 0,4%». «Celle des administrations publiques a augmenté de 0,5%». Les exportations ont légèrement augmenté (+0,3%) tandis que les importations ont diminué (-0,2%). 

Les évolutions annuelles du PIB en volume ont également été révisées. «+2,7% au lieu de +4,0% pour le premier trimestre 2022, +4,1% au lieu de +4,9% pour le quatrième trimestre 2021 et +2,0% au lieu de +5,1% pour le troisième trimestre 2021.»

Hier

Brèves Luxembourg 06.10.2022

(AFP) Cette diffusion survient sur fond d'une vague de manifestations en Iran déclenchées le 16 septembre par la mort d'une jeune femme, Mahsa Amini, après son arrestation par la police des mœurs.

L'Iran a accusé à plusieurs reprises des forces extérieures d'attiser les protestations et fait savoir la semaine dernière que neuf ressortissants étrangers -notamment de France, d'Allemagne, d'Italie, de Pologne et des Pays-Bas - avaient été arrêtés.

A lire également:

«En Iran, le voile est un symbole politique»

Brèves Luxembourg 06.10.2022

Mercredi après-midi, un chauffard a ralenti un autre automobiliste sur l'autoroute A13 près de Kayl, a brisé la vitre de la portière du conducteur et l'a ensuite attaqué à coups de poing.

Selon la police, l'automobiliste violent circulait vers 15h50 sur l'A13 en direction d'Esch/Alzette et a perturbé le conducteur du véhicule qui le précédait sur la voie de dépassement peu après la bretelle d'accès de Kayl. Alors que la circulation était au ralenti, le véhicule devancé s'est approché du véhicule du plaignant et s'est arrêté. Après avoir tenté à plusieurs reprises d'ouvrir la portière du véhicule du plaignant, l'inconnu a frappé la vitre de la portière du conducteur jusqu'à ce qu'elle se brise. Il a ensuite agressé l'intéressé avant de s'enfuir.

Le véhicule de l'agresseur serait un SUV (taille Ioniq ou Kodiaq) de couleur gris foncé avec des plaques d'immatriculation inconnues. L'homme serait âgé d'une cinquantaine d'années, de corpulence forte et mesurerait environ 1,70 mètre. Il était partiellement chauve et portait des lunettes. L'automobiliste agressé conduisait une Peugeot Ion blanche avec des plaques d'immatriculation luxembourgeoises.

Les témoins ayant fait des observations ou pouvant fournir des informations supplémentaires sur le véhicule/conducteur sont priés de contacter le commissariat de police de Réiserbann au numéro de téléphone (+352) 244 61 1000 ou par e-mail (police.reiserbann@police.etat.lu).  

Brèves International 4 min. 06.10.2022

(AFP) - Au grand marché de la capitale burkinabè, la photo de Traoré, béret rouge de l'armée de Terre sur la tête et tenue militaire, s'affiche désormais sur les étals de photos à vendre aux côtés de celles du héros national Thomas Sankara, président putschiste assassiné en 1987, ou de Jésus.

Le jeune capitaine de 34 ans - ce qui en fait le plus jeune chef d'Etat au monde devant le président chilien Gabriel Boric, 36 ans - a renversé vendredi le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, lui-même putschiste en janvier 2022.

Natif de Bondokuy (ouest), il étudie la géologie à Ouagadougou et rejoint l'armée en 2010. Il est diplômé de l'académie militaire Georges Namonao, une école de formation d'officiers moins glorieuse que le Prytanée militaire de Kadiogo (PMK) dont son prédécesseur Damiba et nombre de hauts gradés burkinabè sont issus.

Il sort vice-major de la promotion nommée «Citoyenneté», raconte un ancien élève qui a étudié avec lui. Il y était «discipliné et valeureux», assure-t-il.

«Respecté»

S'en suivent dix ans de carrière au front: il est déployé dans le nord et le centre du pays frappés par les attaques jihadistes, puis au Mali en 2018 au sein de la mission de l'ONU, la Minusma. Il est nommé capitaine en 2020.

Un fait d'armes marquant survient cette année-là quand la ville de Barsalogho, à une quarantaine de km de Kaya dans le centre où il est alors basé, est attaquée par des groupes jihadistes qui menacent de la faire tomber.

La route étant réputée minée, le capitaine Traoré entame alors avec ses hommes un «rallye commando» à pied, raconte un officier supérieur anonymement, pour libérer la ville. Le genre de décisions qui font que l'homme est «respecté de ses hommes et a fait parler de lui dans différentes opérations», souligne la même source à l'AFP.

Ironie de l'histoire, le parcours récent de Traoré s'est inscrit dans les pas de celui du lieutenant-colonel Damiba, qu'il a fini par renverser. Lors du putsch contre le président d'alors Roch Marc Christian Kaboré, le 24 janvier, qui a porté Damiba au pouvoir, Traoré est membre de la junte putschiste, le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR).

En mars, le président Damiba le nomme chef d'artillerie du régiment de Kaya, d'où viendra petit à petit la grogne. Nommé par ses camarades porte-parole des membres du MPSR sur le terrain, il est mandaté plusieurs fois à Ouagadougou pour plaider un changement de stratégie auprès du président.

C'est finalement faute d'avoir été entendu, disent plusieurs de ses soutiens, qu'il aurait marché sur Ouagadougou vendredi, quelques jours après une énième attaque, cette fois contre un convoi de ravitaillement escorté par l'armée dans le nord. Bilan, 27 morts militaires et 10 civils tués.

«Exaspération»

«Le capitaine Traoré est le symbole de l'exaspération des militaires subalternes et des hommes de rang», ceux qui sont au front, par opposition aux gradés réputés friands des salons feutrés, estime le consultant en sécurité Mahamoudou Savadogo.

Traoré aura la lourde tâche de reprendre l'ascendant dans la lutte contre les groupes jihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda d'autres à l'Etat islamique, qui ne cessent de gagner du terrain depuis qu'ils ont débuté leurs attaques au «pays des hommes intègres» en 2015.

Il a promis de faire «dans les trois mois» ce «qui aurait dû être fait dans les huit mois passés», une critique directe de son prédécesseur. Militaire renversant un autre militaire, Traoré est une nouvelle preuve, selon Savadogo, de «la dégénérescence de l'armée qui n'existe presque plus et qui a fini de se déchirer avec cet énième coup d'Etat».

Sa prise de pouvoir s'inscrit également dans une lutte globale d'influence entre France et Russie en Afrique francophone, où les anciennes colonies françaises sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers Moscou. Les manifestants qui l'ont soutenu à Ouagadougou ce week-end en brandissant des drapeaux russes et en scandant des slogans anti-France, ont fait du coup d'Etat de Traoré un élément de plus dans «la remise en cause de l'influence française en Afrique de l'Ouest», estime une source diplomatique africaine au Sahel.

Reste qu'après sa prise de pouvoir, Traoré est, selon de nombreux interlocuteurs de l'AFP à Ouagadougou, porteur d'un nouvel espoir, un nouveau départ dans un pays qui ne cesse de s'enfoncer dans la guerre sahélienne depuis 2015. Lundi, L'Observateur Palgaa, journal burkinabè, titrait bibliquement: «Ibrahim, l'ami intime de Dieu, pourra-t-il nous sauver?».

Avant-hier

Brèves Luxembourg 05.10.2022

(tom) - Suite à un accident sur l'A1 à la hauteur de Senningerberg, l'autoroute est fermée en direction de Trèves jusqu'à nouvel ordre, entre la sortie Sandweiler/Hamm et la sortie Senningerberg. Une déviation est mise en place via la N1.

Conséquence de cette fermeture : la circulation est bloquée jusqu'à l'échangeur de Gasperich. Les automobilistes sont priés de contourner largement la zone et de respecter les feux de signalisation au tunnel de Howald.

Brèves Luxembourg 05.10.2022

L'asbl qui vient en aide aux sans-abri a lancé, mardi, un appel aux dons afin de se préparer au mieux à l'hiver. Elle cherche ainsi des vêtements chauds.

Pulls, chaussures, sacs de couchage mais également produits d'hygiène... Les étagères de ses Kleederstuff à Hollerich et à Esch-sur-Alzette sont actuellement vides. 

Cet appel s'adresse à tous : particuliers comme professionnels. Les dons de vêtements peuvent être déposés du lundi au vendredi sans rendez-vous au :
- 7, rue de la Fonderie à Luxembourg (de 8 h 30 à 16 h 15),
- 32 ,Grand-Rue à Esch-sur-Alzette (de 8 h 30 à 16 h 15),
- 1, rue du Village à Schoenfels (24 h/24).