Changer d'édition

Quels pays appliquent encore des restrictions sanitaires?

  • Une Europe (presque) totalement rouverte
  • Toujours des mesures en Amérique
  • Une Asie toujours frileuse selon les pays
  • Moyen-Orient, Afrique du Nord et Océanie
  • Une Europe (presque) totalement rouverte 1/4
  • Toujours des mesures en Amérique 2/4
  • Une Asie toujours frileuse selon les pays 3/4
  • Moyen-Orient, Afrique du Nord et Océanie 4/4

Quels pays appliquent encore des restrictions sanitaires?

Quels pays appliquent encore des restrictions sanitaires?
Tourisme et vacances

Quels pays appliquent encore des restrictions sanitaires?


par Simon MARTIN/ 03.07.2022

Les voyageurs pourront voyager vers les destinations de leur choix cet été, non sans règles à respecter dans certains cas.Photo: AFP

Que ce soit en Europe, en Asie ou encore sur le continent américain, certains pays appliquent toujours des mesures sanitaires. Tour d'horizon avant le début des vacances d'été.

Ça y est, après deux ans de pandémie, le monde entier s'ouvre à nouveau au tourisme international. Si certains pays ont fait le choix d'ouvrir totalement leurs frontières et sans restrictions, y compris pour les non-vaccinés, d'autres, plus prudents, continuent encore de réclamer un schéma vaccinal complet et/ou demandent également un test PCR complet. D'autres encore, toujours frileux quant à l'évolution du virus, continuent de soumettre les voyageurs à une période de quarantaine à l'arrivée. 

Alors que les vacances d'été pointent le bout de leur nez et que le Findel s'attend à une fréquentation décuplée cette année, voyons quelles sont les restrictions sanitaires encore en vigueur dans le monde. 

Le Findel dessert de nombreuses destinations en Europe.
1

Une Europe (presque) totalement rouverte
Copier le lien

Le Findel dessert de nombreuses destinations en Europe.
Photo: Pierre Matgé

En ce qui concerne les pays du Vieux Continent, il convient plutôt de se demander quelles sont les contrées qui imposent encore des règles sanitaires. En effet, la majorité des restrictions sont tombées aux quatre coins de l'Europe au cours de ces derniers mois. Plus de certificat covid nécessaire, plus de quarantaine, plus de test PCR ou antigénique réclamé avant le vol, un retour à la vie normale en somme ! 

Toutefois, certains pays européens imposent toujours certaines règles. Prudence donc s'il s'agit de votre future destination de vacances. Ainsi, la France réclame encore et toujours aux personnes arrivant dans le pays par voie aérienne de présenter un certificat de vaccination valide ou test PCR négatif réalisé 72h avant le vol ou un test antigénique réalisé 48h avant le vol. De plus, un formulaire de localisation de passager doit être rempli par toute personne arrivant sur le territoire. Bref, la France ne semble pas badiner avec l'épidémie qui connaît un certain regain dans l'Hexagone, où l'on parle très clairement d'une septième vague. 

La Finlande imposait encore des règles similaires il y a peu, mais depuis le 1er juillet, le pays des Mille Lacs a rejoint la longue liste des pays ayant aboli toutes les mesures sanitaires concernant les voyages. Ce qui n'est pas le cas de Malte. En effet, que ce soit pour vous y rendre mais aussi pour accéder à certains lieux en intérieur, une preuve de vaccination (certificat européen) ou de rétablissement est obligatoire. Si vous n'êtes pas vacciné, un test PCR négatif datant de moins de 72h ou test antigénique négatif datant de moins de 24h vous sera demandé. 

Enfin, le dernier pays européen à maintenir des restrictions sanitaires n'est autre que le Portugal. Il faut toutefois préciser que toutes les restrictions ont été levées sur l'île de Madère. Pour le reste du pays, comme pour la France et Malte, votre certificat de vaccination vous sera demandé ou sinon une preuve de rétablissement ou encore un test négatif (réalisé moins de 72 heures avant le décollage pour un test PCR et 24 heures pour un test antigénique)

Face à un rebond épidémique, il n'est cependant pas exclu que certains pays décident de renforcer les mesures sanitaires. Nous vous conseillons également de vérifier la validité de vos certificats de vaccination si vous vous rendez vers l'un des pays cités plus haut pour vos vacances. En effet, rappelons que ces certificats ont une date d'expiration. Autant donc éviter de mauvaises surprises.

2

Toujours des mesures en Amérique
Copier le lien

Crédit: Shutterstock

Le continent américain et plus particulièrement les États-Unis ont longtemps banni les voyages internationaux non essentiels en raison de la pandémie de covid-19. Toutefois, les USA se sont rouverts au tourisme au mois de novembre 2021 et n'ont pas cessé d'accueillir des millions de personnes depuis lors. Entrer aux Etats-Unis ne se fait cependant pas sans règles, et encore plus désormais. Ainsi, une preuve de vaccination vous sera toujours demandée avant d'embarquer dans l'avion. Depuis le 12 juin dernier toutefois, il n'est plus nécessaire de présenter un test négatif.

En ce qui concerne le Canada, pays très prisé par les voyageurs européens, les règles sanitaires encore en vigueur sont sensiblement les mêmes qu'aux USA.  Ainsi, les passagers arrivant par voie aérienne doivent fournir une preuve de vaccination. Les personnes non vaccinées sont tout simplement interdites d'accès au pays. Avant votre arrivée sur le sol canadien, un formulaire nommé «ArriveCan» devra être rempli par vos soins. Il se pourrait également que vous soyez sélectionné au hasard pour réaliser un test à l'arrivée.

En Amérique du Sud, certains pays ont fait le choix de bannir purement et simplement l'accès à leur territoire aux personnes non vaccinées. C'est notamment le cas du Brésil ou de l'Uruguay. A contrario, plusieurs autres pays ont fait le choix de rouvrir totalement leurs frontières et ce, sans aucune restriction. C'est le cas du Chili ou encore de l'Argentine.

3

Une Asie toujours frileuse selon les pays
Copier le lien

Crédit: Shutterstock

Face à la pandémie de coronavirus, les pays du continent asiatique n'ont pas hésité à redoubler d'efforts afin de contenir le virus hors de ses frontières. Cela n'aura malheureusement pas suffi pour endiguer la propagation de celui-ci. Toutefois, depuis quelques mois, nous assistons à un nouvel élan du tourisme de masse en Asie avec des pays qui, malgré une certaine frilosité, ont à nouveau permis aux touristes internationaux de pénétrer leurs frontières. 

C'est le cas du Japon où, depuis le 10 juin dernier, le pays délivre à nouveau des visas à des fins touristiques. Toutefois, pour le moment, il n'est possible de se rendre au Japon que dans le cadre d'un «voyage touristique encadré». Cela signifie que vos vacances doivent être organisées et que vous devez être accompagné par une agence locale. Votre itinéraire de voyage doit également être prévu à l'avance. Inutile également de préciser qu'une preuve de vaccination est obligatoire. De plus, il est nécessaire de présenter un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant le vol. Celui-ci doit d'ailleurs être certifié par un médecin selon un modèle de certificat japonais.

D'autres pays asiatiques sont quant à eux moins restrictifs, à l'instar de la Corée du Sud qui accueille tant les voyageurs vaccinés que non vaccinés. Si les voyageurs sont toujours soumis de présenter un test PCR négatif réalisé deux jours avant le vol, ils ne devront plus s'acquitter d'une quarantaine obligatoire comme cela avait pu être le cas par le passé. Notons toutefois que chaque voyageur à destination de la Corée du Sud devra, avant son vol, remplir un formulaire de voyage nommé K-ETA et qu'ils devront s'acquitter d'un second test PCR trois jours après leur arrivée. 

Pour la Thaïlande, les règles, autrefois très contraignantes, ont changé depuis ce 1er juillet, les voyageurs vaccinés n'auront qu'à présenter leur certificat de vaccination (le certificat européen est valide). En ce qui concerne les personnes non vaccinées, celles-ci devront simplement montrer le résultat négatif d'un test PCR réalisé 72 heures avant le vol. Exit donc la quarantaine à vos frais ou le Thailand Pass qui rebutaient pas mal de touristes. 

Si vous n'êtes pas vacciné, des quarantaines obligatoires devront être réalisées dès votre arrivée sur le sol de certains pays comme la Malaisie (5 jours), l'Indonésie (5 jours) ou le Cambodge (7 jours). Si vous êtes vacciné, un simple test PCR réalisé quelques jours avant votre départ suffira pour ces pays.

Pour décourager le retour de ses ressortissants, la Chine imposait depuis plus de deux ans une quarantaine longue et coûteuse dans un hôtel ou un centre dédié. Toutefois, le pays autorise depuis peu un certain nombre d'étrangers à revenir au compte-goutte en Chine, mais toujours pas les touristes.

4

Moyen-Orient, Afrique du Nord et Océanie
Copier le lien

Crédit: Shutterstock

On le constate, les mesures sanitaires concernant le tourisme varient énormément d'un pays à l'autre. C'est également le cas dans les pays du Moyen-Orient. Si vous désirez vous rendre à Dubaï, une ville de plus en plus prisée par les touristes, il vous suffira de montrer votre certificat de vaccination. Ou un test PCR négatif daté de moins de 48 heures avant la date du vol. Des règles similaires concernant les voyages au Qatar, à la seule différence où les voyageurs non vaccinés devront s'enregistrer sur un portail nommé Ehteraz et se soumettre à une quarantaine de 5 jours à l'hôtel et ce, dès leur arrivée. 

Certains pays d'Afrique du Nord imposent encore et toujours la présentation d'un pass vaccinal complet, comme au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Dans le cas contraire, ces trois pays réclament un test PCR négatif réalisé moins de 48 heures avant le vol. 

Pour se rendre au Maroc, cet été, les voyageurs devront justifier d’un pass vaccinal complet ou d’un résultat négatif à un test PCR de moins de 72 heures. Cette mesure ne concerne pas les enfants de moins de 12 ans. Il est à noter que l'ensemble des restrictions sanitaires ont été levées en Égypte ou encore en Turquie

Depuis le mois de février dernier, l’Australie accueille à nouveau les touristes, à condition que ceux-ci puissent prouver un schéma vaccinal complet. Les personnes non vaccinées ne sont pas autorisées à entrer sur le territoire australien à des fins de tourisme. 72 heures avant l’embarquement, il est nécessaire de soumettre une déclaration en ligne qui permet de télécharger les preuves de vaccination.

Même constat en Nouvelle-Zélande où la vaccination est obligatoire pour entrer dans le pays. Notons également que les voyageurs devront effectuer un autotest au premier et au cinquième jour de leur séjour. Ils devront ensuite renseigner le résultat dans un formulaire envoyé par mail par les autorités.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Même si le Luxembourg est l'un des pays européens les moins concernés par la hausse des prix, l'inflation continue de se propager à tous les secteurs de l'économie, dont les activités récréatives.
Alors que la fin du port du masque dans les avions a été annoncée à l'échelle du Vieux continent par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), Luxair annonce ce vendredi abandonner aussi cette restriction sanitaire sur presque tous ses vols.
Depuis le début de la pandémie de covid, Luxair a toujours prôné l’allégement des lourdes mesures et restrictions appliquées au transport aérien.
L'aéroport de Luxembourg a subi une baisse du nombre de passagers de plus de 50% en 2021 en comparaison avec 2019. Toutefois, le trafic lié au fret a connu une grosse augmentation.
La mise en conformité de l'aéroport du Findel avec le règlement européen s'avère aujourd'hui «conforme et opérationnelle», alors que pourtant, la pandémie du coronavirus avait entraîné le report à 2021 de l'échéance initialement prévue pour septembre 2020.