Changer d'édition

Quels drôles de champignons poussent à Useldange?

Quels drôles de champignons poussent à Useldange?

Photo: Maurice Fick
Luxembourg 12 3 min. 12.07.2018

Quels drôles de champignons poussent à Useldange?

Maurice FICK
Maurice FICK
Lancé il y a un an, l'insolite projet de construction de gîtes en forme de champignon, d'un Bed & Breakfast de standing et d'un restaurant-brasserie en plein cœur d'Useldange ne pousse pas aussi vite qu'annoncé. Il ne sera pas terminé avant six mois mais wort.lu a pu visiter le chantier.

«C'est un projet innovant implanté dans un site très calme au bord de la Schwebach et de la rivière Attert qui se trouve à la fois dans la verdure et en plein cœur du village», avait expliqué Pollo Bodem, le bourgmestre d'Useldange, voilà un an, lors de la présentation officielle du vaste projet d'hébergements touristiques. Assurant qu'il devait être sorti de terre et opérationnel en cet été 2018.

Un an plus tard, le discours de Polo Bodem n'a pas varié d'un iota. Ses attentes quant au nouvel élan qu'insufflera le projet à Useldange et dans tout le «Réidener Kanton» sont intactes, en termes de création d'emplois et de retombées touristiques. Mais le projet est toujours un immense chantier. Les fameux MushRooms qui pourront accueillir entre 2 et 4 personnes pour la nuit, ont effectivement poussé au bord de l'Attert mais ne sont pas encore habitables.



Projet insolite à Useldange: B&B avec MushRooms servis aux touristes «verts»
Un restaurant, une brasserie, des chambres dont une chambre «château» et trois gîtes en forme de champignon géant sur pilotis accueilleront 40 touristes au bord de l'Attert à Useldange dès l'été 2018. Délaissé jusqu'ici, l'Ouest du pays mise sur le tourisme doux. A commencer dès cet été par le vélo.

Mais il ne boude pas son plaisir et délaisse volontiers sa mairie-château pour descendre 100 mètres plus bas, nous montrer les fameux champignons sur pilotis. A terme, une passerelle métallique -et non en bois comme prévu initialement- reliera les différents modes d'hébergement et de restauration entre eux.

Trois projets sortent de terre simultanément et se jouxtent. Deux projets intercommunaux portés par toutes les communes du canton de Redange-sur-Attert et subventionnés par moitié, par le ministère du Tourisme: c'est-à-dire les trois MushRooms tout en bois avec séjour, salle de bain et une jolie chambre ronde inondée de lumière sous le chapeau, tout comme le B&B de 7 chambres pour lesquelles «on vise les trois étoiles», glisse Polo Bodem.

Enfin, le troisième projet, le moins visible de l'extérieur pour l'heure, est la rénovation de fond en comble de l'ancienne tannerie par la commune d'Useldange elle-même.

Elle accueillera une brasserie, un restaurant, une salle pour prendre les petits déjeuners, et à l'étage, une suite «château» ainsi qu'une suite familiale. Les trois projets représentent 40 couchages insolites ou de haut standing. «Le tout sera géré par un seul exploitant qui s'est déjà manifesté», sourit le bourgmestre.

Pour les 7 chambres du  B&B, «on vise les trois étoiles», glisse Polo Bodem.
Pour les 7 chambres du B&B, «on vise les trois étoiles», glisse Polo Bodem.
Photo: Maurice Fick

Le château, un terrain communal idéalement placé au bord de l'eau et le désir de se positionner comme le nouvel aimant d'une vaste région où le tourisme n'a pas encore vraiment su jouer sa carte, ont donné l'avantage à Useldange. «Tout le canton de Redange-sur-Attert a une pénurie dans la branche touristique parce que ça n'a pas été bien géré dans le temps mais nous sommes en train de mettre ça en œuvre», résume celui qui est aussi vice-président du Syndicat intercommunal.

Le «Réidener Kanton» vise «tous les touristes qui cherchent la tranquillité, les coins idylliques, les pistes cyclables, la verdure et le calme», pose Polo Bodem, bien conscient que cette simplicité est aujourd'hui un des vrais arguments de marketing pour des familles qui ne cessent de courir après le temps.

Au pied du château, le bureau TouristInfo - géré par les Amis de la Culture et du château d'Useldange - ne manquent pas d'idées de visites comme la célèbre mosaïque gallo-romaine à Vichten, le Musée rural Thillenvogtei et l'église du Xe siècle consacrée à Saint-Willibrord à Rindschleiden, le Musée et Institut géologique à Reimberg ou encore les Ardoisières de Haut-Martelange que le gouvernement a décidé très récemment de rendre accessibles en souterrain au grand public dans un proche avenir.

L'ancienne tannerie (qui était aussi l'ancienne maison communale) sera transformée en brasserie-restaurant avec deux suites familiales à l'étage.Le B&B se trouve dans son prolongement, le long de la rivière.
L'ancienne tannerie (qui était aussi l'ancienne maison communale) sera transformée en brasserie-restaurant avec deux suites familiales à l'étage.Le B&B se trouve dans son prolongement, le long de la rivière.
Photo: Maurice Fick



Sur le même sujet