Changer d'édition

Quel rôle pour Paul Galles au sein du CSV?
Luxembourg 2 min. 07.04.2021 Cet article est archivé

Quel rôle pour Paul Galles au sein du CSV?

Le quadragénaire Paul Galles bénéficie d'une bonne popularité auprès des plus jeunes soutiens CSV. C'était aussi le cas de Frank Engel...

Quel rôle pour Paul Galles au sein du CSV?

Le quadragénaire Paul Galles bénéficie d'une bonne popularité auprès des plus jeunes soutiens CSV. C'était aussi le cas de Frank Engel...
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 07.04.2021 Cet article est archivé

Quel rôle pour Paul Galles au sein du CSV?

A 48 ans bientôt, le politicien quitte son siège de secrétaire général du parti chrétien-social. Mais rien ne dit qu'il ne figurera pas parmi la prochaine équipe dirigeante. Celle-ci sera désignée le 24 avril.

(pj avec Marc ) Les cartes sont totalement rebattues au sein du CSV. Après le coup de tonnerre de la démission subite de son président Frank Engel, le 19 mars dernier, le parti va devoir se refonder à l'occasion de son prochain congrès national arrivant dans un peu plus de deux semaines. Au soir du 24 avril, celui qui devrait diriger le parti jusqu'à la prochaine échéance électorale de 2023 sera alors connu. Mais, certain, que Paul Galles n'occupera plus les fonctions de secrétaire général. 


Politik, Partei, CSV, Martine Mergen, Claude Wiseler und Michel Wolter, Situation in Altersheime, Covid-19, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Le CSV enquête sur l'état de ses finances
Dans le sillage de l'affaire «CSV Frëndeskrees», la principale force politique du Luxembourg annonce avoir commandité un audit externe pour se pencher sur les comptes du parti. Objectif: mettre les choses à plat avant le congrès national prévu le 24 avril prochain.

Même si officiellement il s'en défend, le député CSV s'apprête à quitter ce poste. Siège qu'il occupait par interim depuis septembre 2019, et le départ pour raison de santé de Félix Eischen. En interne, plusieurs sources ont confirmé au Luxemburger Wort, ce changement de positionnement. L'intéressé, lui, préfère laisser planer encore le doute. Cela en soulignant que les candidatures pour la future composition du comité directeur ont encore jusqu'au vendredi 9 avril pour être postées... Tampon de la poste faisant foi.

A ce jour, selon Paul Galles, aucun nom ne s'est officiellement dévoilé. Mais la cheffe de fraction, Martine Hansen, n'a pas caché en interview qu'en coulisses Claude Wiseler travaillait à la constitution d'une équipe. L'ancien vice-Premier ministre CSV semblerait prêt à prendre la tête de la formation la plus représentée à la Chambre s'il devait être élu le 24 avril. Paul Galles sera-t-il à ses côtés? Là encore, mystère de la part de celui qui fêtera ses 48 ans en mai prochain. 

Mais sans doute Galles, apprécié d'un électorat plus jeune, n'est-il pas une carte à écarter de son jeu pour qui veut prendre la tête du CSV. A 61 ans (dont 36 comme adhérent au parti chrétien-social), Claude Wiseler a sans doute cet élément en tête à l'heure de cogiter sur la liste de celles et ceux qui pourraient l'entourer demain. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Lors du congrès de son parti ce dimanche, Dan Kersch a posé les bases en vue des prochaines élections de 2023. Le vice-Premier ministre et ministre du Travail, a notamment plaidé en faveur d’un impôt sélectif, qui toucherait ceux qu’il appelle les «gagnants de la crise».
Der digitale LSAP-Kongress war eine Neun-Personen-Show. Ohne Covid-Schnelltest mit negativem Resultat durfte keiner ins Sanemer Artikuss.
Suspecté d'abus de biens sociaux, le président du CSV s'est défendu, mercredi, de toutes les accusations qui pèsent contre lui. Et estime que le contrat qu'il a signé avec l'asbl «CSV Frëndeskrees» n'a rien d'illégal.
Contacto , ITV Frank Engel , Präsident CSV , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort