Changer d'édition

Quel avenir pour l'agence de l'Adem quartier gare?
Luxembourg 2 min. 13.11.2020 Cet article est archivé

Quel avenir pour l'agence de l'Adem quartier gare?

Présente depuis 1996 dans les locaux de la rue Bender, l'agence de l'Adem de la capitale est désormais située à Hamm.

Quel avenir pour l'agence de l'Adem quartier gare?

Présente depuis 1996 dans les locaux de la rue Bender, l'agence de l'Adem de la capitale est désormais située à Hamm.
Photo: Chris Karaba/archive
Luxembourg 2 min. 13.11.2020 Cet article est archivé

Quel avenir pour l'agence de l'Adem quartier gare?

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Depuis début novembre, les 5.500 m2 des locaux de l'ancienne agence de la rue Bender, dans la capitale, sont vides. Propriété de l'Etat, le bâtiment «ne possède pas encore de projet concret pour sa réaffectation», indique l'administration des bâtiments publics.

Une véritable page d'histoire s'est tournée, début novembre, à l'Adem. A cette date, l'agence pour le développement de l'emploi dans la capitale a définitivement quitté les locaux de la rue Bender, qu'elle utilisait pourtant depuis 1996. Une décision justifiée, fin octobre par le gouvernement, par la volonté d'installer les demandeurs d'emplois et les fonctionnaires de l'administration «dans un nouveau bâtiment, plus moderne et mieux adapté à l'accueil de ses clients». En l'occurrence, un immeuble situé à Hamm où se trouvait déjà la direction depuis 2014.

Conséquence directe de cette décision, les quelque 5.500 m2 situés en plein cœur du quartier de la gare sont inoccupés. Et devraient le rester encore quelques mois, car l'immeuble «ne possède pas encore de projet concret pour sa future affectation», indique l'administration des bâtiments publics. Propriété de l'Etat, le bâtiment doit désormais faire l'objet d'«un état des lieux» destiné à «chiffrer les coûts d'une éventuelle mise en conformité».

Emblématique de la capitale, l'agence de la rue Bender pourrait connaître une nouvelle vie.
Emblématique de la capitale, l'agence de la rue Bender pourrait connaître une nouvelle vie.
Photo: LW/archive

Aucun délai quant à la réalisation de cette analyse et encore moins des conclusions des études réalisées n'a été avancé. Seule indication fournie: l'état des lieux portera aussi bien sur «la potentialité du site» que sur «la faisabilité» d'une éventuelle transformation. Comprenez la possibilité d'exploiter différemment cet espace, situé au cœur de la capitale. Et donc de transformer ces espaces de bureau en logements.

Car pour tenter d'augmenter l'offre disponible en la matière, le gouvernement entend exploiter tous les moyens à sa disposition. Dont l'exploitation des immeubles en sa possession, utilisés en large majorité par les différents ministères et leur administration. Et pour ce faire, l'exécutif a d'ores et déjà planifié un vaste mouvement de déménagements qui doit s'étaler jusqu'à la fin 2022. A cet horizon, bon nombre de fonctionnaires auront quitté le centre-ville pour le Kirchberg ou la périphérie de la capitale. 

Localisation actuelle des ministères

Si la Constitution indique que «la ville de Luxembourg est la capitale du Grand-Duché et le siège du gouvernement», rien n'oblige les ministères à avoir leur adresse dans les quartiers les plus huppés. Les espaces libérés au sein des propriétés de l'Etat devraient alors être utilisés «pour en faire quelque chose d'intelligent», indiquait en décembre 2019 François Bausch (Déi Gréng), ministre des Travaux publics.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pour répondre au manque de place, plusieurs bâtiments du centre de la capitale utilisés par le gouvernement s'apprêtent à être désertés d'ici à l'horizon 2022. Direction Kirchberg, Cloche d'Or ou Hamm. Avec l'idée de libérer des espaces et «créer des logements».