Changer d'édition

Que vaut la nouvelle option économique de Google Maps ?
Luxembourg 4 min. 12.09.2022
Mobilité

Que vaut la nouvelle option économique de Google Maps ?

Désormais, Google Maps propose un itinéraire dit "économique", en indiquant le gain énergétique réalisé selon la motorisation du véhicule.
Mobilité

Que vaut la nouvelle option économique de Google Maps ?

Désormais, Google Maps propose un itinéraire dit "économique", en indiquant le gain énergétique réalisé selon la motorisation du véhicule.
Photo : LW/Pascal Mittelberger
Luxembourg 4 min. 12.09.2022
Mobilité

Que vaut la nouvelle option économique de Google Maps ?

Pascal MITTELBERGER
Pascal MITTELBERGER
La semaine dernière, Google annonçait l'arrivée d'une nouvelle option sur Google Maps, pour indiquer aux automobilistes le chemin le plus efficace sur le plan énergétique. Voici ce qu'elle dit pour différents trajets testés.

Des itinéraires alternatifs, moins gourmands en carburant : voici ce que propose une nouvelle option de l'application Google Maps. D'abord lancé en Amérique du Nord, cet outil est disponible depuis mercredi dernier dans plusieurs pays européens, dont le Luxembourg. 


Wirtschaft, Google Street View Car, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Google parcourt à nouveau les rues du Luxembourg
Le géant de l'Internet travaille actuellement à une mise à jour du matériel pour Street View. D'ici septembre, la mise à jour complète sera réalisée.

Pour l'activer, sur son smartphone notamment, il faut aller dans les paramètres de navigation de Google Maps puis dans les options d'itinéraire. En plus des trois choix qui existaient jusqu'alors - «éviter les voies rapides», «éviter les péages» et «éviter les ferries» -, apparaît désormais la ligne «privilégier les itinéraires économes en carburant». 

Des itinéraires «moins pentus, moins encombrés»

Au moment d'afficher les différents itinéraires possibles sur la carte (le plus rapide, le plus court...), le plus économe est signalé par une petite feuille verte et blanche. Juste en dessous figure le pourcentage d'énergie économisée grâce à cet itinéraire. La distinction peut être faite selon la motorisation du véhicule : essence, diesel, électrique ou hybride. Chaque utilisateur peut donc indiquer celle qui le concerne.

En précisant l'économie réalisée, Google Maps indique que, «généralement, les itinéraires économes en carburant sont moins pentus, moins encombrés et effectués à vitesse constante». Dans sa communication, la semaine passée, au moment du lancement de l'option dans 40 nouveaux pays dont le Luxembourg, Google expliquait que la nouvelle fonctionnalité aurait le potentiel d'économiser jusqu'à un million de tonnes d'émissions de CO₂ par an, l'équivalent de plus de 200.000 voitures retirées de la circulation chaque année.

Jusqu'à 30% d'économie pour un véhicule hybride

Mais quels sont ces itinéraires économiques ? Pour le savoir, il a fallu un peu patienter. En effet, mercredi, l'option n'était pas forcément disponible sur tous les appareils. «Le déploiement (progressif, NDLR) aura lieu dans les prochains jours», indiquait alors Google. 

Ce lundi, à la mi-journée, nous avons testé cette option sur un smartphone où elle est désormais disponible. Nous avons choisi plusieurs itinéraires, réalisés au quotidien ou pour partir en vacances. Parfois, le trajet le plus économique est également le plus rapide : par exemple Esch-Luxembourg ou Thionville-Luxembourg. 


Retour sur les grandes étapes du tram à Luxembourg
Ce dimanche, un nouveau segment du tramway luxembourgeois - 1,2 km entre la gare centrale et le lycée Bonnevoie - est inauguré. L'occasion de rappeler les mises en service des précédents tronçons, et d'évoquer les futures extensions.

Pour d'autres, les résultats peuvent être intéressants, voire surprenants. Ainsi, pour rallier Diekirch à la capitale aux alentours de midi, le trajet par l'A7 (52 km) était estimé, à ce moment-là, en tenant compte des conditions de circulation, à 47 minutes. Soit le même temps qu'en empruntant les routes N14 et N30 (40 km), itinéraire désigné comme économique : il permettait d'économiser 17% d'essence ou de diesel, 29% d'énergie pour un véhicule électrique et jusqu'au 33% pour un moteur hybride. 

Economies sur le long terme

Toujours à la mi-journée, le trajet Luxembourg-Trèves était plus rapide en empruntant uniquement l'autoroute (46 minutes pour 55 km). Mais en sortant de l'autoroute à Grevenmacher pour continuer par la route vers Trèves, il était seulement plus long de 3 minutes, pour 4% d'économie d'essence ou de diesel, 9% d'énergie pour un véhicule électrique et 13% pour une voiture hybride. S'il est effectué tous les jours, cet itinéraire «économique» peut effectivement se révéler avantageux financièrement sur le long terme, surtout avec une motorisation hybride.

Pour un trajet un peu plus long, admettons une personne devant relier les institutions européennes entre Luxembourg et Strasbourg, il faut être prêt à allonger son trajet d'une demi-heure (2h50 pour l'option économique, contre 2h20 pour l'itinéraire le plus rapide) pour un gain en essence ou diesel quasi nul (1%) et tout relatif pour un moteur électrique ou hybride (6%).

Une alternative plus longue de quatre heures pour aller à Cannes

Enfin, il y a les longs trajets, pour les vacances par exemple. Là encore, les résultats sont aléatoires. Si, cet hiver, vous voulez aller skier à l'Alpe d'Huez,  que vous n'êtes vraiment pas pressé et que vous roulez en véhicule électrique ou hybride, Google Maps vous propose un itinéraire deux heures plus long mais 20 km plus court, qui permettrait d'économiser, selon les deux motorisations citées, respectivement 15 et 17% d'énergie. 


09.09.08 illustration mobilite luxembourg, photo. Marc Wilwert
Cattenom veut des bus gratuits comme au Luxembourg
Frontalière du Luxembourg, la communauté de communes de Cattenom et environs veut accélérer sur les projets de mobilité, avec des voies de bus dédiées sur les axes routiers en direction du Grand-Duché et des liaisons qui seraient gratuites.

Quant à un trajet Luxembourg-Cannes, c'est carrément l'éloge de la patience : tandis que l'option rapide indique 9h15 de route, l'itinéraire avec la petite feuille affiche une durée de près de 13h, pour 20% d'économie d'énergie pour un moteur électrique et hybride... mais seulement 2% pour un moteur thermique. 

Si cette option économique de Google Maps a le mérite d'exister et s'inscrit dans la tendance actuelle, et nécessaire, de réduction de la consommation énergétique, elle s'adresse surtout à ceux qui aiment ou peuvent prendre le temps au volant. Rappelons, enfin, qu'en termes de mobilité et de diminution de l'empreinte carbone, Google Maps propose, depuis longtemps, les itinéraires en utilisant les transports en commun. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le groupe américain Alphabet, maison mère de Google, est visé en Allemagne par une enquête du gendarme de la concurrence, en raison de «pratiques restrictives» présumées sur son service de cartographie Google Maps, a annoncé mardi l'office fédéral allemand anti-cartel.
Digitale Karten wie jene von Google Maps sind nicht mehr aus dem Alltag wegzudenken. Doch der Datenhunger der Apps wirft Fragen auf.
Alors que le Grand-Duché devrait compter 40% d'habitants et d'emplois en plus d'ici 2035, voici comment le ministère de la Mobilité veut éviter la congestion totale des infrastructures de transport d'ici là.
Lokales,Mobilität,Auto,Zug,Tram,Bus,öffentlicher Transport.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort