Changer d'édition

Quatre personnes arrêtées après la fraude à la CNS
Luxembourg 12.07.2019

Quatre personnes arrêtées après la fraude à la CNS

Quatre personnes arrêtées après la fraude à la CNS

Photo: Chris Karaba
Luxembourg 12.07.2019

Quatre personnes arrêtées après la fraude à la CNS

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Le Parquet a informé ce vendredi matin que des perquisitions avaient eu lieu cette semaine dans deux communes du pays et mené à l'arrestation de plusieurs personnes, soupçonnées de vol et d'escroquerie au détriment de la Caisse nationale de Santé.

Alors qu'une plainte avait déjà été déposée à l'encontre de deux agents de la CNS en février dernier, pour «comportement frauduleux», suite à la découverte d'un détournement de fonds publics à la Caisse nationale de santé, le Parquet a fait savoir ce vendredi matin que plusieurs personnes ont été arrêtées et placées en détention.


"Montant manquant" à la CNS: les soins étaient remboursés deux fois
On en sait un peu plus ce mardi sur le vaste détournement de fonds publics découvert à la CNS. Le ministre de la Sécurité sociale et le directeur de la Caisse étaient face aux députés dans la matinée.

Des perquisitions ont ainsi eu lieu lundi 8 et mardi 9 juillet, dans des domiciles à Fentange et Ettelbruck. Quatre personnes ont été arrêtées, dont une employée âgée de 52 ans de la CNS, suspendue de son travail depuis la découverte des faits et trois hommes de son entourage.

Fausses factures

Ces quatre personnes sont inculpées entre autres, de vol et d’escroquerie au détriment de la CNS pour un montant estimé à deux millions d’euros. Elles ont été entendues par le juge d’instruction qui a ordonné leur placement en détention préventive.


Ils gonflaient les factures d'origine étrangère pour s'octroyer la différence sur leur propre compte
Détournement de fonds à la CNS: deux agents falsifiaient les factures
Le ministère de la Sécurité sociale a indiqué lundi que la Caisse nationale de santé (CNS) a porté plainte contre deux de ses agents pour «comportement frauduleux». Le montant de l'escroquerie n'a pas été communiqué.

Pour rappel, de fausses factures avaient été émises lors de soins médicaux à l'étranger afin que les prestations soient remboursées deux fois par la CNS: une première fois à l’assuré, puis une deuxième sur «un compte lambda».

En février dernier, le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, a précisé que, vraisemblablement, l'escroquerie s'est étalée sur «une longue période». L'enquête se poursuit. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet