Changer d'édition

Quand le bureau fait battre les cœurs
Luxembourg 7 4 min. 14.02.2020 Cet article est archivé

Quand le bureau fait battre les cœurs

Pas simples mais certainement pas illégales, les relations amoureuses dans le cadre professionnel.

Quand le bureau fait battre les cœurs

Pas simples mais certainement pas illégales, les relations amoureuses dans le cadre professionnel.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 7 4 min. 14.02.2020 Cet article est archivé

Quand le bureau fait battre les cœurs

Cupidon peut frapper partout, compris les amoureux qui se croisent sur leur lieu de travail. Mais attention, la passion des sentiments n'autorise pas tout. Petit rappel des textes en vigueur à l'heure de la Saint-Valentin.

(pj avec Nadia Di Pillo) - Ne soyons pas fleur bleue: pour certains employeurs voir se développer des histoires d'amour entre employés n'est pas toujours vu d'un bon œil. Les entreprises américaines en particulier sont même tatillonnes sur le sujet. Ainsi, le PDG de McDonald's, Steve Easterbrook, a dû quitter ses fonctions il y a deux mois parce que ce quinquagénaire avait une relation avec un employé. Selon le conseil d'administration, il a «violé les règles de l'entreprise et fait preuve d'un mauvais jugement, y compris les relations avec un employé», a déclaré l'entreprise. 

Une telle décision serait-elle possible au Luxembourg? Et les employeurs peuvent-ils interdire les relations amoureuses entre collègues? Céline Petrini, experte en droit du travail chez RH Expert, est catégorique: «Au Grand-Duché, l'amour est une liberté individuelle. Les travailleurs ont le droit de s'aimer. L'employeur ne doit pas s'immiscer dans la vie privée de ses employés. L'article 11 de la Constitution luxembourgeoise garantit la protection de la vie privée, ainsi que l' article 12 de la loi du 11 août 1982.»

Cependant, si la relation entraîne du trouble, voire un conflit, dans la société, l'employeur peut réagir. Cependant, il doit alors être capable de démontrer la relation et ses effets négatifs sur le lieu de travail. «Si, par exemple, une relation se rompt et que la paix de l'entreprise est tellement perturbée que le travail en souffre massivement, les employeurs peuvent prendre les mesures nécessaires», explique Céline Petrini.

La règle générale est la suivante: le salarié doit respecter la séparation entre vie professionnelle et vie privée. L'employeur peut demander aux partenaires de ne pas exposer leurs sentiments de manière démonstrative. De leur côté, les partenaires ne peuvent pas «utiliser les échanges de courrier ou les documents internes à des fins autres que professionnelles». Juridiquement parlant, il n'y a aucune obligation pour les uns et les autres de signaler être en lien avec un collègue.

Qu'est-ce que le patron doit savoir?

Lorsqu'une affaire se transforme en relation sérieuse, il est important de se demander si et quand le couple doit rendre publique la relation. "«D'un point de vue juridique, il n'y a aucune obligation de le dire. Cela dépend de la volonté de chacun.» Cependant, tout salarié est obligé d'informer son employeur des changements dans sa vie privée, comme lors d'un déménagement, d'un mariage ou lors d'une demande de congé parental. 

La question des conflits d'intérêts se pose souvent dans les institutions financières, évoque Marie Behle Pondji, avocate chez Castegnaro - Ius Laboris Luxembourg . Le principe de «la Grande Muraille» s'applique ici. Ce concept décrit les procédures mises en place dans les institutions financières pour empêcher l'échange d'informations confidentielles entre différents services et membres d'une même entité. 


4.000 kilomètres pour dire «je t'aime»
Deux cyclistes nancéiens ont battu le record du monde de «GPS drawing»: ils ont tracé le mot «love» à travers l'Europe, en partant à vélo de Nancy jusqu'à Budapest, en un peu plus d'un mois.

«Ainsi, la direction peut être intéressée de savoir si leurs employés entretiennent une relation en interne.» Concrètement, la hiérarchie peut donc demander à un salarié d'informer son patron de cette situation amoureuse. Selon Marie Behle Pondji, certaines institutions de la Place ont déjà introduit de telles réglementations.

Départements séparés 

Un employeur peut-il séparer les couples travaillant dans le même département, par exemple en déménageant dans une autre unité? «C'est souvent le cas dans les firmes où les employeurs exigent que les jeunes mariés ne travaillent pas dans le même service. En fin de compte, chaque entreprise décide comment gérer les relations amoureuses entre collègues», explique Céline Petrini. 

Il est donc important de noter ce qui est indiqué dans les contrats de travail des employés«S'il existe, par exemple, une clause de mobilité qui vous permet de changer de service, il est fort possible que l'employeur sollicite la démarche. Le salarié, alors, ne peut pas refuser de suivre ce transfert», note l'experte RH.

Amoureux du patron

Les liaisons entre patrons et subordonnés sont particulièrement délicates, car il existe une relation de dépendance directe. Mais ces relations sont bel et bien autorisées au Luxembourg. Bien entendu, l'amour entre salariés de deux niveaux hiérarchiques n'est pas un motif de licenciement, ni au Grand-Duché, ni dans le reste de l'Europe. «En principe, un manager ne peut être licencié car il a une liaison consentie avec un(e) collègue», souligne Céline Petrini. Car la jurisprudence est claire: une relation amoureuse ne perturbe pas l'entreprise, donc elle ne peut être un motif de licenciement ou de sanction disciplinaire. 

Reste que les couples dans cette situation choisissent souvent de prendre des précautions particulières pour éviter tout conflit d'intérêt ou des soupçons de favoritisme. Car si l'amour est aveugle, les collègues jettent parfois des coups d'œil torves sur les tourtereaux du bureau.


Sur le même sujet