Changer d'édition

Qu'est-ce qui doit changer au Luxembourg selon vous?
Luxembourg 3 2 min. 09.10.2018 Cet article est archivé

Qu'est-ce qui doit changer au Luxembourg selon vous?

Lili, 23 ans: «Beaucoup de choses doivent changer au Luxembourg au niveau du travail, des infrastructures routières, des logements qui sont de plus en plus chers».

Qu'est-ce qui doit changer au Luxembourg selon vous?

Lili, 23 ans: «Beaucoup de choses doivent changer au Luxembourg au niveau du travail, des infrastructures routières, des logements qui sont de plus en plus chers».
Screenshot vidéo wort.lu
Luxembourg 3 2 min. 09.10.2018 Cet article est archivé

Qu'est-ce qui doit changer au Luxembourg selon vous?

Quelques jours avant les élections législatives, wort.lu s'est rendu à Luxembourg-Ville, Esch-sur-Alzette et Differdange pour demander aux résidents, tout comme aux frontaliers, ce qu'ils aimeraient voir changer au Luxembourg.

Un reportage de Sophie Wiessler, Maurice Fick et Christelle Brucker

Electeurs ou pas, résidents ou frontaliers, tous ceux qui vivent et travaillent quotidiennement dans ce Luxembourg qu'ils façonnent au fil du temps, seront directement impactés par la politique que mènera la prochaine coalition gouvernementale.

Un micro à la main, la rédaction de wort.lu est partie à leur rencontre à quelques jours des élections législatives qui se dérouleront ce dimanche 14 octobre 2018 et leur a posé la même question pour capter leurs préoccupations du moment: «Qu'est-ce qui doit changer au Luxembourg selon vous?»


Les élections législatives 2018
Le 14 octobre 2018, les électeurs du Grand-Duché sont appelés aux urnes pour élire leurs 60 députés. Les rapports de force entre les différents partis politiques qui découleront de ces résultats donneront le futur gouvernement.

Les réponses font clairement ressortir deux thématiques plus prédominantes que toutes les autres préoccupations: le coût exorbitant pour louer ou acquérir un logement au Luxembourg et les conséquences pénibles du trafic sur la qualité de la vie.

Logement et mobilité donc. Précisément les deux thèmes qui préoccupent l'électorat luxembourgeois comme l'a montré le très récent sondage Politmonitor, commandé par le Luxemburger Wort et RTL.

Si plusieurs citoyens sont d'avis que, globalement, ils vivent très bien au Luxembourg, d'autres, en revanche, estiment qu'il est grand temps de ménager notre planète, de cesser de construire à tout-va, de mieux répartir les richesses -à commencer par les salaires- et d'évoluer dans les mentalités.

C'est parti pour un «micro-trottoir» vraiment instructif...

Dans la capitale, à Luxembourg-Ville

A Esch-sur-Alzette

A Differdange

Vous avez aussi répondu sur Facebook

Il y a quelques jours, nous avons lancé un sondage sur notre page Facebook pour connaître, parmi différents thèmes, les préoccupations prioritaires des votants.

Nous avons récolté une soixantaine de réponses de la part de résidents du Luxembourg (70%) et de frontaliers majoritairement français (25%). Voici leur classement.

C'est la qualité de vie qui arrive en numéro un: 62% de nos participants ont cité la préservation de la qualité de vie au Luxembourg comme très importante. Juste derrière, 60% des votants ont exprimé le fait que la mobilité constitue un sujet de préoccupation majeur.

Les mesures en faveur du développement durable arrivent en 3e position dans le classement des thèmes les plus importants aux yeux des électeurs avec 55% de sondés qui le citent comme très important.

Le logement (46%) et la sécurité (43%) font également partie des thèmes chers aux personnes sondées.

La politique en matière de gestion de la croissance est jugée très importante par 38% des gens. Enfin, seuls 18% des sondés sont intéressés par ce qui touche à la langue luxembourgeoise pour ces élections. 

Notre sondage reste en ligne jusqu'au 14 octobre: exprimez-vous!


Sur le même sujet