Changer d'édition

Prudence de mise malgré l'approche du «bout du tunnel»
Luxembourg 3 min. 02.06.2021

Prudence de mise malgré l'approche du «bout du tunnel»

Réuni ce mercredi à Senningen, le Conseil de gouvernement doit notamment valider des allègements sanitaires, mais aussi définir les critères applicables pour le certificat vert, sésame pour pouvoir circuler plus facilement au sein de l'UE.

Prudence de mise malgré l'approche du «bout du tunnel»

Réuni ce mercredi à Senningen, le Conseil de gouvernement doit notamment valider des allègements sanitaires, mais aussi définir les critères applicables pour le certificat vert, sésame pour pouvoir circuler plus facilement au sein de l'UE.
Photo: SIP/archive
Luxembourg 3 min. 02.06.2021

Prudence de mise malgré l'approche du «bout du tunnel»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Réuni ce mercredi matin en Conseil de gouvernement, l'exécutif doit valider le contenu de la nouvelle mouture de la loi covid qui doit entrer en vigueur le 13 juin prochain. Mais aussi et surtout lever les dernières interrogations quant au contenu du futur pass sanitaire.

Conscient que la prescription appliquée depuis la fin 2020 composée d'un mélange de restrictions sanitaires et de la campagne de vaccination semble porter ses fruits, le gouvernement envisage une nouvelle fois de changer la posologie en vigueur au Luxembourg. Et la tendance doit une fois encore être à l'assouplissement des mesures sanitaires.


Politik, Chambre des Députés, Mars Di Bartolomeo,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Vers un nouvel assouplissement de la loi covid
A l'issue de la commission Santé de lundi, les députés ont laissé entendre que le couvre-feu pourrait être aboli et la limitation de quatre convives à une même table revue à la hausse. Un optimisme lié à l'amélioration de la situation sanitaire.

Interrogé mercredi sur les ondes de RTL, François Bausch (Déi Gréng) indique ainsi que le couvre-feu en vigueur entre 23h et 6h sera purement et simplement aboli et qu'«une plus grande ouverture» sera appliquée «aussi bien dans le domaine privé que public, comme dans le sport ou la culture par exemple». Référence indirecte à la possibilité future de pouvoir réunir jusqu'à 500 personnes pour assister à des concerts ou aux retransmissions publiques des matches de l'Euro-2020 et à l'ouverture des bars et restaurants au-delà de 22h.

Reste que ces futures mesures, même plus légères que celles en vigueur jusqu'au 12 juin prochain, resteront soumises à contrôle. Notamment via le maintien de la stratégie des tests rapides à grande échelle, mais aussi par l'introduction programmée du certificat vert. Dispositif européen voué à «réorganiser la circulation entre Etats de manière plus fluide», ce dernier devrait entrer en vigueur au même moment que la nouvelle mouture de la loi covid-19. Et ce, même si de nombreuses questions restent pour l'heure en suspens


Le flou reste de mise autour du certificat covid
Si Xavier Bettel a annoncé que le Luxembourg devrait être doté, d'ici à la mi-juin, d'une application spécifique permettant de connaître la situation de tout un chacun par rapport au virus, de nombreuses questions restent encore ouvertes. Elles devront être tranchées mercredi.

Le Conseil de gouvernement doit ainsi définir clairement les paramètres à appliquer pour obtenir les codes vert, orange et rouge qui s'afficheront dans l'application. En clair, déterminer si seul un schéma vaccinal complet ou être en possession d'un test négatif certifié récent permet d'obtenir un code vert ou si des variations seront possibles. Idem en ce qui concerne la définition des personnes considérées comme guéries après avoir été infectées par le SARS-CoV-2. Des décisions capitales puisqu'elles devront être reconnues au sein des 27 pour permettre aux résidents titulaires de ce document de retrouver une plus grande marge de manœuvre.


IPO , PK Xavier Bettel et Romain Schneider , Coronagesetz , Covid-19 , Coronakrise , Sars-Cov-2 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Un pas vers une appli covid au Luxembourg
Le Premier ministre n'a pas exclu l'idée. Mais Xavier Bettel ne cache pas que les "avantages" liés aux détenteurs de ce pass électronique ne sauraient se limiter aux seuls vaccinés.

A noter que le Luxembourg envisage de négocier des accords bilatéraux avec la Belgique et la France au cours des prochains jours afin de permettre une reconnaissance mutuelle des certificats nationaux. Notamment pour faciliter les déplacements des frontaliers. Particularité du Grand-Duché, l'application développée par le Centre des technologies de l'information de l'Etat (CTIE) ne sera réservée qu'aux seules personnes «en charge des contrôles, comme les douaniers dans les aéroports par exemple», avait indiqué lundi le ministère de la Santé auprès du site francophone du Luxemburger Wort . 

De son côté, François Bausch indiquait mercredi matin que si «le bout du tunnel est en vue» en raison de la maîtrise actuelle de la situation sanitaire, le gouvernement se penchera aussi «sur un plan pour l'automne». Objectif: «ne pas revenir sur les libertés obtenues, car le virus ne disparaîtra pas d'ici là».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A l'issue de la commission Santé de lundi, les députés ont laissé entendre que le couvre-feu pourrait être aboli et la limitation de quatre convives à une même table revue à la hausse. Un optimisme lié à l'amélioration de la situation sanitaire.
Politik, Chambre des Députés, Mars Di Bartolomeo,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Si Xavier Bettel a annoncé que le Luxembourg devrait être doté, d'ici à la mi-juin, d'une application spécifique permettant de connaître la situation de tout un chacun par rapport au virus, de nombreuses questions restent encore ouvertes. Elles devront être tranchées mercredi.
Le Premier ministre n'a pas exclu l'idée. Mais Xavier Bettel ne cache pas que les "avantages" liés aux détenteurs de ce pass électronique ne sauraient se limiter aux seuls vaccinés.
IPO , PK Xavier Bettel et Romain Schneider , Coronagesetz , Covid-19 , Coronakrise , Sars-Cov-2 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort