Changer d'édition

Projet national de télématique: mLive: les transports publics en temps réel
Des panneaux d'affichage indiquent en temps réel où se situe le bus attendu.

Projet national de télématique: mLive: les transports publics en temps réel

Photo: Maurice Fick
Des panneaux d'affichage indiquent en temps réel où se situe le bus attendu.
Luxembourg 2 min. 23.09.2014

Projet national de télématique: mLive: les transports publics en temps réel

mLive va révolutionner votre life d'usager des transports en commun. Bus géolocalisés, horaires affichés en temps réel, carte multifonctionnelle, tickets achetés en ligne... le projet national de télématique a été dévoilé mardi.

mLive va révolutionner votre life d'usager des transports en commun. Bus géolocalisés, horaires affichés en temps réel, carte multifonctionnelle, tickets achetés en ligne... le projet national de télématique a été dévoilé mardi par la Centrale de mobilité dans les hangars du TICE à Esch-sur-Alzette.

Avec une enveloppe de 23 millions d'euros, une batterie d'ordinateurs de bord, d'écrans d'affichage dans les bus et arrêts et des services directement accessibles en ligne (votre smartphone devient votre ticket), le transport public passe à l'aire numérique dans tout le pays.

la mKaart permet de charger tous les produits (ticket, abonnement, parc à vélo, P&R, etc.) sur un seul support. Ses services seront élargis au fur et à mesure de l'avancée du projet national.
la mKaart permet de charger tous les produits (ticket, abonnement, parc à vélo, P&R, etc.) sur un seul support. Ses services seront élargis au fur et à mesure de l'avancée du projet national.
Photo: Maurice Fick

Baptisé mLive, le projet national de télématique dans les transports publics a officiellement été présenté mardi et testé par le ministre des Infrastructures, François Bausch, à bord d'un bus du TICE,  le syndicat des tramways intercommunaux du canton d'Esch. Le but est de "synchroniser la mobilité avec votre vie", lance Gilles Dostert, directeur général de la Centrale de mobilité (Verkéiersverbond). Avant de souligner les avantages que présente une telle synchronisation: "Ça permet d'éviter le trafic, d'avoir plus de fluidité, d'être moins cher, plus sain et souvent plus rapide" qu'en voiture.

Concrètement quelle est la plus-value pour l'usager?

De vivre autrement les transports publics, depuis l'achat de son ticket via le guichet en ligne mShop, jusqu'au chargement de plusieurs produits sur une seule carte (mKaart) en passant par la possibilité de connaître en temps réel les horaires et la position du bus via son smartphone (mobilitéit.lu) ou via les écrans dans le bus.

"Les écrans d'affichage sont déjà installés dans 1.200 bus des réseaux TICE, CFL, RGTR et des AVL. Mais tous n'affichent pas encore le trajet en temps réel", concède Gilles Dostert.
"Les écrans d'affichage sont déjà installés dans 1.200 bus des réseaux TICE, CFL, RGTR et des AVL. Mais tous n'affichent pas encore le trajet en temps réel", concède Gilles Dostert.
Photo: Maurice Fick

"Les écrans d'affichage sont déjà installés dans 1.200 bus des réseaux TICE, CFL, RGTR et des AVL. Mais tous n'affichent pas encore le trajet en temps réel", concède Gilles Dostert.

Tout comme il faudra encore patienter "quelques mois" pour pouvoir accéder au mShop, le guichet en ligne de la Centrale de mobilité, et acheter tickets et abonnements en ligne dans son canapé. Il suffira de les collecter le lendemain à un appareil de vente ou une borne de validation sur un quai ou dans un arrêt de bus marqué du symbole "Pick up". Un audit vient de montrer qu'il faut encore apporter des modifications pour sécuriser le futur webshop.

"Il ne s'agit que de la première étape!", lance le ministre des Infrastructures: "Après cela on pourra améliorer le système en y ajoutant plein d'options supplémentaires comme l'accès aux vélos, au car-sharing ou aux P&R. Tout ce qui sera lié de près ou de loin à la mobilité pourra être téléchargé sur la mKaart. C'est la combinaison de tout qui sera intéressante", glisse François Bausch.

Maurice Fick