Changer d'édition

Programme du gouvernement: les grandes lignes

Programme du gouvernement: les grandes lignes

Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 5 3 min. 29.11.2018

Programme du gouvernement: les grandes lignes

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Xavier Bettel et les chefs de délégation du DP, Corinne Cahen, du LSAP, Étienne Schneider, et de déi gréng, Félix Braz, ont présenté ce jeudi après-midi un état des lieux des négociations en vue de la formation du prochain gouvernement. Et confirmé bon nombre de rumeurs.

Après plusieurs semaines de négociations entre les trois partis, les grandes lignes du programme à venir ont été présentées ce jeudi après-midi. Le formateur du gouvernement, Xavier Bettel, a qualifié d'emblée ce programme «d'ambitieux» avant de souligner la bonne entente durant les séances plénières entre les trois partis.


Voici à quoi devrait ressembler le prochain gouvernement
Les possibles noms des nouveaux membres du gouvernement ont fait l'objet d'une fuite et quelques surprises en font partie. Voici à quoi devrait ressembler le prochain gouvernement.

Le Luxembourg se porte mieux qu'en 2013: «beaucoup d'investissements ont eu lieu au cours des dernières années et de ce fait, le pays va mieux», a indiqué Xavier Bettel en introduction. Le programme, qui sera présenté dans son intégralité lundi, va donc poursuivre en ce sens, dans la continuité des cinq dernières années.

«Nous sommes satisfaits du programme du gouvernement, qui se caractérise par la modernisation, la continuité et la justice. Nous devons lutter contre la pauvreté et renforcer la compétitivité», a appuyé Corinne Cahen.

Pas de grandes surprises

Voici donc les principaux points énumérés au cours de cette conférence de presse:

▪ Le salaire minimum sera augmenté de 100 euros net au premier janvier 2019 et l'impôt sur les sociétés réduit de 1%.

▪ Les maisons-relais et la contraception seront gratuites, de même que les cours de musique. Les avantages en nature seront augmentés pour les familles. Les allocations familiales seront à nouveau indexées. Il n'y aura plus qu'une seule classe d'impôts, qui pourra tenir compte du nombre d'enfants dans le foyer.

▪ Les élus ont également confirmé la gratuité des transports pour tous, et un ministère sera créé spécialement à cet effet. Aucune date officielle n'a été communiquée pour l'instant.

▪ Un ministère de la digitalisation va voir le jour, afin de simplifier les démarches administratives à l'aide notamment de formulaires en ligne, d'informations disponibles en temps réel etc.

▪ Deux jours de congés supplémentaires par an sont bien confirmés par le gouvernement. Un nouveau jour férié, le 9 mai, sera introduit dès 2019 pour célébrer l'Europe.

▪ La légalisation du cannabis récréatif aura bien lieu: ce point figurait dans les trois programmes des partis de la coalition. Bien que ce ne soit pas «une priorité pour le gouvernement», un texte de loi sera rédigé dans ce sens.

▪ La conservation du climat et de la nature restera une priorité pour ce gouvernement. Des investissements importants sont encore attendus dans le secteur de la mobilité. Les transports publics seront massivement développés.

▪ Il y aura une élimination progressive du glyphosate d'ici la fin de 2020: «le Luxembourg prend au sérieux ses objectifs en matière de changement climatique», a souligné Felix Braz. Le forfait kilométrique sera lui aussi réformé, dans une optique écologique et sociale.

▪ D'ici 2025, le pays visera 25% d'agriculture biologique

▪ Le logement est également une priorité dans ce programme: «le secteur public interviendra plus fortement», a promis le chef de délégation Déi Gréng.

▪ En matière de politique scolaire, la coalition veut continuer sur sa lancée. La promotion du télétravail se poursuivra également. Le gouvernement souhaite que les partenaires sociaux se mobilisent un peu plus pour proposer un temps de travail plus souple. Le gouvernement ira également dans ce sens.

▪ De nombreuses réformes seront également mises en œuvre au niveau judiciaire. Aucun détail n'a été donné à ce titre.

▪ Le tiers payant généralisé ne sera pas introduit tout de suite, mais le gouvernement souhaite le simplifier. Une première phase consisterait à proposer un système basé sur le volontariat.

Une TVA à 3% sera introduite pour les travaux de réparation de maison et les produits hygiéniques.

Ce vendredi 30 novembre, les noms des différents ministres seront dévoilés. Ce jeudi matin, des informations avaient déjà filtré quant aux attributions des ministères

Lundi, les négociateurs se réuniront une dernière fois pour la séance plénière. Si tout se passe bien, le nouveau gouvernement devrait prendre ses fonctions mercredi prochain, le 5 décembre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les priorités du gouvernement pour les cinq ans à venir
«Les cinq ans à venir et le travail de cette coalition seront marqués par un engagement intensif pour l'avenir de notre pays», résume Xavier Bettel. Assurant que des finances saines permettront de réaliser «l'ambitieux programme gouvernemental», le Premier ministre en a exposé les priorités devant le parlement.