Changer d'édition

Procès Bommeleeër: deux portraits-robots très énigmatiques
Luxembourg 04.03.2013

Procès Bommeleeër: deux portraits-robots très énigmatiques

Procès Bommeleeër: deux portraits-robots très énigmatiques

Luxembourg 04.03.2013

Procès Bommeleeër: deux portraits-robots très énigmatiques

Cinquième jour du procès Bommeleeër: toujours à la barre, l'enquêteur Carlo Klein qui est revenu sur une série d'attentats, notamment ceux d'Asselscheurer, de la Schueberfouer et des casemats. Dans ce contexte, il a produit deux portraits-robots.

(SK) - Pour la première fois, un visage peut être mis sur le Bommeleeër. Ce visage est issu de portraits-robots effectués sur base de témoignages de toursites belges après la tentative d'attentat dans les casemates.

Ces derniers auraient aperçu quatre personnes âgées de 20 à 25 ans. Les portraits-robots représentent l'une d'entre-elles. Ils ont été produits ce lundi par le commissaire en chef Carlo Klein, appellé à témoigner depuis jeudi.

Cependant, aucune preuve ne permet d'assurer que la personne représentée est bien le Bommeleeër.

L'homme en question n'aurait pas quitté les touristes belges des yeux alors qu'il discutait dans un talky-walky depuis le plateau du St.-Esprit. Les touristes l'ont ensuite vu prendre la fuite avec trois autres hommes.

Ces deux portraits n'avaient jamais été montrés au public avant. Mais ces portraits présentent cependant un problème. Les touristes venaient de voir le film „Le clocher de St. Paul“ avec Jacques Denis, ce qui pourrait expliquer la ressemblance entre l'individu du portrait et l'acteur.

Plus troublant encore, l'attentat suivant a eu lieu à l'imprimerie Saint Paul...