Changer d'édition

«Prévention et sanction doivent aller de pair»
Luxembourg 3 min. 02.03.2022
Sécurité routière

«Prévention et sanction doivent aller de pair»

La mobilité douce encouragée par le gouvernement a conduit à un boom de l'achat de vélos, un mode de transport qui ne comporte pas moins de risques pour les usagers.
Sécurité routière

«Prévention et sanction doivent aller de pair»

La mobilité douce encouragée par le gouvernement a conduit à un boom de l'achat de vélos, un mode de transport qui ne comporte pas moins de risques pour les usagers.
Photo d'archive: Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 02.03.2022
Sécurité routière

«Prévention et sanction doivent aller de pair»

Megane KAMBALA
Megane KAMBALA
Le retour à la normale qui se confirme peu à peu au Luxembourg remet sur la table la problématique centrale de la mobilité et de la sûreté sur les routes. L’occasion de faire le point avec la Sécurité routière Luxembourg asbl.

Beaucoup se plaisent à le rappeler, le Luxembourg n'est pas une île. C'est d'ailleurs plutôt un carrefour en termes de circulation dans la Grande Région en raison de sa position géographique. Si l'année 2020, synonyme de confinement et d'arrêt à freiner le phénomène des accidents et des interventions sur les routes, l'année 2021 a été plus prolifique pour l'Automobile Club Luxembourg, puisque son centre d'assistance a reçu pas moins de 148.000 appels, à raison de 400 par jour en moyenne. Au final, 17.671 interventions de dépannage pour causes multiples ont été réalisées.


Viel trafic in der Route de Thionville, Hesperange, le 01 Septembre 2017. Photo: Chris Karaba
118 heures passées dans les bouchons en 2021
En 2021, les automobilistes ont perdu l'équivalent de près de cinq jours dans les embouteillages de la capitale selon l'index du trafic TomTom.

L'année 2022, porteuse de reprise complète du présentiel au travail, entraînera certainement son lot d'accidents pour les conducteurs. Contacté sur la question, Paul Hammelmann, président de la Sécurité routière Luxembourg asbl en convient: piétons, automobilistes, cyclistes et motards devront tous redoubler de vigilance.

S'il trouve que le Plan d'action «sécurité routière» 2019-2023 suit son cours avec la mise en place progressive de radars dans les tunnels et sur les feux rouges, il déplore que la notion de prévention soit moins accolée systématiquement au mot sanction. «Prévention et sanction doivent aller de pair.» C'est en effet selon lui le moyen le plus efficace d'obtenir des résultats satisfaisants pour la sûreté de tous. Il affirme d'ailleurs que prendre exemple sur la Suisse serait une bonne idée, puisque là-bas, «aucun automobiliste ne peut dépasser les vitesses autorisées sans se faire flasher et payer une grosse amende!».


La police a dressé 285.000 contraventions en 2021
Excès de vitesse, dépassements non autorisés, non-respect des panneaux de signalisation... Les infractions au code de la route constatées en 2021 par la police luxembourgeoise auront donné lieu à 285.000 contraventions.

Ainsi, à titre de comparaison, si tout excès de vitesse se solde par 145 euros d'amende au Grand-Duché, les contraventions pour excès de vitesse sont variables en Suisse, pouvant aller jusqu'à 250 euros. De plus, tous les dépassements de vitesse excessifs impliquent automatiquement des mesures administratives, et sont jugés impérativement par un tribunal. De quoi marquer les esprits… Les résultats sont d'ailleurs parlants, Paul Hammelmann précise que dans le canton de Genève (équivalent en habitants et en niveau de vie), «il n'y a qu'un tiers du nombre d'accidents que nous avons au Luxembourg.»

Des priorités à revoir pour les cyclistes

Autre point à prendre en compte pour l'avenir: les cas des cyclistes. Les deux dernières années ont enregistré un certain nombre d’achats de vélos, dont les ventes ont été boostées par les confinements… et les primes du gouvernement de 600 euros pour l'achat d'un vélo afin d'encourager la mobilité douce.


entre Mamer et Kopstal : Alles op de velo. Photo Charles Caratini
Le succès du vélo ne se dégonfle pas
De mémoire de cyclistes, jamais Luxembourg n'a connu autant de pédaleurs. La tendance avait débuté alors que le confinement n'était pas encore aussi allégé et fait son chemin depuis.

Ce qui est devenu un phénomène de mode conduit à des nouveaux comportements que le président de la Sécurité asbl désapprouve: «Trop de cyclistes se mettent en danger et mettent également en danger les autres, roulent en troupeau ...»

Nous allons plaider pour le casque et surtout pour l'obligation du port du casque à vélo. En tant qu'avocat, je passe actuellement en revue pas mal d’accident de cyclistes, et je vous assure que ce n’est pas beau à voir…

Paul Hammelmann, président de la Sécurité routière Luxembourg asbl

Pourtant, il l'assure, «l'asbl n'a jusqu'à présent jamais plaidé pour l'obligation du casque, nous étions plutôt d'avis qu'il fallait que les gens utilisent autre chose que la voiture, mais maintenant, nous allons plaider pour le casque et surtout pour l'obligation du port du casque à vélo. En tant qu'avocat, je passe actuellement en revue pas mal d'accident de cyclistes, et je vous assure que ce n'est pas beau à voir…»

Quant aux trottinettes, il est formel, «les usagers doivent absolument utiliser les pistes cyclables!».

La problématique de l'électrique

Pour finir, même s'il s'agit pour le moment d'une tendance, «les véhicules électriques vont de plus en plus s'implanter dans le paysage et ils ne s'entendent pas. Or, nous utilisons énormément notre ouïe pour nous repérer dans l'espace. Il va falloir penser à démocratiser des biais auditifs pour que ces véhicules puissent être entendus».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Mouvement écologique (Méco) a entrepris de référencer les zones problématiques du réseau cyclable luxembourgeois. Et chacun peut contribuer en signalant les points noirs qu'il a pu croiser sur sa route.
Lokales, mobiliteit, Mobilität, Vélo, Fahrrad, Fußgänger, Auto, Bus, piétons, piéton, Radweg, piste cyclable, Cycliste,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Il faut croire que l'effet préventif des contrôles finit par porter ses fruits. En 2020, les équipements fixes ont surpris moins d'excès de vitesse qu'en 2019. Il est vrai que télétravail, mesures de confinement et couvre-feu ont sérieusement réduit aussi la circulation.
Lokales, Streckenradar, Gonderinger ist fertig testphase, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les automobilistes n'ont plus qu'à lever le pied sur la N11. A partir de ce vendredi sera activé le premier radar-tronçon du pays sur la N11. Pendant le premier trimestre 2020 les flashes compteront pour du beurre.
Un mois après la mise en place des radars
Un mois après la mise en place des radars fixes au Luxembourg, un premier bilan a été dressé mercredi à la Chambre des députés et quelques chiffres plus ou moins étonnants ont été dévoilés, comme ce fut le cas avec cet automobiliste flashé pas moins de dix fois en une journée.
Radar auf der A4. Geschwindigkeitsüberwachung. Photo Guy Jallay