Changer d'édition

Près de 4 milliards pour améliorer le réseau ferroviaire luxembourgeois
Luxembourg 2 min. 18.07.2018 Cet article est archivé

Près de 4 milliards pour améliorer le réseau ferroviaire luxembourgeois

Près de 4 milliards pour améliorer le réseau ferroviaire luxembourgeois

Photo: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 18.07.2018 Cet article est archivé

Près de 4 milliards pour améliorer le réseau ferroviaire luxembourgeois

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
En quinze ans, la fréquentation des trains au Luxembourg a brutalement augmenté de 70%. Les CFL poursuivent leur évolution pour répondre à cette demande grandissante et investissent près de 4 milliards pour les dix prochaines années.

Face à la brutale évolution du nombre de voyageurs sur les rails luxembourgeois, les CFL (Chemins de Fer Luxembourgeois) poursuivent leur vaste entreprise de modernisation de leur réseau. Le nombre d'usagers a connu un bond phénoménal en quelques années seulement, entraînant une saturation du trafic et des retards.

Le CEO de la société, Marc Wengler, l'a expliqué en introduction de la conférence de presse ce mercredi: le nombre de voyageurs en train a été relativement stable pendant une cinquantaine d'années au Luxembourg. En 1950, le pays comptait 10,6 millions de voyageurs par an, et il y en avait 5,3 millions de plus 55 ans plus tard (14,1 millions en 2005). La fréquentation a ensuite brutalement augmenté de 70% en 15 ans, entre 2003 et 2017. 

22,9 millions de personnes ont emprunté le train au Luxembourg en 2017, résidents et frontaliers inclus. Aujourd'hui, les CFL disposent de 82 trains. 1.000 trains luxembourgeois et étrangers circulent chaque jour sur le réseau du pays, transportant 90.000 voyageurs. 

La ponctualité des trains connaît une amélioration en ce début d'année notamment depuis la mise en service de la station Pfaffenthal-Kirchberg (où 5 à 6.000 voyageurs transitent chaque jour en semaine) et de la gare de Howald (1.000 voyageurs en moyenne par jour, en semaine). D'après les statistiques fournies par les CFL, 16% des retards sont importés des réseaux voisins. Et 37% sont la conséquence de l'effet domino: panne d'un train entraînant des retards en chaîne, saturation du réseau, etc. 


Travaux: quatre lignes CFL perturbées cet été
De nouveaux travaux sur les infrastructures ferroviaires luxembourgeoises vont se dérouler cet été. Quatre lignes seront perturbées: la ligne 10 (Luxembourg – Troisvierges – Gouvy); la ligne 50 (Luxembourg – Kleinbettingen – Arlon); la ligne 60 (Luxembourg – Esch-sur-Alzette – Pétange – Rodange) et la ligne 90 (Luxembourg – Bettembourg –Thionville – Metz – Nancy).

Si la fréquentation des trains a encore sensiblement augmenté de 5,1% au premier semestre 2018 (résidents et frontaliers), le nombre de voyageurs en provenance de France a, lui, baissé de 5%. Le nombre de frontaliers allemands a augmenté de 12% et belges de 2%. La diminution du nombre de voyageurs en provenance de France est due à la grève menée au sein de la SNCF, assure le CEO des CFL Marc Wengler. 

6 milliards d'investissements répartis sur 20 ans

L'Etat luxembourgeois a déjà investi 2,16 milliards d'euros dans les infrastructures ferroviaires ces dix dernières années, entre 2008 et 2017. Et investit encore 3,9 milliards pour les dix prochaines années, soit jusqu'en 2027. Les gros chantiers en cours sont:

  • l'extension de la gare de Luxembourg avec une connexion directe entre Nordstad, Luxembourg-ville et Esch-Belval, une voie supplémentaire opérationnelle en décembre 2019 et trois voies en plus fin 2021,
  • la construction d'une nouvelle ligne entre Bettembourg et Luxembourg, qui entraîne actuellement la fermeture de la ligne pour une durée de six semaines, 
  • le réaménagement de la gare de Bettembourg avec la prolongation de deux quais,
  • la construction d'un second viaduc à Pulvermuhle pour permettre l'utilisation de deux voies entre Luxembourg et Sandweiler-Contern.

Grâce aux travaux en cours et à ceux planifiés pour les dix prochaines années, les CFL annoncent une augmentation de 43% des places assises entre 2019 et 2024 dans leurs trains, la modernisation de 23 gares et arrêts entre 2018 et 2027 et la construction ou l'élargissement de dix P+R d'ici cinq ans.


Sur le même sujet

Transports gratuits au Luxembourg: les réponses aux questions
La gratuité des transports est sans conteste l'une des mesures phares du gouvernement Bettel pour cette coalition 2018-2023. Le Luxembourg est en effet le premier pays à introduire une telle mesure à l'échelle nationale. Quelles en sont les modalités? Réponses.
Lokales, 1 Jahr Tram, Mobilität,Kirchberg. Foto: Gerry Huberty
Les frontaliers ne voient pas le bout du tunnel
Après les multiples grèves place aux travaux. Depuis le 14 juillet, la voie ferrée reliant Bettembourg à Luxembourg est fermée jusqu'au 24 août. Le vase déborde pour les frontaliers qui enchaînent les problèmes ferroviaires quotidiens depuis le mois d'avril.
Travaux: quatre lignes CFL perturbées cet été
De nouveaux travaux sur les infrastructures ferroviaires luxembourgeoises vont se dérouler cet été. Quatre lignes seront perturbées: la ligne 10 (Luxembourg – Troisvierges – Gouvy); la ligne 50 (Luxembourg – Kleinbettingen – Arlon); la ligne 60 (Luxembourg – Esch-sur-Alzette – Pétange – Rodange) et la ligne 90 (Luxembourg – Bettembourg –Thionville – Metz – Nancy).
«MoDu 2.0» : 4 objectifs et de grands projets pour mieux circuler d'ici 2025
Rendre le trafic plus fluide aux heures de pointe au Luxembourg d'ici 2025, en transportant 20% de personnes de plus qu'aujourd'hui. Pour y parvenir, la nouvelle stratégie pour une Mobilité Durable (MoDu 2.0), dévoilée mardi par le ministre François Bausch, vise quatre grands objectifs chiffrés, propose une cinquantaine de mesures et liste les grands projets en cours et à venir.
Howald, funiculaire, tram: quel bilan, un mois après?
Il y a tout juste un mois, trois nouvelles infrastructures étaient inaugurées au Luxembourg: le tramway, le funiculaire à l'arrêt Pfaffenthal et la gare de Howald. Le ministre des Infrastructures, François Bausch, promettait depuis de nombreux mois que le 10 décembre serait un tournant dans la vie des voyageurs du pays. Qu'en est-il un mois jour pour jour après leur mise en place?
Luxtram. Kirchberg.Boulevard John F. Kennedy. Photo: Guy Wolff