Changer d'édition

Près de 140 élèves de l'école de police en quarantaine
Luxembourg 2 min. 07.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Près de 140 élèves de l'école de police en quarantaine

Le ministre de la Sécurité intérieure ne s'attendait pas à pareille mésaventure en inaugurant la nouvelle école de police voilà deux mois.
Pandémie au Luxembourg

Près de 140 élèves de l'école de police en quarantaine

Le ministre de la Sécurité intérieure ne s'attendait pas à pareille mésaventure en inaugurant la nouvelle école de police voilà deux mois.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 07.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Près de 140 élèves de l'école de police en quarantaine

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Seize recrues testées positives au covid et c'est toute la promotion de futurs agents de police luxembourgeois qui a été invitée à s'isoler à domicile.

Inaugurée en mai 2021, la nouvelle école de police du Luxembourg n'aura pas tardé à se muer en cluster covid. Ainsi, des tests ont permis de détecter seize cas de contamination la semaine passée. Un nombre conséquent qui a poussé la direction de la Santé à demander la fermeture de l'établissement établi au Findel et donc le placement à l'isolement de quelque 140 élèves. Aucun instructeur ou formateur n'étant concerné par la mesure.


Neue Polizeiwagen, Polizei, Police, Poliss, Foto Lex Kleren
Les missions de la police évoluent avec la pandémie
Dans son rapport d'activité présenté jeudi, la police grand-ducale note une hausse des violences intrafamiliales et une baisse des cambriolages. Deux changements notoires attribués au confinement et aux restrictions sanitaires.

Ainsi pour éviter que le virus ne se propage à l'ensemble des effectifs, l'école a préféré mettre en place un enseignement à distance. Evitant ainsi tout possible contact entre recrues et donc une facilitation de la chaîne d'infection, cela alors que le pays connait depuis quelques jours une nouvelle poussée de contamination. Ainsi, le ministère de la Santé estime le rythme d'infection de ces sept derniers jours à 122 nouveaux cas covid+ quotidiens. Un chiffre dix fois supérieur à ce qu'il était le 20 juin dernier encore...

Selon le journal Tageblatt, l'arrêt temporaire de la totalité des activités a été rendu nécessaire en raison des fortes interactions pouvant exister entre futurs fonctionnaires de police pendant les cours et en dehors des sessions de formation. Même si les élèves sont répartis, en début de semestre, en six groupes distincts, les individus échangent en dehors de leur groupe évidemment.

Testés aujourd'hui

Vraisemblablement, au terme de leur isolement, une partie des recrues vont être testées à nouveau ce mercredi, selon une stratégie déjà bien établie en milieu scolaire pour les plus jeunes. Cela permettra de décider ou non de leur possible retour en classe. Ainsi, les sessions de formation pourraient reprendre dès ce jeudi 8 juillet, indique le ministère de la Sécurité intérieure. Date à laquelle, d'ailleurs, la ministre de la Santé devrait lever le voile sur les adaptations de la nouvelle loi covid à la situation sanitaire du pays. Mesures qui s'appliqueront alors à compter de la mi-juillet. 

L'administration dirigée par le ministre Kox tient à préciser que «cette mise en quarantaine temporaire n’a pas d’influence sur les missions de police ordinaires. Le travail des commissariats et des autres unités au service de la sécurité intérieure n’a pas été impacté».

Voilà en tout cas qui fera un souvenir pour ces stagiaires qui, dès l'an prochain, effectueront leur entrée en commissariats. Il s'agit là des 200 premiers sélectionnés en vue de la montée en puissance de la police grand-ducale. En effet, le ministère de la Sécurité intérieure d'Henri Kox envisage de renforcer les effectifs en poste de 600 officiers en uniforme et de 240 employés civils dans les cinq prochaines années.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le réseau de vidéosurveillance de la police pourra couvrir d'autres communes que Luxembourg. Mais, les députés viennent de déterminer de nouvelles conditions à l'installation de ces yeux électroniques.
A security camera overlooks a man as he walks down a street in London in this November 2, 2006 file photograph. It could be the four million closed-circuit television cameras, or maybe the spy drones hovering overhead, but one way or another Britons know they are being watched. Photograph taken on November 2, 2006. To match feature BRITAIN-SURVEILLANCE  REUTERS/Luke MacGregor/Files (BRITAIN)
La riposte des agents a-t-elle été à la hauteur ou disproportionnée, le 22 juin au soir, quand un groupe a commencé à chahuter les forces de l'ordre devant le palais grand-ducal? Des investigations ont été lancées.
Lokales,  Inauguration du nouveau commissariat, Kommissariat de Police au Kirchberg, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort