Changer d'édition

Près d'un ménage sur deux active le contrôle parental
Luxembourg 2 min. 15.07.2021 Cet article est archivé
Usage numérique au Luxembourg

Près d'un ménage sur deux active le contrôle parental

Usage numérique au Luxembourg

Près d'un ménage sur deux active le contrôle parental

Photo : Getty Images
Luxembourg 2 min. 15.07.2021 Cet article est archivé
Usage numérique au Luxembourg

Près d'un ménage sur deux active le contrôle parental

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
47% des parents font le choix de restreindre l’accès de leurs enfants à un média (sites internet, chaînes de télévision, jeux en ligne). Selon une étude du Statec, cette vigilance s'appliquerait plus particulièrement sur tablettes et téléphones portables.

Avec la multiplication des outils numériques, le risque de tomber sur un contenu «offensant», «inapproprié» ou simplement «indésirable» a été multiplié. Et ce qui est vrai pour l'ensemble des usagers, l'est encore plus pour les plus jeunes. Au Luxembourg en tout cas, à en croire l'étude du Statec publiée mercredi, les familles veillent. Ainsi, l'usage du contrôle parental concernerait 47% des foyers avec mineur sous leur toit.


GSM, Smartphone, Handy, Hand, SMS
Les mobiles ont chauffé avec la crise covid
L'Institut luxembourgeois de régulation a noté une hausse de 19% du volume des communications via GSM. Mais les lignes fixes ont, elles aussi, été beaucoup plus sollicitées.

Ainsi, en interrogeant quelque 1.500 personnes âgées de 16 à 74 ans, les statisticiens nationaux ont notamment eu confirmation que les adultes préféraient miser sur les blocages électroniques (plutôt que la seule confiance) pour empêcher garçons et filles de leur cercle familial d'aller voir sur internet si le diable n'y est pas... Et donc de s'attaquer en priorité aux appareils les plus souvent entre les mains des petits et ados : tablette, mobile et télévision. 

Via ces filtres, les parents sont ainsi un peu plus rassurés sur l'usage fait du net par leur progéniture. Restreindre ainsi l'accès à certains sites peut s'avérer salutaire, mais Bee Secure rappelle aussi que ce frein peut tenter les enfants les plus âgés à vouloir trouver un moyen de contourner ces restrictions d'usage... 

N'empêche, le système de blocage permet également aux adultes de veiller à la la protection de la vie privée des plus jeunes. Et leur éviter de se retrouver, malgré eux, face à n'importe quel type de prédateur (sexting, ransomware et autres).


Child is programming a robot on virtual screen. This is homework for school project. Bildungsminister will algorithmisches Denken bei Grundschulkindern fördern. Schule, Kinder, programmieren
L'enseignement sur écran n'en met pas plein la vue
Attention, l'abus de cours sur ordinateurs ou tablettes peut nuire à la vue des écoliers. Mais, promet le ministre de l'Education, la prévention s'applique.

Cette vigilance pour ses proches comme pour soi, le Statec note qu'au Grand-Duché elle augmente avec le niveau d'études des utilisateurs. Ainsi, par exemple, si 50% des internautes avec un faible niveau scolaire restreignent ou interdisent tout accès à leurs données personnelles sur leur smartphone, le ratio passe à 80% pour les personnes avec un niveau d'éducation élevé. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Non, en dehors des horaires de travail, un salarié n'a pas à suivre ses dossiers, répondre au téléphone ou lire ses mails. Le Conseil économique et social vient de soumettre une proposition qui devrait vite être intégrée au Code du travail luxembourgeois.
TOPSHOT - Visitors walk at the Mobile World Congress (MWC) in Barcelona on February 25, 2019. - Phone makers will focus on foldable screens and the introduction of blazing fast 5G wireless networks at the world's biggest mobile fair starting February 25 in Spain as they try to reverse a decline in sales of smartphones. (Photo by GABRIEL BOUYS / AFP)
Quand il est question de shopping sur internet, le Statec montre qu'hommes ou femmes du Luxembourg sont quasiment à égalité à craquer. Par contre, l'usage du commerce online varie selon le niveau d'éducation.
97% des résidents luxembourgeois surfent sur le net. Interrogés sur leurs pratiques entre janvier et mars, ils prennent certaines mesures de sécurité (backup, mots de passe différents selon les applications), mais 31% ont eu affaire à un malware.