Changer d'édition

Près d'un an et demi d'attente pour toucher la prime vélo
Luxembourg 3 min. 28.09.2022
Mobilité douce

Près d'un an et demi d'attente pour toucher la prime vélo

5.899 primes avaient été accordées en 2019 puis 24.238 en 2020 et 17.122 rien que sur les six premiers mois de l'année 2021.
Mobilité douce

Près d'un an et demi d'attente pour toucher la prime vélo

5.899 primes avaient été accordées en 2019 puis 24.238 en 2020 et 17.122 rien que sur les six premiers mois de l'année 2021.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 28.09.2022
Mobilité douce

Près d'un an et demi d'attente pour toucher la prime vélo

Simon MARTIN
Simon MARTIN
La situation n'a fait qu'empirer au fil des mois, la faute à un manque flagrant de personnel pour analyser les dizaines de milliers de dossiers.

L'idée est particulièrement louable et tentante: il y a quelques années, le Luxembourg introduisait une prime réservée aux résidents dans le cadre de l'achat d'un vélo classique ou électrique. L'État s'est ainsi engagé à rembourser les acheteurs à hauteur de 50% du coût de leur achat, dans une limite de 600€. Cette aide est allouée aux cycles achetés entre le 1er janvier 2019 et le 31 mars 2024 inclus. 

Les Luxembourgeois ne s'y sont d'ailleurs pas trompés puisque la prime a directement fait mouche, peu de temps seulement après son introduction. 5.899 primes avaient été accordées en 2019 puis 24.238 en 2020 et 17.122 rien que sur les six premiers mois de l'année 2021. Bref, un carton plein, tout comme les autres primes énergie lancées par le gouvernement, notamment celles concernant les véhicules électriques.

16 mois de délai en moyenne

Toutefois, malgré le succès indéniable de l'opération, les problèmes n'ont pas tardé à pointer le bout de leur nez. «Des goulots d'étranglement sont apparus dans le cadre de la livraison des vélos. Et de nombreuses personnes qui ont acheté un vélo il y a 18 mois n'ont toujours pas reçu la subvention gouvernementale», déplore le député Marc Lies (CSV).


L'Etat noyé par le succès des primes pour vélos
Si les deux-roues continuent de séduire les résidents, l'administration de l'Environnement peine à répondre à la demande. Au point que le délai d'attente moyen pour le remboursement atteint cinq mois, indique jeudi Carole Dieschbourg.

Ce dernier a demandé des comptes à la ministre de l'Environnement et du Développement durable,   Joëlle Welfring (déi Gréng), au travers d'une question parlementaire. Les temps d'attente conséquents pour obtenir cette prime ne datent pas d'hier. Déjà l'année passée, nous vous expliquions qu'il fallait en moyenne compter un an d'attente après l'introduction du dossier avant de recevoir la précieuse subvention. Toutefois, le ministère de l'Environnement avait alors garanti que les retards seraient résorbés avec notamment une augmentation des effectifs au sein des administrations concernées. 

Analyse des dossiers datant d'avril 2021

Qu'en est-il aujourd'hui? La ministre a malheureusement avoué que la situation a empiré. «Actuellement, le délai pour une demande complète est d'environ 16 mois entre la date d'entrée et le paiement», a-t-elle expliqué dans sa réponse parlementaire. En d'autres termes, cela signifie que l'administration de l'environnement (AEV) est seulement en train d'étudier les dossiers reçus fin avril 2021. «Et les primes versées actuellement concernent des dossiers rentrés fin mars 2021».


Foto stock-photo-anonymous-person-on-bike-
Quatre fois plus de primes pour l'achat d'un vélo
Incontestablement, la bicyclette ressort grande gagnante de l'année 2020. Et l'aide gouvernementale pour pousser les résidents à se mettre en selle est loin d'y être étrangère.

La ministre concède que cette situation est problématique. Elle justifie toutefois celle-ci par l'énorme succès des différentes primes gouvernementales. «La prime vélo et autres subventions ont connu un énorme succès dans le contexte de la pandémie et encore aujourd'hui dans le contexte des prix élevés de l'énergie. De nombreuses demandes (vélos, vélos électriques, voitures, camionnettes, camions) sont arrivées depuis la fin du printemps 2020, avec une deuxième vague au printemps 2021 et une troisième vague au printemps 2022.»

Une tendance à la baisse

Bref, encore une fois, les ressources dont dispose présentement l'administration de l'environnement ne permettent pas de traiter un volume de demandes aussi élevé. «Afin d'améliorer temporairement la situation, l'AEV a affecté des agents d'autres services et engagé du personnel supplémentaire via l'ADEM sur la base de contrats temporaires. Toutes ces mesures ont permis d'augmenter le nombre de dossiers pouvant être payés à court terme. La vague de dossiers du printemps 2021 a pris beaucoup de temps, ce qui a entraîné des retards plus longs. Cependant, une tendance à la baisse est constatée dans les délais de traitement», tempère la ministre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face aux demandes d'aide pour l'achat d'une bicyclette, le ministère de l'Environnement est débordé: début juillet, les candidatures déposées en août 2020 venaient à peine d'être traitées. L'administration compte sur de nouvelles embauches pour accélérer la cadence.
En un an et demi, le ministère de l'Environnement aura reçu plus de 25.600 demandes de particuliers pour l'aide à l'achat d'une bicyclette, électrique ou non. Un succès encore plus fort depuis cet été.
illustration, Mobilität, Régie, e-Mobilität Beilage, Mobilität, e-bike, Fahrrad, Sicherheit Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort