Changer d'édition

Premières ventes à Elmen dès le 6 juillet
Luxembourg 5 3 min. 24.06.2020

Premières ventes à Elmen dès le 6 juillet

Le projet de la SNHBM est passé de 750 à 800 logements.

Premières ventes à Elmen dès le 6 juillet

Le projet de la SNHBM est passé de 750 à 800 logements.
Photo : Pierre Matgé
Luxembourg 5 3 min. 24.06.2020

Premières ventes à Elmen dès le 6 juillet

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Reportée pour cause de covid-19, la cession des premières maisons et appartements du grand projet immobilier va débuter. Avec une priorité donnée aux habitants et salariés de Kehlen et Koerich, les deux villages voisins.

Voilà tout juste un mois, Henri Kox (Déi Gréng) se faisait le promoteur d'Elmen, projet immobilier retenu comme «site de référence» pour le ministre du Logement. Aujourd'hui, c'est au directeur de la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) d'évoquer le dossier. Et pour cause, Guy Entringer peut officialiser la mise en vente des premiers lots du nouveau village dont les premiers occupants sont attendus pour fin 2021. L'opération, avec portes  ouvertes, avait dû être reportée à plusieurs reprises, mais cette fois c'est sûr : les premiers dossiers pourront être déposés à compter du 6 juillet, 12h.


Projet Elmen in Kehlen - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Elmen choisi comme site de référence
Principal chantier de la SNHBM destiné à accueillir quelque 2.000 habitants, le projet a été déclaré «d'intérêt général» par le Conseil de gouvernement. Une première qui ouvre la voie à un financement au-delà de 40 millions d'euros pour ce site de 27 hectares situé entre Kehlen et Olm

 Alors que les constructions d'Elmen sortent de terre, la SNHBM réservera toutefois la primeur des acquisitions à l'occasion d'une réunion publique le 7 juillet. Celle-ci ne sera ouverte qu'aux «voisins» de l'opération immobilière. A savoir les habitants des villages de Kehlen et Koerich, ainsi qu'à tout salarié travaillant sur ces deux communes. A eux la priorité, comme cela avait été convenu dès le départ de cette opération. D'ici dix ans, 800 logements écoresponsables ainsi que des infrastructures publiques (école notamment) auront été bâtis.

Ce mégaprojet, de 27 hectares pour quelque 2.000 habitants attendus, bénéficiera du soutien financier du Fonds spécial, nouvellement créé. L'Etat interviendra à hauteur de 28% du coût des travaux, soit 40 millions d'euros sur les 268 millions annoncés. 

 

Pour la SNHBM, il s'agit du dossier le plus important jamais entrepris. Et même si (à tout juste 101 ans) l'organisme public commence à monter en puissance question nombre de logements produits, Elmen représente un défi de taille. Le ministre Henri Kox était venu sur place se rendre compte de l'importance du chantier en mars dernier alors même que les 9 maisons-témoins étaient alors en cours d'achèvement.

Pour Elmen, les logements seront vendus sous le régime du droit d’emphytéose (99 ans). Un minimum de 60% des acquéreurs devront obtenir une prime de construction de l’État. Le plafond de revenus de la SNHBM doit être respecté. Ne pourra devenir propriétaire sur place qu'une personne n'étant pas déjà propriétaire au Luxembourg et/ou à l’étranger (sinon engagement devra être pris de vendre son logement actuel au plus tard trois mois après la remise des clés). 

Selon les nouveaux critères d'attribution de la Société nationale, dans un souci d’occupation adéquate des logements, la SNHBM veillera à ce que la taille du logement acquis soit la plus adaptée à la composition d’un ménage. La règle du premier dossier déposé, premier dossier servi n'étant plus la règle d'attribution désormais. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La SNHBM plus bâtisseuse que jamais
A 101 ans maintenant, la Société nationale des habitations à bon marché se retrousse les manches pour construire bien plus de logements que par le passé. Mais à elle aussi de proposer de nouvelles formes d'habitat (colocation) et développer de nouvelles formes locatives.
SNHBM - OP Elmen - Olm - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Kox parle, la Chambre immobilière gronde
Le ministre du Logement n'évoque que le secteur public pour répondre au besoin en logements à loyer abordable, et cela irrite les promoteurs privés. Leur représentant, Jean-Paul Scheuren, dénonce même une politique inefficace.
ILLUSTRATION - Zum Themendienst-Bericht vom 27. Februar 2020: Wer ein Grundstück erwerben will, sollte vor der Unterzeichnung des Bauvertrages prüfen, ob ein Vorkaufsrecht besteht. Foto: Andrea Warnecke/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Le secteur public reprend la truelle
Le ministre du Logement, Henri Kox, a expliqué mercredi en quoi le nouveau Fonds spécial créé début avril allait soutenir la construction de plus de logements ciblés, publics, abordables et durables. Premier exemple: Elmen. Avant Wiltz et Dudelange.
Le marché du logement figé par le coronavirus
Quel est l'impact de la crise sur le marché de l'immobilier ? Les pouvoirs publics devront-ils construire davantage de logements à prix abordables ? Le ministre du Logement (Déi Gréng), Henri Kox répond alors que tout le secteur est en proie à l'immobilisme.
Henri Kox will den Ausbau des erschwinglichen Wohnraums mit mehreren Maßnahmen forcieren.
Elmen mis en vente dès janvier
Les premiers des 750 logements du plus grand chantier de la SNHBM, pourront trouver acquéreurs tout début 2020. Son directeur, Guy Entringer, assure que les critères de sélection seront définis d'ici la fin de l'année.
Un fonds aux «crédits illimités» pour le logement
Dans le cadre des discussions sur le budget 2020, Henri Kox (Déi Gréng), ministre du logement, a présenté jeudi en commission parlementaire un projet de loi visant à utiliser les crédits existants de manière plus efficace.
Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Finanzplatz,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty