Changer d'édition

Première boutique bio et zéro déchet: «Beaucoup d'émotions» pour l'ouverture de OUNI
Luxembourg 13 2 min. 12.12.2016

Première boutique bio et zéro déchet: «Beaucoup d'émotions» pour l'ouverture de OUNI

Après deux années de travail autour de ce concept de boutique zéro déchet et entièrement bio, OUNI a ouvert ses portes ce lundi matin. Et ses créatrices sont ravies de l'engouement qui a pris autour de leur concept «sans gaspillage».

(SW) - Après deux années de travail autour de ce concept de boutique zéro déchet et entièrement bio, OUNI a ouvert ses portes ce lundi matin. Et ses créatrices sont ravies de l'engouement qui a pris autour de leur concept «sans gaspillage».

Nous vous en parlions il y a quelques semaines, la première épicerie bio sans emballage luxembourgeoise allait ouvrir ses portes en cette fin d'année 2016. C'est donc ce lundi 12 décembre que les premiers clients de OUNI ont pu tester le concept.

«Ma fille habite Bruxelles et m'a dit *maman, il faut que tu y ailles, c'est super, ça ouvre lundi! Et honnêtement, je ne suis pas déçue, mais quand on est déjà convaincue par ce projet de base, on reste convaincue. Toutes mes félicitations», raconte ainsi une cliente à Caroline, qui fait partie des sept membres fondatrices de la communauté OUNI.

«C'est beaucoup d'émotions ce matin, parce que ça a été beaucoup de travail durant deux années. On est très heureuses de voir le projet enfin se concrétiser. Il y a eu pas mal de stress les derniers jours mais là on est prêtes, tout est bon», explique Caroline, le sourire aux lèvres.

«On veut montrer aux gens que c'est facile»

Les rayons sont remplis, les bocaux prêts à la consommation et certains membres s'activent encore pour finaliser les derniers détails, pour que tout soit parfait. 

«On est très étonnées de voir qu'il y a beaucoup d'attente de la part des gens: par exemple, près de 64.000 personnes ont vu notre publication Facebook concernant la date d'ouverture du magasin... c'est énorme!», souligne la jeune femme.

Les clients étaient d'ailleurs au rendez-vous ce lundi, prêts à tester le concept. «J'adore, je reviendrai! Je suis passée par hasard, j'ai vu *Ouni* écrit sur la porte et ça m'a surprise, j'ai voulu comprendre pourquoi. Et j'aime beaucoup.»

Seul critère pour pouvoir venir: ne pas oublier son sac ou ses bocaux. «On veut montrer aux gens que c'est facile. Il suffit de venir avec un sac et vous pouvez manger bio et local. Nous avons goûté tous nos produits avec les producteurs locaux, c'est tout un travail en amont qui prend vie aujourd'hui», détaille Caroline.

Un mouvement lancé?

Pour Caroline et les six autres membres de OUNI, le plus important reste donc d'ouvrir les yeux aux gens pour leur faire comprendre qu'il est possible de consommer sans faire de gaspillage.

«Nous sommes ravies d'avoir enclenché un mouvement. On voit certains supermarchés commencer à proposer des produits sans emballages, ça se fait de plus en plus, et c'est très bien, il faut continuer comme ça».

L’épicerie est ouverte de 10h à 20h du lundi au vendredi et de 10h à 17h le samedi.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Gaspillage: Ouni: fini les emballages, fini le plastique!
La toute première épicerie bio sans emballage luxembourgeoise va ouvrir ses portes en ce début du mois de décembre. «Ouni», créé par sept femmes se veut être un nouveau moyen de consommer, sans produire de déchets. On vous explique le concept.
Nearly 40 members volunteered at OUNI's stand at the Oekofoire over the course of the weekend.