Changer d'édition

«Pour» ou «contre» le luxembourgeois?: La guerre des pétitions 698 et 725 aura lieu le 16 janvier
Luxembourg 07.12.2016 Cet article est archivé

«Pour» ou «contre» le luxembourgeois?: La guerre des pétitions 698 et 725 aura lieu le 16 janvier

«Pour» ou «contre» le luxembourgeois?: La guerre des pétitions 698 et 725 aura lieu le 16 janvier

Photo: Shutterstock
Luxembourg 07.12.2016 Cet article est archivé

«Pour» ou «contre» le luxembourgeois?: La guerre des pétitions 698 et 725 aura lieu le 16 janvier

La pétition 725, qui s'intitule «NON à la langue luxembourgeoise comme première langue officielle en matière administrative et judiciaire» a été clôturée lundi soir et a récolté 5.182 signatures. Suffisamment pour qu'un débat ait lieu à la Chambre le 16 janvier prochain, soit le même jour que sa rivale, la pétition 698.

(SW) -  La pétition 725, qui s'intitule «NON à la langue luxembourgeoise comme première langue officielle en matière administrative et judiciaire» a été clôturée lundi soir et a récolté 5.182 signatures.

La guerre des pétitions sur la langue luxembourgeoise fait beaucoup parler ces dernières semaines. La pétition 698, qui veut faire du luxembourgeois la «première langue officielle» du pays avait récolté elle 14.721 signatures, soit 3 fois plus que son opposée.

Mais les 5.000 signatures récoltées suffisent pour qu'un débat soit lancé à la Chambre.

Audiences le 16 janvier

Fin novembre, la commission parlementaire avait décidé que les auteurs de ces deux pétitions pouvaient se présenter successivement à la Chambre le 16 janvier prochain. 

C'est la première fois que deux pétitions portant sur un thème commun seront présentées le même jour devant les Députés. Qui va remporter cette guerre? Le «pour» ou le «contre» ? Réponse le 16 janvier.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

De plus en plus de pétitions au Luxembourg
La Commission des pétitions de la Chambre des députés vient de présenter son bilan. Après quatre années d'existence, elle enregistre de plus en plus de dépôts et les thématiques abordées ont suscité 24 débats publics.