Changer d'édition

Pour la Belgique, le Luxembourg passe «à l'orange»
Luxembourg 3 min. 13.07.2020

Pour la Belgique, le Luxembourg passe «à l'orange»

Concrètement, le passage du Luxembourg en zone orange n'entraîne aucune incidence sur les déplacements des travailleurs frontaliers belges

Pour la Belgique, le Luxembourg passe «à l'orange»

Concrètement, le passage du Luxembourg en zone orange n'entraîne aucune incidence sur les déplacements des travailleurs frontaliers belges
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 13.07.2020

Pour la Belgique, le Luxembourg passe «à l'orange»

Avec 83 nouveaux cas observés dimanche, le nombre de nouvelles infections reste élevé au Luxembourg. Un fait qui amène le voisin belge à classer le Grand-Duché comme une zone à risque moyen, sans toutefois la moindre incidence sur le déplacement des travailleurs frontaliers.

(JFC, avec Rosa Clemente) - Dans la foulée du Danemark, qui interdit depuis samedi l'arrivée des passagers luxembourgeois sur son territoire, la Belgique vient de faire basculer le Grand-Duché en «zone orange». Dimanche après-midi en effet, le ministère belge des Affaires étrangères a mis à jour sa liste de régions/pays à risque, et le Luxembourg affiche désormais pour nos voisins un niveau d'alerte moyen.  Cette recommandation concerne les voyages «de type touristique» et qualifiés de «non essentiels», et n'affecte donc pas directement les quelque 47.000 travailleurs frontaliers qui se rendent quotidiennement au Grand-Duché.

Depuis environ une semaine, la Belgique attribue trois codes couleurs - rouge, orange, vert - aux différentes zones de voyage afin que les Belges qui s'y rendent ou qui en reviennent sachent quelles recommandations ils doivent suivre. Mise à jour dimanche, cette classification de l'Europe du tourisme colore désormais la Suède en rouge, tandis que la Roumanie et la Bulgarie accompagnent le Luxembourg en orange sur «l'échelle de danger».


Picture taken on July 10, 2020 shows a Covid-19 passport printed from a website in Copenhagen, on July 10, 2020. - With the new Covid-19 passport issued be the Danish authorities, Danes now have official documentation for testing on their travels abroad. (Photo by Ida Marie Odgaard / Ritzau Scanpix / AFP) / Denmark OUT
Les passagers du Luxembourg priés de rester chez eux
En lien avec le nombre croissant d'infections au pays, le Danemark interdira l'accès à son territoire aux voyageurs en provenance du Findel à partir de samedi. La Norvège placera, elle, les passagers luxembourgeois en quarantaine. Quand d'autres Etats réclament un certificat de non-positivité au covid-19...

Concrètement, cette signalétique orange signifie que l'accès au Luxembourg est toujours autorisé pour les Belges, mais que «la prudence est de mise lors du retour en Belgique».   Ainsi, si des symptômes de la maladie venaient à apparaître, le Belge de retour du Luxembourg devra immédiatement consulter un médecin et se mettre en auto-isolation, selon les autorités. Cité dans les médias belges, le ministère belge des Affaires étrangères indique que «les citoyens (belges) doivent savoir qu'ils se trouvent dans une région (le Luxembourg) où le taux d'infection est plus élevé qu'en Belgique».

Face à cette nouvelle donne, Jean Asselborn (LSAP), le ministre des Affaires étrangères a réagi dimanche, affirmant «avoir parlé au téléphone avec le Ministre-Président wallon, Elio Di Rupo, (ce) matin. Ce dernier m'a assuré que cela faisait partie de la procédure en Belgique, et que le Luxembourg doit maintenant être reclassé en raison des taux d'infection proportionnellement élevés». Asselborn qui se veut malgré tout rassurant, ajoutant que cela n'entraînerait aucune restriction dans la réalité: «Les frontières restent ouvertes, sans aucun contrôle. Les Belges peuvent entrer librement au Luxembourg et y travailler, et les Luxembourgeois peuvent se rendre à la côte belge sans aucune restriction», précise-t-il.


online.fr,  Illustration, Flughafen, Covid 19, Test für die Reisende, Urlaub, Vakanz, Airport, Findel, Ankünfte können auf der Stelle getestet werden  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le dépistage au Findel ne prendra pas de vacances
L'opération de test au covid-19 proposé à chaque personne atterrissant à l'aéroport national va se prolonger tout l'été. Déjà 3.176 passagers ont utilisé cette opportunité offerte depuis fin mai.

Côté belge, les autorités sont toutefois conscientes que le Grand-Duché effectue beaucoup plus de tests que la Belgique (seulement 600 tests pour 100.000 habitants, contre près de 212.000 sur 626.000 résidents luxembourgeois), et que donc, les proportions élevées de cas positifs sont en lien avec cette campagne de dépistage à grande échelle. Jean Asselborn prendra part ce lundi à... Bruxelles à une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE, où le ministre LSAP compte bien «expliquer expressément à (mes) collègues quelle est la situation au Luxembourg».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les passagers du Luxembourg priés de rester chez eux
En lien avec le nombre croissant d'infections au pays, le Danemark interdira l'accès à son territoire aux voyageurs en provenance du Findel à partir de samedi. La Norvège placera, elle, les passagers luxembourgeois en quarantaine. Quand d'autres Etats réclament un certificat de non-positivité au covid-19...
Picture taken on July 10, 2020 shows a Covid-19 passport printed from a website in Copenhagen, on July 10, 2020. - With the new Covid-19 passport issued be the Danish authorities, Danes now have official documentation for testing on their travels abroad. (Photo by Ida Marie Odgaard / Ritzau Scanpix / AFP) / Denmark OUT
La frontière belge désormais rouverte
Jean Asselborn (LSAP), le ministre des Affaires étrangères en a fait l'annonce vendredi soir. Les familles peuvent visiter leurs proches de chaque côté de la frontière, et les courses transfrontalières sont à nouveau autorisées.
Die Kontrollen erfolgen nicht direkt am Grenzpunkt, wie hier in Steinfort.