Changer d'édition

Port du voile intégral au Luxembourg: Nicolas Schmit confirme: le gouvernement veut légiférer
Luxembourg 2 min. 31.01.2017 Cet article est archivé

Port du voile intégral au Luxembourg: Nicolas Schmit confirme: le gouvernement veut légiférer

Pour l'heure, la question de l'interdiction du port du voile intégral

Port du voile intégral au Luxembourg: Nicolas Schmit confirme: le gouvernement veut légiférer

Pour l'heure, la question de l'interdiction du port du voile intégral
Photo: AP
Luxembourg 2 min. 31.01.2017 Cet article est archivé

Port du voile intégral au Luxembourg: Nicolas Schmit confirme: le gouvernement veut légiférer

Maurice FICK
Maurice FICK
Une loi va réglementer à l'avenir le port du voile intégral au niveau national. Les trois partis de la coalition gouvernementale se sont finalement entendus sur l'épineuse question, confirme le ministre Nicolas Schmit.

(MF avec ml) – Une loi va réglementer à l'avenir le port du voile intégral au niveau national. Les trois partis de la coalition gouvernementale DP-LSAP-Les Verts se sont finalement entendus sur l'épineuse question, confirme le ministre Nicolas Schmit.

Alors que fin novembre 2015, quatre ministres du gouvernement Bettel et les chefs des quatre plus grandes fractions parlementaires avaient décidé que le pays ne se doterait pas d'une loi au niveau national pour interdire le port du voile intégral dans les espaces publics, le gouvernement Bettel a visiblement changé d'avis et veut à présent réglementer le port du voile intégral. L'information a été donnée par Radio 100.7 ce mardi qui a cité plusieurs sources.

Il émane de cercles proches du gouvernement qu'un règlement communal interdisant le port du niqab ou de la burqa est légalement compliqué à mettre en place. C'est la raison pour laquelle la coalition gouvernementale a décidé la semaine passée lors d'une entrevue entre fractions politiques, de charger le ministre de la Justice, Felix Braz, de présenter un projet de loi qui règlera le port du voile intégral à l'échelle du Luxembourg.

Le ministre du Travail, Nicolas Schmit, opposé port au voile intégral, dit être heureux de voir que l'on se dirige à visiblement dans la bonne direction suite à l'avis du Conseil d'Etat. Par la loi à venir, le gouvernement précisera que le voile intégral n'a pas sa place dans notre société.

Il n'y a d'ailleurs pas eu de «grandes discussions» sur ce principe au sein de la coalition tripartite a assuré Nicolas Schmit. Selon lui, il est «absolument nécessaire» d'être très clair sur la question du port du voile intégral. Elle concerne des questions sociétales, les droits des femmes et la transparence.

Rappelons que dans son avis le Conseil d'Etat a estimé qu'un règlement du port du voile intégral au niveau communal, tout comme de laisser les bourgmestres trancher la question, n'était pas suffisant. Nicolas Schmit est également d'avis qu'il est inacceptable que les règlements soient différents d'une commune à l'autre.

Fin novembre 2015 déjà, et face à des propos du Premier ministre Xavier Bettel «teintés d’ambiguïté» qui ne leur permettaient pas de savoir clairement si le gouvernement estimait que le port du voile intégral devait être interdit ou non, les communes luxembourgeoises réunies au sein du Syvicol avaient appelé le gouvernement à légiférer.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Réunis en congrès: Port du voile intégral: les Verts tergiversent
Plusieurs courants de pensée animent la base sur la question du port du voile intégral. Lors de leur congrès statutaire, samedi, les Verts ont convenu d'une ligne de conduite sous forme de compromis. Françoise Folmer et Christian Kmiotek ont été réélus à la coprésidence du parti.
Les Verts sont parvenus à trouver une formulation de compromis sur l'épineuse question du voile intégral, samedi au Tramsschap.