Changer d'édition

Pontpierre anticipe la venue du tram rapide
Luxembourg 2 min. 20.11.2019

Pontpierre anticipe la venue du tram rapide

Selon François Bausch, l'avant-projet de loi sur le tracé du tram rapide jusqu'à Foetz doit être déposé d'ici la fin de cette législature, en 2023.

Pontpierre anticipe la venue du tram rapide

Selon François Bausch, l'avant-projet de loi sur le tracé du tram rapide jusqu'à Foetz doit être déposé d'ici la fin de cette législature, en 2023.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 20.11.2019

Pontpierre anticipe la venue du tram rapide

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
A l'horizon 2035, un tram rapide devrait relier le Kirchberg à Belval. Le réaménagement de la sortie Pontpierre, sur l'A4, représente un jalon dans le cadre du futur pôle multimodal installé à Foetz.

«Tous les projets dans le sud du pays sont d'ores et déjà coordonnés en vue du passage du tram rapide prévu pour relier le Kirchberg à Belval en 2035.» C'est en ces termes que s'exprimait François Bausch (Déi Gréng), le ministre de la Mobilité et des Travaux publics, dans une interview accordée lundi au Luxemburger Wort.

Ainsi, le réaménagement en cours de l'échangeur de Pontpierre sur l'A4 s'inscrit pleinement dans la création future d'un pôle d’échange à Foetz, situé à proximité de l’actuelle zone d’activité. Ce pôle multimodal servira de point de  connexion avec les bus, solution envisagée à court et moyen terme pour désengorger l’axe reliant la capitale à Esch-sur-Alzette.

Présentation du réseau du tram à l'horizon 2035, selon le Modu 2.0.
Présentation du réseau du tram à l'horizon 2035, selon le Modu 2.0.
Crédit: ministère de la Mobilité et des Travaux publics

Le ministre de la Mobilité et des Travaux publics précise que si, au départ, «un simple élargissement de l'A4 était prévu afin de ménager un corridor spécifique réservé aux bus», une autre vision prime désormais dans cette liaison vers le sud du Grand-Duché. Et François Bausch d'assurer que «tous les aménagements prennent désormais en compte le tracé du futur tram rapide».

Concrètement, sur l'avancement des travaux à Pontpierre, le ministre expliquait lundi dans une réponse parlementaire, que si  «l'élargissement de la bretelle existante est sur le point d'être achevé», une seconde phase est d'ores et déjà prévue. Elle consistera dans «l'adaptation des bretelles d'accès et de sortie d'autoroute et la construction du rond-point ovale sur la route nationale N13», en direction de Bergem. Toujours dans l'optique du passage du tram rapide, une idée lancée en mars 2018.

Nouvelle station-service

Rappelons que le ministère de la Mobilité et des Travaux publics représente le troisième poste de dépenses dans le budget 2020 avec 2,2 milliards d'euros alloués. 55% de ce financement étant prévus dans «la planification de la mobilité et les transports publics et ferroviaires.» 

À noter enfin que les travaux sur l'A4 ont entraîné le démantèlement de la station-service Shell à hauteur de Pontpierre. Elle laissera la place à une nouvelle station, Total cette fois, après une période de vacance de «quelques mois». «L'objectif initial était de faire coïncider» l'ouverture de la seconde avec la fermeture de la première, mais «la complexité du dossier l'en a empêché», regrette François Bausch.


Sur le même sujet

Un tunnel sous la rocade pour «plus de convivialité»
En pleine transformation, la rocade pourrait encore changer de visage, puisque l'idée de faire passer le trafic automobile dans un tunnel est à l'étude. Explication des enjeux de ce projet avec François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics.
Neue Bushaltestellen Rocade de Bonnevoie - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
La mobilité s'affirme comme priorité budgétaire
L'étude détaillée du budget 2020 montre que le gouvernement prévoit de consacrer une enveloppe conséquente pour tenter d'améliorer la situation sur la route, mais aussi et surtout sur les rails. Avec l'idée de maintenir l'attractivité du pays.
Lokales, Stau Bouchon, A6, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le tram avance, les bus s'adaptent
Dès le 3 novembre, bien des changements attendent les usagers des bus (RGTR comme AVL) et tout particulièrement au centre-ville. Avancée du tramway oblige, les lignes doivent adapter leurs parcours et arrêts. Mais bonne nouvelle: le chantier reste dans le bon timing.
Le 3 novembre, l'Avenue de la gare redevient bidirectionnelle. DE quoi sérieusement améliorer la circulation des bus.
Le tracé du futur tram rapide se dessine
Lancée en mars 2018, l'idée de relier directement le Kirchberg à Belval via Esch-sur-Alzette commence à prendre forme. Du moins, au sein du ministère de la Mobilité et des communes concernées, puisque le projet ne doit pas devenir réalité avant 2035.
Lokales, 1 Jahr Tram, Mobilität,Kirchberg. Foto: Gerry Huberty