Changer d'édition

PolitMonitor Mai 2017: Le CSV est le parti numéro 1 dans le Nord et l'Est
Luxembourg 2 min. 30.05.2017 Cet article est archivé

PolitMonitor Mai 2017: Le CSV est le parti numéro 1 dans le Nord et l'Est

Luxembourg 2 min. 30.05.2017 Cet article est archivé

PolitMonitor Mai 2017: Le CSV est le parti numéro 1 dans le Nord et l'Est

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Si les élections avaient lieu ce dimanche, le CSV sortirait grand vainqueur dans les circonscriptions Est et Nord du pays. C'est ce que révèle le nouveau sondage PolitMonitor réalisé par le Luxemburger Wort, RTL et TNS Ilres. C'est en substance le même constat que lors du précédent sondage dévoilé en janvier dernier. Le CSV sort encore une fois gagnant.

Un résultat qui n'est pas surprenant puisque la semaine dernière, le principal parti d'opposition était grand favori auprès des Luxembourgeois interrogés pour le premier volet de ce PolitMonitor, axé sur la confiance envers les partis.

Le CSV continue de se développer dans l'Est

Pour ce sondage-ci, réalisé dans les circonscriptions Est et Nord du pays entre décembre 2016 et mai 2017, auprès de 1.203 Luxembourgeois (544 pour l'Est, 719 pour le Nord), le schéma se répète, encore.

Le parti chrétien s'envole dans la circonscription Est, avec une hausse de 4,8% par rapport à décembre 2016. Il était déjà en tête des intentions de vote à cette époque, mais l'écart se creuse toujours un peu plus.

Alors que le LSAP trônait en seconde position en décembre, le parti cède aujourd'hui sa place au DP: il passe de 14,4% à 12,9% tandis que le DP voit ses intentions de vote augmenter de 1,2%.

Pour la répartition des sièges dans cette circonscription, le résultat est identique au dernier sondage: le CSV est largement en tête avec 4 sièges, contre 1 pour le DP, LSAP et déi gréng.

Mêmes résultats pour la circonscription Nord

Alors qu'en janvier dernier, les électeurs luxembourgeois interrogés pour la circonscription Nord boudaient le parti DP au profit du CSV, il en est de même cinq mois plus tard.

Le parti chrétien social emmené par Claude Wiseler s'envole encore un peu plus dans les intentions de vote: il recueille 41,1% des voix, soit une légère augmentation de 0,2%.

Aucun impact sur le nombre de sièges dans cette circonscription: le CSV est toujours en tête avec 5 sièges contre 2 pour le DP et 1 pour déi gréng et le LSAP.

Ces derniers ont perdu quelques pourcentages dans les intentions de vote: -0,3% pour le LSAP et -0,1% pour déi gréng. 

Là encore, c'est le DP qui sort perdant: le parti de la coalition recule lui de 1,2% des voix.

Sondage réalisé par TNS-ILReS pour le Luxemburger Wort et RTL, par téléphone, auprès de 3.861 résidents luxembourgeois ayant le droit de vote (1.109 pour le Centre, 1.489 pour le Sud, 719 pour le Nord et 544 pour l'Est), entre le début du mois de décembre 2016 et le milieu du mois de mai 2017.   

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

S'il devait y avoir des élections législatives dimanche, l'actuelle coalition DP-LSAP-Les Verts ne serait pas reconductible: plus assez de sièges pour former une majorité gouvernementale! Quant au parti socialiste, il prendrait une claque en perdant 2 sièges dans son propre fief, le Sud. Voilà ce que révèle ce nouveau volet de la «Sonndesfro» commandée par le «Luxemburger Wort» et RTL.
Ensemble, le DP, le LSAP et Les Verts n'obtiendraient plus que 26 sièges au parlement si les Luxembourgeois votaient ce dimanche, contre 32 sièges en octobre 2013.
Les résultats du Politmonitor concernant le Centre du pays montrent que les électeurs luxembourgeois réitèrent leur confiance dans le CSV. Des chiffres que les récentes élections communales confirment.
Le Centre confirme sa confiance envers le CSV, selon le dernier sondage Politmonitor. Le parti chrétien social affiche une progression dans le Nord et l'Est et les intentions de vote des Luxembourgeois pour le CSV se confirment également dans le Centre, au détriment du DP.
Marie-Josée Jacobs, Laurent Mosar et Claude Wiseler, tête de liste du CSV pour les prochaines élections (de g. à dr.).
Si les résultats du sondage réalisé courant 2016 sont identiques aux prochaines élections, le scénario sera tout autre qu'en 2013. L'actuel gouvernement perdrait les élections et le CSV reviendrait en force.
Les 60 députés sont tous présents pour cette séance particulière
Et si les élections législatives avaient lieu dimanche prochain? Dans le Nord comme dans l'Est, le DP serait le grand perdant. Il perdrait un siège à l'Est. Le LSAP dans le Nord. Le tout au profit du CSV. C'est ce que révèle le nouveau sondage PolitMonitor réalisé par le Luxemburger Wort, RTL et TNS Ilres.
Trois ans après les élections législatives de 2013, le DP apparaît aujourd'hui comme le grand perdant.
Si des élections législatives étaient organisées ce dimanche, la coalition actuelle ne pourrait plus gouverner, ne disposant plus de majorité à la Chambre. Ce sont en particulier le DP et le LSAP qui perdraient des plumes dans leur propre circonscription.
Si l'on en croit ce dernier sondage, les jours de la coalition actuelle sont comptés