Changer d'édition

Gouvernement: une confiance qui s'étiole
Luxembourg 11.11.2014 Cet article est archivé
Politmonitor

Gouvernement: une confiance qui s'étiole

Pierre Gramegna, Felix Braz, Xavier Bettel et Etienne Schneider le 6 novembre 2014
Politmonitor

Gouvernement: une confiance qui s'étiole

Pierre Gramegna, Felix Braz, Xavier Bettel et Etienne Schneider le 6 novembre 2014
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 11.11.2014 Cet article est archivé
Politmonitor

Gouvernement: une confiance qui s'étiole

Seul un Luxembourgeois sur trois déclare faire confiance au gouvernement pour «prendre en main la situation compliquée du pays au cours des années à venir».

(DN) - Seul un Luxembourgeois sur trois déclare faire confiance au gouvernement pour «prendre en main la situation compliquée du pays au cours des années à venir».

34% des résidents et 31% des électeurs portent ce regard.

Presque en miroir, ils sont deux tiers (65% des résidents interrogés et 67% des électeurs) à juger difficile de réaliser des réformes de fond au Luxembourg.

Ils ne sont par ailleurs que 42 et 41% à être satisfaits d'un changement politique au Grand-Duché.

L'enquête réalisée par TNS Ilres en novembre révèle enfin qu'une majorité (respectivement 52 et 56%) serait séduite par une participation du CSV au gouvernement. Trois quarts des électeurs considèrent néanmoins que l'opposition fera du bien au parti chrétien-social et qu'il est nécessaire qu'il se régénère.


Sur le même sujet

Politmonitor: 1ère partie
49% des électeurs luxembourgeois déclarent lors du dernier sondage d'opinion, le Politmonitor, faire confiance à l'actuel gouvernement. La coalition DP/LSAP/Verts continue de faire bonne figure même si le pays se dit tout aussi confiant dans les partis d'opposition et surtout dans le CSV.
Même si les électeurs commencent à nouveau à croire au travail accompli par le gouvernement actuel, 77% des résidents luxembourgeois estiment qu'il est improbable que la coalition actuelle (DP-LSAP- Les Verts) obtienne la majorité aux prochaines législatives. En revanche, un sur deux verrait bien une coalition CSV-Les Verts.
Chambre des Députés - Séance publique - Heure de question au Gouvernement  - Affaire Bettel-Kemmer - Etienne Schneider - Xavier Bettel - Photo : Pierre Matgé
Alors que le Premier ministre, Xavier Bettel, s'apprête à prononcer mardi son discours sur l'état de la Nation, le sondage PolitMonitor révèle que 36% des électeurs seulement font confiance à son gouvernement. Les résidents étrangers, en revanche, lui font beaucoup plus confiance (50%).
Le gouvernement du Premier ministre, Xavier Bettel, n'est pas remonté dans les sondages. Comme en novembre 2014, seuls 36% des électeurs lui font confiance en ce début mai 2015.
En moins d'un an, le Premier ministre a perdu 16 points de sympathie et 20 points du point de vue de la perception de sa compétence. C'est la chute la plus spectaculaire, bien qu'il reste le deuxième membre du gouvernement jugé le plus sympathique et le plus compétent, derrière Jean Asselborn.
Le Premier ministre, Xavier Bettel, le 11 novembre 2014