Changer d'édition

Carole Dieschbourg dans la tourmente
Luxembourg 2 min. 16.06.2021
Polémique

Carole Dieschbourg dans la tourmente

De son côté l'ancien président de Valorlux indique avoir alerté l'ancienne directrice de «Moulin Dieschbourg» à deux reprises.
Polémique

Carole Dieschbourg dans la tourmente

De son côté l'ancien président de Valorlux indique avoir alerté l'ancienne directrice de «Moulin Dieschbourg» à deux reprises.
Photo: SIP
Luxembourg 2 min. 16.06.2021
Polémique

Carole Dieschbourg dans la tourmente

La ministre de l'Environnement dément avoir eu connaissance des irrégularités de l'entreprise familiale en termes d'élimination des déchets. Les députés d'opposition, eux, demandent des comptes.

(m.d. avec Michèle Gantenbein) Suite aux révélations de nos confrères du Luxemburger Wort indiquant que «Moulin Dieschbourg» éliminait illégalement ses déchets, Carole Dieschbourg (Déi Gréng) assure «ne plus rien avoir à faire avec l'entreprise familiale». Lors d'une conférence de presse mercredi, la ministre de l'Environnement rejette toute implication dans cette affaire et assure que son administration «ignorait que l'entreprise n'était pas en conformité avec la loi sur les emballages».


Le «blo Tut» part à la conquête du pays
A partir du 1er juillet, le sac poubelle bleu sera employé dans l'ensemble des 102 communes du Luxembourg. De quoi possiblement améliorer le tri sélectif des emballages du quotidien.

«Nous n'avons reçu aucune lettre de Valorlux signalant cette irrégularité», souligne Carole Dieschbourg, en s'appuyant sur une liste fournie par l'entreprise de tri en 2020: 46 sociétés y figurent, mais «Moulin Dieschbourg» n'y apparaît nulle part. Pourtant, l'ancien président de Valorlux, Lucien Bertemes assure au Luxemburger Wort avoir signalé cette irrégularité «à deux reprises, lors de réunions conjointes», ce que la ministre de l'Environnement dément. 

«C'est à Valorlux d'informer l'administration à ce sujet, pas à moi», affirme-t-elle, ajoutant que les contacts entre la société de recyclage et l'entreprise familiale dataient d'avant sa prise de fonction, en 2013. Elle supposait alors que «tout avait été réglé», ayant «cessé toute forme d'implication» depuis sa nomination.

99 entreprises non conformes

Il n'empêche que dans sa réponse parlementaire au député Sven Clement (Piraten) en mars dernier, Carole Dieschbourg a déclaré «qu'aucune entreprise au Luxembourg» n'était enregistrée comme ayant son «propre système de destruction des déchets». De ce fait, toutes sont censées faire appel à Valorlux  pour collecter et éliminer leurs emballages. Dans cette même réponse, la ministre de l'Environnement listait 99 entreprises qui n'étaient pas en conformité avec la loi, et devaient donc s'enregistrer auprès de Valorlux ou de l'administration compétente. 

Or, révélait mardi le Luxemburger Wort, «Moulin Dieschbourg» ne figurait pas sur cette liste, ni sur celle des entreprises conformes. L'entreprise familiale que dirigeait par le passé Carole Dieschbourg, risque donc une amende de 251 à 100.000 euros, voire une peine de prison pouvant aller de huit jours à six mois.


SuperDrecksKëscht - Foto: John Schmit
La «SuperDrecksKëscht» sera passée au crible
Conformément aux annonces réalisées en février dernier par le ministère de l'Environnement, un audit du service de collecte et recyclage des produits problématiques issus des ménages sera réalisé et les résultats dévoilés en juillet, a assuré mercredi Carole Dieschbourg.

«Comme pour toutes les autres entreprises concernées, «Moulin Dieschbourg« va maintenant recevoir un courrier de l'administration pour se régulariser», a indiqué le ministère dans un communiqué publié mardi. Les députés de l'opposition, eux, voulaient absolument entendre les explications de «Moulin Dieschbourg», ce à quoi la majorité s'est opposée avec un vote. En réponse, les députés déçus ont écrit au président du Parlement, Fernand Etgen, pour qu'il demande à la ministre de lui remettre une supposée lettre, datée de janvier 2021, dans laquelle Valorlux mentionnerait «Moulin Dieschbourg» comme une exploitation hors la loi.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La ministre de l'Environnement a indiqué jeudi que la société «Moulin Dieschbourg» figure bien sur une liste d'entreprises ne respectant pas la législation sur l'élimination des déchets. Une «erreur» qu'elle impute à ses propres services et à l'entreprise de tri, avec laquelle elle doit s'entretenir ce vendredi.
Pol, Conference de presse, Carole Dieschbourg , Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
A partir du 1er juillet, le sac poubelle bleu sera employé dans l'ensemble des 102 communes du Luxembourg. De quoi possiblement améliorer le tri sélectif des emballages du quotidien.
Conformément aux annonces réalisées en février dernier par le ministère de l'Environnement, un audit du service de collecte et recyclage des produits problématiques issus des ménages sera réalisé et les résultats dévoilés en juillet, a assuré mercredi Carole Dieschbourg.
SuperDrecksKëscht - Foto: John Schmit