Changer d'édition

Plus de cyclistes mais pas de politique en conséquence
Luxembourg 5 3 min. 16.09.2019

Plus de cyclistes mais pas de politique en conséquence

La station de comptage située à l'entrée du parc municipal affichait 175.498 passages de cyclistes en août.

Plus de cyclistes mais pas de politique en conséquence

La station de comptage située à l'entrée du parc municipal affichait 175.498 passages de cyclistes en août.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 5 3 min. 16.09.2019

Plus de cyclistes mais pas de politique en conséquence

Maurice FICK
Maurice FICK
Jamais la capitale n'a compté autant de vélos dans ses rues et pourtant la priorité n'est toujours pas clairement donnée à la mobilité douce, critique la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ. Elle en veut pour preuve l'aménagement du boulevard Roosevelt.

Axée sur la mobilité douce et le piéton en particulier, cette semaine européenne de la mobilité a démarré par un millier de «Kaddo fir de Vëlo» offert lundi par la Ville, la Communauté des transports et la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ (LVI) à tous les cyclistes matinaux passant aux abords du rond-point Schuman. Histoire de remercier les vélotaffeurs de choisir un mode de transport écologique. Mais la LVI n'est pas restée moins critique pour autant. 


Le boulevard Roosevelt changera d'allure
L'axe qui relie le viaduc au boulevard Royal sera réaménagé, notamment, pour accueillir une piste cyclable et des voies de bus dédiées.

L'occasion était trop belle pour la Ville de Luxembourg pour publier un chiffre parlant, graphique à l'appui. Au cours des six premiers mois de cette année, 586.001 cyclistes ont été enregistrés par les onze stations de comptage installées dans la ville. Soit 100.000 de plus que l'année précédente. Ce qui représente un bond conséquent de 22,4 % de vélos en plus. Un phénomène qui avoisine les 30% le week-end.

Infographie: Ville de Luxembourg

Le vélotaf ne rencontre pas encore le succès escompté mais l'introduction du nouveau système de vélos à assistance électrique en libre-service, vel’OH!, fin novembre, assure la Ville via un communiqué, «a eu un impact positif sur l'utilisation de la bicyclette en milieu urbain». 

Le nombre de clients abonnés au système Vel'OH! est parti en flèche depuis le début de l'année. En juin, 13.513 personnes disposaient d'un abonnement longue durée, contre 8.604 pour la même période l'an passé. Le bond est encore plus spectaculaire pour les abonnements courte durée (6.138) qui ont triplé en un an. 

Infographie: Ville de Luxembourg

Les chiffres livrent une tendance qui ne peut a priori que séduire la LVI mais la puissante association de défense des usagers du vélo ne perd pas de l’œil sa raison d'être et dit le jour même, sa déception quant au nouvel aménagement du boulevard Roosevelt, qui va bon train dans la capitale.


L'ascenseur reliera la Gëlle Fra à la vallée de la Pétrusse en traversant le sous-sol du "bastion Beck" sur plusieurs dizaines de mètres.
La place de la Constitution bénéficiera d'un ascenseur
D'ici fin 2020, depuis le pied de la Gëlle Fra, piétons et cyclistes pourront rejoindre la vallée de la Pétrusse en contrebas. Mais ce n'est qu'un des éléments du projet de réaménagement du site, et du boulevard Roosevelt.

En novembre, quand sera achevé le chantier, le visage actuel du boulevard Roosevelt aura totalement changé. Tous les bus qui feront le lien entre la gare centrale et la Ville Haute passeront, dans un sens comme dans l'autre, par le viaduc et le boulevard redessiné. Une piste cyclable bidirectionnelle verra également le jour comme le montrent bien les projections de la Ville.

Mais la projection dévoilée en août n'est pas du tout au goût de l'association de cyclistes. «Une fois de plus, on s'efforce, sans réel enthousiasme, de satisfaire tous les usagers de la route au lieu de fixer des priorités claires et de promouvoir de manière conséquente les formes de mobilité durable», constate avec regret la LVI dans son communiqué.

La piste nouvelle cyclable sera bien séparée de la circulation automobile, mais elle côtoiera directement la zone piétonne, sur le même niveau. Ce n'est, «ni un gain de confort pour les cyclistes, ni les piétons» et les «conflits entre cyclistes et piétons sont préprogrammés», sait la LVI qui réclame une séparation tranchée des deux espaces. L'association souhaite vivement que la piste ne soit pas obligatoire pour autant pour les cyclistes et qu'ils pourront aussi traverser le viaduc et le boulevard dans le flux des voitures.


Sur le même sujet

La mobilité douce en ville, une équation difficile
Les «conflits entre cyclistes et piétons sont préprogrammés» dès novembre sur le boulevard Roosevelt et le viaduc estime la LVI. Etonné de la réaction du lobby cycliste, l'échevin en charge de la mobilité de Luxembourg-Ville défend sa politique.
Voici à quoi ressemblera le Boulevard Roosevelt d'ici la fin 2019.
«Les pistes cyclables autour de la gare sont idiotes»
S'ils apprécient la nouvelle piste bidirectionnelle de l'avenue de la gare, les cyclistes chevronnés restent très critiques sur le réseau cyclable entre Ville-Haute et quartier de la gare. En cause: la dangerosité et les morceaux manquants du puzzle.