Changer d'édition

«Plus de chance à l'éducation, moins au virus»
Luxembourg 4 min. 04.09.2020

«Plus de chance à l'éducation, moins au virus»

Le retour à la normalité prend parfois de drôles de formes. Mais le retour à une forme classique d'enseignement en face-à-face est à ce prix actuellement.

«Plus de chance à l'éducation, moins au virus»

Le retour à la normalité prend parfois de drôles de formes. Mais le retour à une forme classique d'enseignement en face-à-face est à ce prix actuellement.
Photo : Lex Kleren
Luxembourg 4 min. 04.09.2020

«Plus de chance à l'éducation, moins au virus»

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A onze jours de la rentrée, Claude Meisch a expliqué sous quelles conditions sanitaires le retour en classes aurait lieu. Avec cette ligne de conduite : tout faire pour que l'enseignement en présentiel puisse perdurer.

Claude Meisch (DP) n'a eu qu'un seul devoir de vacances. Un exercice bien compliqué : comment organiser (de façon sûre) une rentrée scolaire 2020-21 dans le climat sanitaire actuel (incertain). Ce vendredi, le ministre de l'Education nationale a rendu sa copie. Le temps d'une conférence de presse, il a développé ce qui, à compter du 15 septembre, allait faire le quotidien de près de 150.000 jeunes Luxembourgeois et des équipes scolaires. Et pas question de copier le modèle suivi pour les deux dernières semaines de classe dans le fondamental, a-t-il d'emblée prévenu.

Aux yeux du ministre d'ailleurs, la situation vécue depuis mars dernier a servi de leçon. Avec divers enseignements à tirer. «L'an passé, moins de la moitié des cours ont pu avoir lieu à l'école, il ne faut plus que cela soit ainsi» (...) «Il n'est pas possible que l'enseignement à distance se déroule trop longtemps» (...) «L'éducation est un droit auquel les enfants ont déjà dû renoncer trop longtemps». Le voilà donc motivé à proposer un modèle qui fasse bien la part belle à l'enseignement en classe. Le leitmotiv asséné durant la présentation étant : «Plus de chance à l'éducation, moins au virus».


Kids get their temperature check at the Chiquilandia Kindergarten, amid the COVID-19 novel coronavirus pandemic, in Medellin, Colombia, on September 3, 2020. - Kindergartens in Colombia were allowed to reopen in a gradual way since September 1 and they are operating under a combined model - attending school on-site and taking classes online. (Photo by Joaquin SARMIENTO / AFP)
Les cas de covid condamnent 22 écoles en France
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a assuré ce jeudi, trois jours après la rentrée que 22 établissements scolaires étaient déjà fermés, ainsi qu'une centaine de classes, en raison de cas avérés.

Pour que l'année scolaire se déroule au mieux jusqu'à mi-juillet 2021, cela commencera par une participation massive des jeunes (et des personnels éducatifs) au dépistage covid qui leur est proposé depuis quelques jours. L'exemple récent des 48 enfants de l'ISL contraints d'arrêter les cours quelques jours après leur retour en classe, conforte d'ailleurs le ministre dans ce choix. Le moins d'élèves infectés feront leur rentrée, le moins de perturbations seront enregistrées en ce début d'année.

A ce titre, le ministre a bien précisé. Si la participation au Large Scale testing national est basée sur le volontariat de chacun, pour les tests recommandés en cas d'infection d'un contact proche, la donne est tout autre. Et cette recommandation pourrait concerner nombre de garçons et filles qui, ayant un camarade infecté, se verraient placés à l'isolement. «Si quelqu'un refuse le dépistage ordonné par la Direction de la Santé (dans le cadre du tracing) et dans le but de briser une chaîne de contamination possible, là il n'y aura pas d'autre choix que de laisser cette personne en quarantaine sur une durée suffisamment longue pour que nous soyons certains qu'il ou elle revienne en cours sans être porteur du virus»

Dans les établissements, la désinfection des lieux restera de rigueur, a précisé le ministre de l'Education. Tout comme l'insistance à se laver les mains ou à respecter des sens de circulation pour les déplacements ou à se tenir à bonne distance aussi bien dans la cour de récréation, à la bibliothèque ou à la cafétéria. «L'aération des pièces sera indispensable», insiste au passage Claude Meisch. Des consignes seront données en ce sens pour qu'un «grand courant d'air toutes portes et fenêtres ouvertes» ait lieu en soirée. 

Le ministre invite aussi les enseignants à ne pas hésiter à sortir, partant du principe que «la nature constitue un lieu pédagogique optimal même en automne et hiver». A la cantine, un maximum de 10 jeunes par table sera toléré, «avec masque jusqu'au début du service et un adulte qui sert soit au self soit à table». Dans les lycées, à midi, le système des ''lunch pack'' sera reconduit à la demande, mais Claude Meisch insiste pour que la pause déjeuner soit bien un temps pour manger équilibré plutôt que des en-cas.


conférence de presse Summerschool 2020 - Claude Meisch ministre - Jeannot FÜRPASS Bourgmestre - Mondecange -  - 01/09/2020 - photo: claude piscitelli
Les cours de rattrapage assurés jusqu'à décembre
Initialement prévu pour préparer la rentrée 2020, le dispositif de soutien aux élèves sera prolongé durant tout le premier trimestre. Annonce en a été faite par le ministre de l'Education, mardi.

Et la pédagogie dans tout cela? Le ministre de l'Education en parlera la semaine prochaine. Une chose est déjà sûre si l'enseignement à distance doit encore être de rigueur, plus d'enfants encore pourront y accéder. En effet, une commande de 15.500 tablettes supplémentaires a été passée. 

Mais Claude Meisch qui s'était montré si enthousiaste sur l'e-education lors de sa mise en place à l'heure du confinement sait désormais combien le dispositif peut avoir d'effets indésirables : «On a perdu beaucoup trop de jeunes qui ne pouvaient suivre cet enseignement. Soit parce qu'ils n'étaient pas équipés, n'avaient pas accès à internet, ne disposaient pas de soutien familial pour les aider ou de la paix nécessaire pour se concentrer à la maison». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les cas de covid condamnent 22 écoles en France
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a assuré ce jeudi, trois jours après la rentrée que 22 établissements scolaires étaient déjà fermés, ainsi qu'une centaine de classes, en raison de cas avérés.
Kids get their temperature check at the Chiquilandia Kindergarten, amid the COVID-19 novel coronavirus pandemic, in Medellin, Colombia, on September 3, 2020. - Kindergartens in Colombia were allowed to reopen in a gradual way since September 1 and they are operating under a combined model - attending school on-site and taking classes online. (Photo by Joaquin SARMIENTO / AFP)
58 élèves de l'ISL déjà placés en quarantaine
Cinq cas de covid-19 ont été détectés à l'International School of Luxembourg à Merl. Dès vendredi dernier, tests de contrôles et mesures d'isolement ont été pris parmi les élèves et les personnes ayant eu des contacts avec les jeunes testés positifs .
8.12.2015 Luxembourg, Reportage, Fokus Privatschulen, Ecoles privées International School, Merl, ISL photo Anouk Antony
Thionville impose le masque près des écoles
Jusqu'au 30 octobre 2020, quiconque passera à proximité d'un établissement scolaire de la deuxième ville de Moselle devra porter sa protection buccale. Sinon, une amende pourra être dressée.
Une rentrée universitaire en mode «hybride»
Pas d'amphithéâtre bondés, peu d'étudiants sur le campus, des cours en petits groupes et un enseignement distanciel. Pas de doute le retour sur les banc de l'Uni, le 14 septembre, sera à nulle autre pareille.
Les cours de soutien scolaire déjà décriés
Le ministre de l'Education souhaite que les élèves en difficulté, au fondamental et dans les lycées, puissent bénéficier d'un rattrapage scolaire avant la rentrée. Ce sera sans les enseignants du SEW-OGBL.
Lokales,  Schule, Erneuter,  Fieldgen, Schüler, Schülkinder, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Un quart de la population touchée par la fermeture des écoles
Toutes les structures d'éducation du pays seront fermées entre le 16 et le 29 mars. Le ministre de l'Education assure, ce vendredi, qu'il ne s'agit nullement d'une période de vacances et détaille les modalités d'étude à domicile prévues pour les deux semaines à venir.
Lokales, Coronavirus, Covid-19, Athénée, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort