Changer d'édition

Plus de 7.000 véhicules électriques subventionnés par l'Etat
Luxembourg 4 min. 30.06.2022
Primes électriques

Plus de 7.000 véhicules électriques subventionnés par l'Etat

Les primes de l'État visent à compenser partiellement la différence de prix avec un véhicule équivalent à moteur à combustion interne, accélérant ainsi la décarbonation de la flotte au Luxembourg.
Primes électriques

Plus de 7.000 véhicules électriques subventionnés par l'Etat

Les primes de l'État visent à compenser partiellement la différence de prix avec un véhicule équivalent à moteur à combustion interne, accélérant ainsi la décarbonation de la flotte au Luxembourg.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 4 min. 30.06.2022
Primes électriques

Plus de 7.000 véhicules électriques subventionnés par l'Etat

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Bon nombre d'automobilistes ainsi que des entreprises ont reçu un important incitant financier pour prendre le virage de l'électrique.

S'il fallait encore en douter, un parfum de révolution se fait sentir depuis quelques années dans le secteur automobile. Pour le prouver, il suffit de constater la récente approbation des 27 Etats membres de l'Union européenne quant à la fin des moteurs thermiques d'ici à 2035. Aujourd'hui et plus que jamais, les regards sont rivés sur le marché des véhicules électriques, un marché en plein essor, même s'il ne convainc pas encore totalement au Luxembourg.


22.06.2022, Saarland, Saarlouis: Das große Logo von Ford, das auf dem Parkplatz des Werks Saarlouis steht, mit einem Durchfahrt Verboten Schild davor. Heute wird von Ford die Entscheidung über den Standort Saarlouis verkündet. Foto: Oliver Dietze/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Ford Sarrelouis, une usine en sursis
Depuis mercredi, c'est le choc en Sarre avec l'annonce du groupe Ford de fabriquer un futur modèle électrique à Valence (Espagne) plutôt qu'à l'usine de Sarrelouis. Depuis plusieurs années, le site allemand enchaîne les mauvaises nouvelles.

Le Grand-Duché ne peut toutefois pas se permettre de rater le virage de l'électrique, surtout dans un pays qui concentre la plus grande proportion de voitures par habitant d’Europe. Tout cela pour dire que les autorités politiques luxembourgeoises militent depuis quelques années maintenant sur plusieurs incitants financiers à destination des automobilistes qui feraient le choix de passer à l'électrique. Outre un traitement de faveur pour les voitures de fonction plus écologiques, les primes du régime «Clever fueren» doivent pousser les plus récalcitrants à passer ce cap. 

Une aide de 8.000€

Et ces primes ont en tout cas de quoi séduire. On parle ici d'une aide financière de 8.000 euros, à condition que la consommation ne dépasse pas 180 Wh/km.  Devant se terminer le 31 mars dernier, cette possibilité d'aide financière a été prolongée pendant deux années supplémentaires et se terminera donc en mars 2024. 

Mais malgré cet incitant particulièrement avantageux, les Luxembourgeois ont-ils vraiment profité de cette offre? Le député Fred Keup (ADR) a interrogé la nouvelle ministre de l'Environnement et du Climat Joëlle Welfring (déi Gréng) afin notamment de connaître le nombre de voitures qui ont jusqu'à présent été subventionnées par l'État.


Environ 40% des voitures immatriculées au Grand-Duché de Luxembourg profitent de l'avantage fiscal du leasing opérationnel
Le leasing automobile prend le virage électrique
A l'heure de renouveler leur flotte de véhicules, de plus en plus d'entreprises se posent la question de la motorisation, avec une tendance croissante à aller vers l'électrique. La récente flambée des prix des carburants n'est pas la principale motivation derrière ce choix.

La ministre a répondu que jusqu'à présent, un total de 7.056 primes pour les véhicules électriques (purement électriques et hybrides rechargeables) ont été payées depuis 2019, année de lancement du programme. «Dans environ 43 % des cas, les propriétaires privés ont pu bénéficier du programme. Dans les 57 % restants, les primes sont allées aux entreprises», a-t-elle précisé dans sa réponse parlementaire. Notons également que sur 7.056 véhicules, 6.219 sont actuellement immatriculés au Luxembourg.

Six véhicules sinistrés totalement

D'un autre côté, selon la Société Nationale de Circulation Automobile (SNCA), sur les 837 autres voitures électriques qui ne sont plus immatriculées au Luxembourg, 26 ont été temporairement radiées. «Celles-ci peuvent toutefois être réimmatriculées à tout moment», tempère Joëlle Welfring. «Dans une douzaine de cas, la voiture a été vendue et la carte grise a été retournée à la SNCA. Six véhicules ont depuis été «éliminés», ce qui indique très probablement un accident avec un sinistre total. Enfin, l'immatriculation temporaire a expiré pour 2 véhicules», a-t-elle détaillé. 

Notons enfin que 791 voitures électriques bénéficiant d'une prime du ministère de l'Environnement ont été exportées, selon les données de la SNCA. «Ces véhicules étaient immatriculés au Luxembourg depuis 17 mois en moyenne. Depuis début 2019, 815 voitures électriques ont été importées en parallèle de l'étranger vers le Luxembourg. Comme ces voitures n'ont pas eu leur première immatriculation au Luxembourg, ces véhicules ne sont pas éligibles aux primes de l'Etat.» 


Michael Rachita, Projektleiter für nicht-pneumatische Reifen (NPT) bei Goodyear.
Un pneu sans air révolutionnaire testé à Colmar-Berg
Une Tesla équipée de pneus sans air a été mise à l'épreuve mardi sur la piste d'essai de Goodyear au Luxembourg.

Joëlle Welfring a d'ailleurs rappelé une nouvelle fois dans sa réponse parlementaire que les primes de l'État visent à compenser partiellement la différence de prix avec un véhicule équivalent à moteur à combustion interne, accélérant ainsi la décarbonation de la flotte au Luxembourg. «Ces primes d'Etat n'ont pas vocation à générer un profit et donc des règles claires ont été prises dès le départ pour prévenir tout éventuel abus, comme le délai d'au moins 7 mois, aujourd'hui fixé à un an, pendant lequel la voiture doit être immatriculée au demandeur». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les ventes d'automobiles devraient rebondir de 7,9% dans l'Union européenne en 2022, tout en restant loin de leur niveau de 2019, a indiqué mardi l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).
Pour la « House of Automobile », les mesures de prolongation des primes électriques et hybrides ne vont pas assez loin. La confédération appelle à une revalorisation des aides.
13.01.2022, Niedersachsen, Hannover: Ein Tesla lädt an einer Ladesäule für Elektroautos an der Uni Hannover. (zu dpa «Mehr E-Ladepunkte in Niedersachsen - Große Lücken auf dem Land») Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Une voiture sur cinq immatriculée l’an dernier au Grand-Duché était partiellement ou entièrement « électrifiée ». Un record qui devrait à nouveau être battu dans les mois et années à venir, avec une offre de plus en plus nombreuse de modèles, une volonté toujours plus forte de réduire les émissions de gaz polluants… et le coup de pouce conséquent des pouvoirs publics.
Photo: Guy Wolff