Changer d'édition

Plus de 1.700 élèves en décrochage scolaire
Luxembourg 2 min. 31.03.2022 Cet article est archivé
En 2020/2021

Plus de 1.700 élèves en décrochage scolaire

Le décrochage scolaire est revenu à son niveau d'avant la pandémie.
En 2020/2021

Plus de 1.700 élèves en décrochage scolaire

Le décrochage scolaire est revenu à son niveau d'avant la pandémie.
Photo: Getty Images/Westend61
Luxembourg 2 min. 31.03.2022 Cet article est archivé
En 2020/2021

Plus de 1.700 élèves en décrochage scolaire

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
8,20% des élèves ont abandonné l'école en cours d'année durant l'année scolaire 2020/2021. Mais, signe encourageant, 23% des décrocheurs ont réintégré le système scolaire l'année suivante.

Le décrochage scolaire revient à son niveau d'avant pandémie. C'est ce qui ressort du nouveau rapport du ministère de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse. En 2020/2021, 8,2% des élèves ont lâché l'école en cours ou à la fin de l'année scolaire sans diplôme ni certification. Soit un total de 1.736 élèves. Au début de la pandémie, ce taux était tombé à 6,92%.


Dans les manuels scolaires, les écrivaines manquent à l'appel
Dans les écoles fondamentales en 2019, les livres de littérature luxembourgeoise comportaient 84% de textes écrits par des écrivains contre 13% de textes écrits par des écrivaines.

Après deux années de baisse consécutive, le taux retrouve donc le niveau de l'année 2016/2017. En 2016/2017, le taux de décrocheurs s’élevait à 8,15% (1.720 élèves).

Le taux de décrochage reste cependant en dessous du seuil de 10% fixé comme objectif par l'Union européenne, ce que le ministère estime «encourageant». 

Autre signe positif: la proportion d'élèves ayant décroché au cours d'une année, mais ayant repris une formation l'année scolaire suivante, a très nettement augmenté depuis 2018/2019. C'est encore plus marqué chez les jeunes de 16 à 18 ans. 

Cette évolution dans le bon sens peut s'expliquer par les efforts des différents services scolaires et les collaborations entre ces services. En 2020/2021, 23,04% des élèves qui ont abandonné l'école ont décidé de reprendre une formation l'année suivante.

1.293 jeunes soutenus

Les jeunes en décrochage scolaire ne sont pas laissés livrés à eux-mêmes. Les antennes locales du service national de la jeunesse (SNJ) effectuent un suivi individuel des décrocheurs, dans la mesure où elles réussissent à les contacter. En 2020/2021, 1.293 jeunes ont reçu du soutien.

Le rapport indique par ailleurs que certains groupes d'élèves courent un plus grand risque de décrochage. Il s'agit des jeunes qui ont accumulé un retard scolaire d'au moins deux années. 60,94% des décrocheurs sont dans le cas. Les garçons sont également plus à risque que les filles ainsi que les élèves des 9e et 10e années d'études de l'enseignement secondaire. Ces années constituent des moments charnières dans le choix des futures études.

Avoir un diplôme mais par une voie différente

Le rapport «Jeunes décrocheurs et jeunes inactifs au Luxembourg» se penche aussi sur le vécu des jeunes de 16 et 17 ans lorsqu'ils sont en décrochage ou lorsqu'ils tentent de raccrocher. Les témoignages récoltés montrent que ces élèves ont plutôt envie de poursuivre leur scolarité, mais différemment et dans une autre filière que dans l'enseignement traditionnel, afin d'acquérir un diplôme et in fine un métier. 

Souvent, ils ont multiplié les démarches pour ne pas décrocher et cherchent à raccrocher, mais se heurtent à des difficultés liées à leurs attentes, leur profil ou aux possibilités des lycées

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En raison du quota en Fédération Wallonie-Bruxelles
202 candidats résidant au Luxembourg se sont présentés entre 2017 et 2021 à l'examen d'entrée en médecine et en dentisterie. 64 d'entre eux ont réussi l'examen mais tous n'ont pas pu accéder aux études.
"Group of college students in the university amphitheatre, they are sitting and doing an exam."
L'étude Covidkids réalisée par l'Université de Luxembourg et Unicef examine le bien-être des enfants et des adolescents pendant la pandémie. Les résultats ont été présentés ce vendredi.
Portrait of little kid boy sad on birthday. child with lots of toys. Tired preschool boy
En quatre rentrées, le nombre d'élèves abandonnant l'enseignement avant l'obtention d'un diplôme ou une qualification a diminué de 250 jeunes par an. Un résultat confirmé même lors du premier épisode covid.
ARCHIV - 28.09.2020, Baden-Württemberg, Leutenbach: Schülerinnen und Schüler nehmen im Klassenzimmer einer 9. Klasse der Gemeinschaftsschule Leutenbach am Geografieunterricht mit Hilfe von Laptops und Tablets teil. (zu dpa/lnw: «Viele Lehrer in Nordrhein-Westfalen wollen in Informatik dazulernen») Foto: Marijan Murat/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Chaque année, 1.600 élèves décrochent de l'école
Tous les ans, quelque 1.600 jeunes abandonnent l'école, sans qualification. Les échecs scolaires ou une mauvaise orientation sont autant de facteurs qui expliquent comment ces jeunes perdent l'envie d'apprendre... et décrochent.