Changer d'édition

Plein d'idées pour conserver le «Schluechthaus»
Luxembourg 7 3 min. 23.09.2019 Cet article est archivé

Plein d'idées pour conserver le «Schluechthaus»

La journée portes ouvertes du Schluechthaus à Hollerich, samedi, montre l'intérêt pour un site de 2,5 hectares idéalement placé à l'entrée de Luxembourg-Ville.

Plein d'idées pour conserver le «Schluechthaus»

La journée portes ouvertes du Schluechthaus à Hollerich, samedi, montre l'intérêt pour un site de 2,5 hectares idéalement placé à l'entrée de Luxembourg-Ville.
Photo: Matic Zorman
Luxembourg 7 3 min. 23.09.2019 Cet article est archivé

Plein d'idées pour conserver le «Schluechthaus»

Maurice FICK
Maurice FICK
Une piscine de plein air, un marché couvert, un espace de rencontre intergénérationnel,... Il y a à boire et à manger dans la liste des suggestions d'avenir dressée pour les anciens abattoirs de Hollerich. Elle servira de base au concours d'architectes.

Le réaménagement et la rénovation du «Schluechthaus» passionnent. Les idées pour redonner un avenir aux anciens abattoirs de Hollerich, dont l'activité a cessé en 1997 et qui abritent depuis le Service Sports de la Ville, la Croix-Rouge luxembourgeoise et un skatepark, ne manquent pas. 

Pour preuve, le tableau d'affichage noirci par les visiteurs lors de la journée portes ouvertes, organisée sur le site par la Ville de Luxembourg et s'inscrivant dans le cadre plus vaste des Journées européennes du patrimoine. 

Photo: Matic Zorman

En amont de cette participation citoyenne, la Ville a promis que «toutes les idées récoltées» seraient intégrées «dans la mesure du possible» dans un cahier des charges qui servira de base au concours d'architectes «dont le lancement est prévu au cours de l'année prochaine».


Redessinez le site géant des anciens abattoirs
Véritable serpent de mer de la politique communale, le réaménagement du «Schluechthaus», un site de 2,5 hectares aux portes de Hollerich, revient sur le tapis. Mais avant de lancer le concours d'architectes, Lydie Polfer invite les citoyens à donner leur vision.

Un travail de synthèse qui ne sera pas aisé, tant les idées sont éclectiques mais intéressantes pour redonner un nouveau visage au site de 2,5 hectares, idéalement situé à l'entrée de la capitale. 

Classer l'ensemble architectural

De manière générale, on retiendra que plusieurs suggestions, dont celle du syndicat d'intérêts locaux de Hollerich, vont dans le sens de conserver ce site à la valeur architecturale unique et demandent que les anciens abattoirs trouvent place sur la liste nationale des monuments classés. Une idée exprimée de diverses manières: «Conserver l'ancienne structure architecturale!» ou «Laisser dans son jus et ne pas rénover à mort» peut-on lire sur les post-it.

Le syndicat d'intérêt locaux juge que le site est digne d'être préservé parce qu'il s'agit d'«un témoin intéressant du style architectural» des années 1930 et de l'histoire industrielle luxembourgeoise.

Phénomène estival ou pas, plusieurs visiteurs verraient bien s'implanter «enfin une piscine de plein air en Ville» sur le site. Autre tendance redondante, l'appel lancé à la ville pour profiter de cet espace afin de rendre le quartier plus vert: «Plus d'espaces verts» et «plus d'arbres» sont réclamés.

En vrac, les anciens abattoirs pourraient être transformés en «espaces de co-working», en «marché couvert», en «streetfood market comme à Londres-Shoreditch», en «atelier de recyclage», en «mur d'escalade indoor» ou en «trampoline parc».

Ne pas oublier d'impliquer les jeunes

A l'image de l'immense musée de l'art urbain qui le caractérise le mieux aujourd'hui, «le site doit être conservé en tant que centre pour la culture». Il devrait même être transformé par la Ville en un «spot légal pour les graffiti» et pourquoi pas abriter demain «une résidence pour artistes». Un visiteur suggère même: «Le Hariko, qui a malheureusement dû déménager à Esch, devrait trouver une place sur ce site».

Les anciens abattoirs sont à proximité immédiate du campus Geesseknäppchen
Les anciens abattoirs sont à proximité immédiate du campus Geesseknäppchen
Photo: Maurice Fick

Dans sa lettre adressée à Lydie Polfer, la bourgmestre de Luxembourg désireuse de donner corps à ce projet sans cesse différé, le syndicat d'intérêts locaux de Hollerich ne manque pas de rappeler une réalité de terrain à ne pas omettre. Le «Schluechthaus» se situe à proximité immédiate du Campus Geesseknäppchen, qui abrite plusieurs lycées, et de l'école fondamentale du quartier. Et remplit, par ce fait «une importante fonction de centre de rencontre pour jeunes». Le syndicat suggère vivement d'impliquer les élèves et lycéens dans la planification du futur projet «par exemple sous la forme d'un concours d'idées».

 Comme par le passé, lorsqu'il s'était opposé au projet de l'Atelier d'y implanter deux salles de concert, le syndicat d'intérêts locaux continue de défendre l'idée que tout projet d'avenir devra éviter toute pollution sonore qui nuirait aux riverains et «les solutions devront être en accord avec l'environnement immédiat du site».



Sur le même sujet

Le «Schluechthaus» tarde à trouver un nouveau souffle
Près d'un quart de siècle après la fin de leur exploitation comme site industriel, les anciens abattoirs de la capitale doivent être «revitalisés» par la Ville. Sauf que le processus, initié en 2019 par une consultation citoyenne, peine à se concrétiser.
Schlachthof hollerich / Abattoir de Hollerich - Skate Skateboard Graffiti -  Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Redessinez le site géant des anciens abattoirs
Véritable serpent de mer de la politique communale, le réaménagement du «Schluechthaus», un site de 2,5 hectares aux portes de Hollerich, revient sur le tapis. Mais avant de lancer le concours d'architectes, Lydie Polfer invite les citoyens à donner leur vision.