Changer d'édition

Plan social à Hëllef Doheem: Les postes touchés par le licenciement collectif
Luxembourg 2 min. 02.06.2015

Plan social à Hëllef Doheem: Les postes touchés par le licenciement collectif

Plan social à Hëllef Doheem: Les postes touchés par le licenciement collectif

Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 02.06.2015

Plan social à Hëllef Doheem: Les postes touchés par le licenciement collectif

L'ambiance était mouvementée, mardi matin, lors de la première réunion de négociations portant sur le plan social annoncé par Hëllef Doheem et qui concernera 90 salariés. Pendant les négociations ont été abordés les postes qui seront touchés.

(MF avec ml et BB) - L'ambiance était mouvementée, mardi matin, lors de la première réunion de négociations portant sur le plan social annoncé par Hëllef Doheem et qui concernera 90 salariés. La réunion a duré près de trois heures et demie. Pendant les négociations ont été abordés les postes qui seront touchés. Le plan social concernera:

  • 28 aides-soignants, consécutivement à la fermeture annoncée des centres psycho-gériatriques de Wiltz et Echternach notamment.
  • 36 agents de nettoyage
  • 20 employés de l'administration centrale
  • 6 salariés des activités spécialisées 

Le premier employeur du secteur des aides et soins à domicile au Luxembourg, la Fondation Hëllef Doheem, emploie 2.000 collaborateurs dont 87% sont des femmes. Parmi eux, 1.200 employés résident au Luxembourg et 800 sont des travailleurs frontaliers.

Hëllef Doheem avait annoncé vendredi la suppression de 90 emplois et affiché un déficit de 3,2 millions d'euros pour l'année 2014.

Analyse sérieuse et détaillée de la situation financière

Avant  la rencontre déjà, les syndicats avaient fourni leurs armes. André Roeltgen, le président de l'OGBL avait vertement critiqué le plan social mis sur la table. Et était d'avis qu'il fallait, dans un premier temps, ficeler un Plan de maintien dans l'emploi.

Le LCGB non plus, n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Le syndicat «refuse tout licenciement», et réclame «une analyse sérieuse et détaillée de la situation financière de Hëllef Doheem en particulier et du secteur des soins en général».

Paul Bach du réseau Help, le concurrent historique de Hëllef Doheem, a expliqué sur les ondes de la Radio 100,7 que le secteur des soins vivait une situation difficile. Et que d'autres prestataires souffrent des mesures de réduction des coûts qui ont été prises.

L'un des éléments centraux qui pèsera sur les discussions liées au plan social est la cause du déficit créé dans les comptes de Hëllef Doheem. Est-elle effectivement liée à des décisions externes à la fondation ou à de mauvaises décisions prises en interne?



Sur le même sujet

Hëllef Doheem: Pas de licenciements prévus
La fondation d'aides et soins à domicile, qui, en raison d'un déficit de 3,2 millions d'euros en 2014, avait annoncé un plan social en mai avec la suppression de 90 postes, a présenté lundi son plan de maintien de l'emploi.
Stëftung Hëllef Doheem: Pas de licenciement "en principe" pour Nicolas Schmit
Le ministre du Travail Nicolas Schmit, invité ce samedi matin de l'émission Background am Gepréich sur RTL, s'est exprimé sur le dossier, disant qu'<<en principe, les 90 licenciements ont disparu de la table>> des négociations entre les partenaires sociaux, la direction de la Stëftung Hëllef Doheem et le gouvernement.