Changer d'édition

Piraten prêts à porter plainte dans le dossier RTL
Luxembourg 3 min. 28.11.2019 Cet article est archivé

Piraten prêts à porter plainte dans le dossier RTL

Après deux refus du ministre des Médias, le député Sven Clement (Piraten) veut interpeller la justice.

Piraten prêts à porter plainte dans le dossier RTL

Après deux refus du ministre des Médias, le député Sven Clement (Piraten) veut interpeller la justice.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 28.11.2019 Cet article est archivé

Piraten prêts à porter plainte dans le dossier RTL

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pourquoi le gouvernement refuse de communiquer le contrat signé entre l'Etat et le groupe médias? Malgré deux demandes, le député Pirate Sven Clement n'a toujours pas pu consulter le document. Son parti envisage de saisir la justice administrative.

Annoncée fin août, la restructuration du siège de RTL Group s'est désormais muée en plan social présenté aux salariés du Corporate Center, mardi. Ainsi, dans le cadre d'une délocalisation d'une partie du siège historique de l'entreprise, 39 salariés sur les 112 actuels se verront proposer une mutation à Cologne (siège de RTL Medien Berstelmann). La plupart des effectifs restants, eux, étant licenciés courant 2020. «Mais il y a fort à craindre que cette opération soit illégale», ne cesse d'affirmer le député Sven Clement (Piraten).

Pour le parlementaire, l'accord de 2017 passé entre l'Etat luxembourgeois et l'entreprise inclurait une clause imposant l'ancrage du groupe dans le pays. Sauf qu'aujourd'hui encore, ce texte reste «non public, confidentiel, top secret», résume l'élu agacé. Enervé il l'est d'autant plus qu'il ne comprend pas pourquoi tant de mystère entoure ce contrat public à impact national.


Lokales, Politik, Wirtschaft, RTL Radio, TV,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
69 salariés touchés par le plan social chez RTL Group
Après douze rounds d'âpres négociations, 69 personnes du «Corporate center» de RTL Group, et non pas 94 comme annoncé par la direction en août, doivent quitter le Luxembourg. 39 peuvent encore choisir d'être mutées à Cologne.

«Le gouvernement refuse de produire une pièce essentielle non seulement pour une bonne négociation sociale mais aussi pour la stratégie économique du pays.» Aussi désormais, le parti Piraten est prêt à porter plainte auprès de la juridiction administrative luxembourgeoise.

Avant de mener cette action, le député attend juste le compte rendu officiel des deux commissions où le ministre des Médias, Xavier Bettel (DP) lui a signifié son refus de divulguer ce document, qualifié de «secret commercial». Mais l'administration tarde à produire cet écrit.

Impatience de l'OGBL

Pour le parlementaire, cette rétention relèverait presque du «déni de démocratie. Il appartient à la Chambre de contrôler l'action du gouvernement. Si ses représentants ne peuvent accéder aux preuves, comment faire notre travail?», interpelle Sven Clement dont la première demande remonte au 10 octobre dernier. «Je ne réclame pas que ce contrat soit exposé sur la place publique, je suis même prêt à le consulter à huis clos. Mais montrez-le nous!»

Pareille impatience gagne aussi l'OGBL. Le syndicat est en effet en première ligne dans les négociations du plan social. Et Pit Schreiner, représentant du syndicat, ne cache pas que «cette confidentialité devient étrange». Lui attend aussi de lire le contrat pour savoir si une page, un chapitre, quelques lignes n'évoquent pas l'obligation de RTL Group de maintenir des départements obligatoirement au Grand-Duché. Cela rendrait alors caduques les négociations sociales menées à la demande de la société, et la stratégie de repli vers l'Allemagne de RTL Group.


Le groupe CLT-UFA détient désormais 100% du capital social d'Eldoradio.
CLT-UFA devient actionnaire unique d'Eldoradio
En validant le rachat à Editpress de 25% du capital social d'Eldoradio, l'ALIA donne la mainmise complète sur l'émetteur à la société qui se trouve derrière RTL Group. L'autorité indépendante de l'audiovisuel au Luxembourg estime en effet que le pluralisme des médias est respecté.

L'OGBL a adressé une demande afin, elle aussi, d'avoir accès au contrat à l'ensemble des signataires: Bertelsmann, RTL Group, CLT-Ufa (qui vient juste de racheter des parts dans Eldoradio) et le ministère de la Communication et des Médias. Seul ce dernier a pris la peine de répondre, et sous la plume de Xavier Bettel un autre refus à lever la confidentialité a été signifié.

Le syndicat regrette cette position de la part du Premier ministre qui, cet été encore, se disait «confiant» dans la volonté du groupe «à évoluer de manière positive au Luxembourg».  Aussi l'OGBL renouvellera sa demande dès la semaine prochaine, «si rien ne vient», avertit Pit Schreiner surpris par cette omerta. 


Sur le même sujet

69 salariés touchés par le plan social chez RTL Group
Après douze rounds d'âpres négociations, 69 personnes du «Corporate center» de RTL Group, et non pas 94 comme annoncé par la direction en août, doivent quitter le Luxembourg. 39 peuvent encore choisir d'être mutées à Cologne.
Lokales, Politik, Wirtschaft, RTL Radio, TV,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
CLT-UFA devient actionnaire unique d'Eldoradio
En validant le rachat à Editpress de 25% du capital social d'Eldoradio, l'ALIA donne la mainmise complète sur l'émetteur à la société qui se trouve derrière RTL Group. L'autorité indépendante de l'audiovisuel au Luxembourg estime en effet que le pluralisme des médias est respecté.
Le groupe CLT-UFA détient désormais 100% du capital social d'Eldoradio.
Négociations au point mort à RTL
Au terme de huit rencontres entre la délégation du personnel, le syndicat OGBL et la direction du groupe, aucun accord n'a été trouvé sur les modalités de licenciement de 94 personnels appartenant à l'administration centrale de RTL Group qui doit être délocalisée à Cologne.
Le basculement vers l'Allemagne du "Corporate Center" du Group ne fait lus guère de doutes.
Bettel persiste et signe dans le dossier RTL Group
Face aux inquiétudes d'un départ du siège social du leader européen des médias, le ministre de la Communication et des Médias réaffirme ce jeudi que le groupe conservera une activité de gestion au Grand-Duché «jusqu'en 2030». Ce qui n'empêcherait toutefois pas d'autres restructurations.
Bettel plaide pour «des solutions en dialogue» chez RTL
Au lendemain de l'annonce d'une restructuration au sein du siège luxembourgeois du leader européen de l'audiovisuel, le ministre des Communications et des Médias indique mercredi être en contact régulier avec les dirigeants pour que le groupe «continue à évoluer de manière positive au Luxembourg».
15.2. Kirchberg/ RTL Group / Medien /  foto: Guy Jallay
Restructuration annoncée au sein de RTL Group
En raison de «la nécessité de redistribuer les ressources et de réduire les coûts», le conseil d'administration du leader européen de l'audiovisuel a annoncé mardi soir sa volonté de réduire d'un tiers la taille de son «Corporate center». 190 personnes y travaillent.
RTL Group,Neues RTL Gebäude,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty