Changer d'édition

Colin: «Voler en montgolfière? C'est une sensation très douce»
Luxembourg 5 min. 30.07.2015 Cet article est archivé
Pilote luxembourgeois au Mondial Air Ballon

Colin: «Voler en montgolfière? C'est une sensation très douce»

Colin, pilote luxembourgeois, à droite.
Pilote luxembourgeois au Mondial Air Ballon

Colin: «Voler en montgolfière? C'est une sensation très douce»

Colin, pilote luxembourgeois, à droite.
Photo: Alain Neuens
Luxembourg 5 min. 30.07.2015 Cet article est archivé
Pilote luxembourgeois au Mondial Air Ballon

Colin: «Voler en montgolfière? C'est une sensation très douce»

Depuis le 24 juillet dernier, le Lorraine Mondial Air Ballons a pris racine à Chambley, à une heure de Luxembourg. Et parmi les centaines de pilotes qui prennent leur envol chaque jour, nous sommes allés à la rencontre de Colin Weber, du cercle luxembourgeois de l'aérostation. Rencontre.

Par - Sophie Wiessler

Depuis le 24 juillet dernier, le Lorraine Mondial Air Ballons a pris racine à Chambley, comme tous les deux ans depuis presque 15 années. Le plus grand rassemblement de montgolfières au monde attire des milliers de personnes, mais aussi et surtout des pilotes, venus des quatre coins du monde. 

C'est ainsi que nous partons à la rencontre de Colin Weber, pilote de montgolfière luxembourgeois, qui participe pour la deuxième fois au Mondial de Chambley. 

Colin fait partie du Cercle luxembourgeois de l'aérostation, le plus grand club de montgolfières du pays. Né en 1975, il est venu au ballon par l'intermédiaire de son père. «C'est une histoire de famille pour moi vous savez. Une forte tradition», souligne-t-il.

En effet, son père était pilote de montgolfière avant lui et lui a transmis sa passion. Colin a participé à de nombreux championnats en tant que membre d'équipage. Il aime surtout l'aspect compétition du ballon, ainsi que les amitiés liées dans ce contexte.

C'est une grande fierté pour lui d'avoir participé à la Grande Ligne du dimanche 26 juillet. «Tout le monde ne peut pas dire qu'il a participé à un record du monde! C'est très fort d'avoir 432 ballons autour de soi et de participer à un événement pareil.»

«C'est un sport très convivial»

Pour lui, le Luxembourg est très impliqué dans ce sport qu'est la montgolfière. «Il y a une grande communauté au Luxembourg par rapport à ce sport: c'est même le pays qui a le plus de ballons par rapport au nombre d'habitants!», indique-t-il, enthousiaste. 

La montgolfière est un sport très convivial selon Colin, ce qu'il apprécie vraiment. «On ne peut pas le pratiquer seul, il faut toujours une équipe.» Pour ce Mondial, l'équipe du cercle luxembourgeois tourne autour d'une vingtaine de personnes, afin de tout gérer: équipe au sol, pour les vents, dans les airs etc, pour gérer les trois ballons qu'ils ont amenés.

Se vider la tête

Mais que ressent-on lorsque l'on plane à des centaines de mètres, dans le vide? «C'est très doux comme sensation», explique Colin. «Il n'y a aucune peur à avoir. Le pilote n'a pas envie de se crasher! Il ne faut pas se dire à l'avance que l'on a peur, même si on a le vertige. Il faut essayer et la plupart du temps, on est très surpris, ce n'est absolument pas dangereux.»

Pour Colin, qui travaille toute l'année la tête dans les chiffres à la Banque Centrale de Luxembourg, voler en montgolfière lui permet de se vider complètement la tête. «ça permet de décrocher du bureau, ça fait du bien. Surtout que la montgolfière évolue lentement. On a le temps de regarder autour de soi, on peut admirer les paysages, descendre très bas, monter très haut, c'est merveilleux.»

Décollage du ballon de Colin, lors de la Grande Ligne du dimanche 26 juillet au matin.
Décollage du ballon de Colin, lors de la Grande Ligne du dimanche 26 juillet au matin.
Photo: Alain Neuens

Jouer avec les vents

Et pour ceux qui se demandent comment cela fonctionne, c'est très simple: le pilote est entraîné par les courants d'airs. «On est entraînés par les vents. On ne peut pas tourner à droite ou à gauche, il faut tout analyser avant. On ne peut que descendre ou monter, rien d'autre. Il faut profiter des courants d'air selon l'altitude, jouer avec les vents en somme !» explique Colin.

Pour lui, voler en montgolfière équivaut à un combat constant avec les éléments de la nature. Mais cette année au Mondial Air Ballon, le temps n'a pas joué en la faveur des pilotes. Deux vols seulement ont été assurés en 7 jours. En cause: trop de vent. 

Des vols quasi assurés pour ce dernier week-end

«Un pilote est toujours frustré quand il ne peut pas voler. Surtout que moi, je ne suis qu'à une heure de route donc je rentre chez moi mais certains pilotes viennent du Mexique, de l'autre bout du monde!»

Mais le beau temps semble refaire son apparition pour la fin de l'événement ce week-end: il y a un bon espoir de voir tous les vols décoller !

Au fil des ans, le Lorraine Mondial Air Ballons est devenu le premier rassemblement de montgolfières au monde, devant celui d'Albuquerque au Nouveau-Mexique (États-Unis). Mais le Luxembourg tente tout de même une percée...

Un événement au Luxembourg en 2016

Le cercle luxembourgeois de l'aérostation organisera en effet, du 20 au 24 juillet 2016, le Luxembourg Balloon Trophy, une compétition de catégorie 1, au parc de Mersch. Près de 40 ballons venus de l'Europe entière participeront à cet événement. 

Au programme: des épreuves de précision. Arriver à atterrir à des endroits prédéfinis. Aller le plus vite ou le plus lentement possible. Changer de direction, atteindre un point virtuel dans l'espace sont autant de défis que les pilotes devront accomplir. Un spectacle son et lumières sera également prévu le samedi 23 juillet. Prenez date!

Pour tout savoir sur le Mondial Air Ballon de Chambley, cliquez sur cet article !


Sur le même sujet

433 montgolfières décollent «en ligne»
Le record du monde de décollage de montgolfières «en ligne» a été battu ce dimanche à Chambley. Quelque 433 ballons ont pris leur envol simultanément sur trois lignes de plus de 6 km! Pour le dernier record, 391 ballons s'étaient soulevés simultanément du sol lorrain. Voici les plus belles photos.
Le Lorraine Mondial Air Ballons tient ses promesses. Le spectacle est grandiose à Chambley.