Changer d'édition

Pic d'allergies aux pollens d'aulne et de noisetier
Luxembourg 1 2 min. 23.02.2019 Cet article est archivé

Pic d'allergies aux pollens d'aulne et de noisetier

L'aulne et le noisetier sont particulièrement agressifs pour les allergiques ces derniers jours.

Pic d'allergies aux pollens d'aulne et de noisetier

L'aulne et le noisetier sont particulièrement agressifs pour les allergiques ces derniers jours.
Photo: dpa
Luxembourg 1 2 min. 23.02.2019 Cet article est archivé

Pic d'allergies aux pollens d'aulne et de noisetier

Les concentrations de pollen de noisetier et d'aulne sont très élevées, annonce la station d'aérobiologie du ministère de la Santé qui recommande la vigilance aux personnes allergiques à ces pollens.

(VO) - Les températures clémentes de cette fin d'hiver provoquent une concentration élevée des pollens de noisetier et d'aulne au Luxembourg et dans les pays limitrophes.

La station d'aérobiologie du ministère de la Santé alerte sur ces cumuls qui peuvent occasionner une forte gêne pour les personnes allergiques.

Les seuils critiques des allergies aux noisetiers, aulnes, bouleaux, chênes et hêtres  sont atteints à partir de plus de 50 pollens/mètres cubes. Un seuil qui a été atteint ces derniers jours avec 65 pollens par mètres cubes pour l'aulne et 473 pollens par mètres cubes pour le noisetier.

L'aulne et le noisetier fleurissent entre janvier et mars et appartiennent à la même famille botanique que le bouleau et le charme. Ils sont très répandus dans nos contrées, surtout dans la région de la Moselle.

Il existe une allergie croisée entre les diverses espèces de pollens de cette famille et une personne sensibilisée aux pollens de bouleau présente généralement des problèmes allergiques lorsque la concentration de pollens d'aulne ou de noisetier est importante.

La station d'aérobiologie du ministère de la Santé recommande donc aux personnes allergiques à ces pollens de suivre un traitement médicamenteux.

Constat identique en Belgique et en France

Les données récoltées en Belgique par  AirAllergy.be, l'organisme bruxellois de surveillance des pollens et les spores fongiques, montrent également un taux très élevé de pollens d'aulne et de noisetier. Celui-ci serait même en avance d'un mois par rapport à l'année 2018, «une année record», peut-on lire dans un tweet.

L'organisme s'inquiète déjà de ce taux élevé «alors que nous ne sommes qu'à la mi-saison».

Le réseau national de surveillance aérobiologique (R.N.S.A.) fait le même constat en France et place la Moselle et la Meurthe-et-Moselle en niveau 3 de risques d'allergies.

Premier chapitre

La période des allergies ne fait que commencer car après cette famille de pollens, d'autres vont prendre le relais.

Quelques réflexes simples pour limiter les symptômes en parallèle d'un potentiel traitement sont donc à observer comme se rincer les cheveux le soir, ouvrir les fenêtres avant le lever du soleil ou après son coucher ou encore éviter de faire sécher son linge à l'extérieur peuvent ainsi permettre de limiter les irritations.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En ce début de printemps, les pollens tourbillonnent joyeusement dans l'air. Zoom sur ce phénomène sans aucun rapport avec la crise du covid-19, mais qui empoisonne la vie de 12 à 15% des résidents luxembourgeois de fin février à fin juillet. Et pas seulement à la campagne...
Pollen
Avec l'arrivée du soleil, les pollens de bouleau prolifèrent. Le Réseau national de surveillance aérobiologique a émis une carte de vigilance pour la semaine du 17 au 24 avril.
Le beau temps printanier et les quelques précipitations enregistrées ont fait proliférer les plantes et  favorisent la dispersion des pollens de bouleau