Changer d'édition

PIB et taux de pauvreté en augmentation
Luxembourg 08.11.2016 Cet article est archivé
Qualité de vie au Luxembourg

PIB et taux de pauvreté en augmentation

Cette récente étude compare la croissance économique et la qualité de vie au Luxembourg et montre une augmentation du taux de pauvreté pour les travailleurs non qualifiés.
Qualité de vie au Luxembourg

PIB et taux de pauvreté en augmentation

Cette récente étude compare la croissance économique et la qualité de vie au Luxembourg et montre une augmentation du taux de pauvreté pour les travailleurs non qualifiés.
Shutterstock
Luxembourg 08.11.2016 Cet article est archivé
Qualité de vie au Luxembourg

PIB et taux de pauvreté en augmentation

Virginie ORLANDI
Virginie ORLANDI
Un PIB en augmentation significative et des conditions de travail qui se dégradent: le Statec vient de publier une étude montrant que le taux de pauvreté de certains travailleurs est de plus en plus élevé.

(VO) - Un PIB en augmentation significative et des conditions de travail qui se dégradent: le Statec vient de publier une étude montrant que le taux de pauvreté de certains travailleurs est en augmentation.

Cette récente étude compare la croissance économique et la qualité de vie au Luxembourg et montre une augmentation du taux de pauvreté pour les travailleurs non qualifiés. A l'heure où le gouvernement organise une série d'évènements sur le "développement qualitatif", le rapport du Statec montre que l'augmentation du PIB ne va pas forcément de pair avec une meilleure qualité de vie pour tous les résidents luxembourgeois.

"Alors que le PIB a augmenté significativement, les conditions de travail se sont dégradées. Pour la période 2009-2013, le nombre de chômeurs de longue durée a augmenté", peut-on y lire. "Les plus affectées sont les personnes âgées de 35 à 49 ans, et celles avec une éducation primaire ou tertiaire".

Le Statec revient sur la part des individus travaillant plus de 50 heures par semaine et montre que celle-ci a augmenté de 3.6% en 2009 à 6.5% en 2013. "Avec à la clé une détérioration de l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle", précise le rapport.

Le Statec revient sur la part des individus travaillant plus de 50 heures par semaine et montre que celle-ci a augmenté de 3.6% en 2009 à 6.5% en 2013.
Le Statec revient sur la part des individus travaillant plus de 50 heures par semaine et montre que celle-ci a augmenté de 3.6% en 2009 à 6.5% en 2013.
Shutterstock

Depuis 2009, Le Luxembourg connaît une augmentation tendancielle des inégalités de revenus. Ils continuent certes de progresser, mais en grande partie par l’effet de l’inflation. En retirant cet effet, le pouvoir d’achat réel des ménages de la classe moyenne a stagné depuis plusieurs années.

Depuis 2011, ce sont avant tout les personnes les plus aisées qui ont profité le plus de la croissance économique.

Les indicateurs de santé indiquent eux aussi des conditions en dégradation. Touchées sont les personnes âgées de 50 à 64 ans, avec un niveau d'éducation secondaire ou tertiaire.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

›› SOUS LE POUCE
Que s'est-il passé ce mardi 8 novembre ? On refait le tour de l'actu, en bref, pour vous.
Débats sur le développement du Luxembourg
La perspective d'un Etat luxembourgeois qui compterait 1,1 million d'habitants à l'horizon 2060 suscite controverses et débats. Le gouvernement organise ce mois de novembre trois événements pour saisir les enjeux du développement territorial, discuter de la façon de parvenir à un «développement qualitatif» et découvrir l'étude stratégique de la 3e révolution industrielle. Chacun est le bienvenu mais il faut s'inscrire.
Le lundi 14 novembre, le ministre de l'Economie, Etienne Schneider, parlera des «grands choix pour les générations futures» au Luxembourg sustainibility Forum à Luxexpo.