Changer d'édition

Pétition publique: Maladie de Lyme: Tania a collecté plus de 7.500 signatures
Luxembourg 02.12.2015

Pétition publique: Maladie de Lyme: Tania a collecté plus de 7.500 signatures

Le combat de Tania Silva pour que la forme chronique de la borréliose de Lyme soit reconnue et prise en charge au Luxembourg a ému beaucoup de personnes

Pétition publique: Maladie de Lyme: Tania a collecté plus de 7.500 signatures

Le combat de Tania Silva pour que la forme chronique de la borréliose de Lyme soit reconnue et prise en charge au Luxembourg a ému beaucoup de personnes
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 02.12.2015

Pétition publique: Maladie de Lyme: Tania a collecté plus de 7.500 signatures

Tania s'est battue pour faire connaître sa maladie au grand public et s'était fixé un but il y a un six semaines: réussir à collecter 4.500 signatures et à porter sa cause jusqu'à la Chambre des députés. C'est fait.

Par Christelle Raineri

Le 30 octobre dernier, le Luxemburger Wort publiait une enquête sur la maladie de Lyme au Luxembourg, dans sa forme chronique, méconnue voire niée par certains médecins, et qui laisse les patients dans un immense désarroi.

Tania nous avait contactés pour briser le silence qui entoure cette pathologie dans de nombreux pays dont le Grand-Duché, et son témoignage avait ému un grand nombre de personnes.

Il y a six semaines, la jeune femme lançait une pétition publique dans l'espoir de recueillir les 4.500 signatures nécessaires à l'organisation d'un débat public au sein de la Commission des Pétitions et de la commission sectorielle concernée, en présence du ministre compétent. 

C'est à travers un message vidéo posté ce mercredi sur sa page Facebook qu'elle annonce une bonne nouvelle: plus de 7.500 signatures ont été collectées.

Résultats de notre pétition nr. 567 Pour une meilleure prises en charge de la maladie de lyme.󾌬❤

Posté par Tania Silva sur mercredi 2 décembre 2015

"Vous avez été extraordinaires"

Dans cette séquence, Tania a le sourire: "Vous avez été extraordinaires, tous! C'est fantastique."

Elle s'adresse directement aux personnes en détresse face à la maladie: "Il ne faut pas rester seul. Venez vers moi. On sait ce que c'est, on est comme une grande famille, on est toujours prêts à aider."

Elle demande également aux médecins d'accorder "le bénéfice du doute" aux patients qui présentent les signes de la maladie. "Si certains médecins arrivent à faire ça, c'est déjà bien. De nous diriger vers une association ou vers un médecin qui connaît bien la maladie de Lyme, ce serait déjà un bon début."  

Désormais, la Commission des Pétitions doit procéder à la vérification de l'identité des signataires qui se sont engagés en ligne ou sur papier. Si tout est conforme, Tania pourra bientôt plaider face au ministre lors d'un débat qui sera retransmis sur la chaîne Chamber TV (la réunion n’est pas accessible au public).


Sur le même sujet

Commentaire: Ne fermons plus les yeux
Les patients atteints de borréliose de Lyme chronique au Luxembourg demandent aux autorités de reconnaître l'existence de la maladie et d'être pris en charge dans leur pays.
La maladie de Lyme au Luxembourg: enquête
La borréliose de Lyme chronique n'est pas "reconnue" par le monde médical comme une maladie en tant que telle. Des patients en souffrance mettent parfois des années à obtenir un diagnostic et un suivi. Au Luxembourg, Tania Silva tente de faire bouger le gouvernement.