Changer d'édition

Peste porcine: aucun cas au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 28.09.2018

Peste porcine: aucun cas au Luxembourg

Mi-septembre, deux cas de peste porcine africaine ont été confirmés sur des sangliers, en Belgique. Les autorités luxembourgeoises sont aux aguets.

Peste porcine: aucun cas au Luxembourg

Mi-septembre, deux cas de peste porcine africaine ont été confirmés sur des sangliers, en Belgique. Les autorités luxembourgeoises sont aux aguets.
Photo: Andreas Adam
Luxembourg 2 min. 28.09.2018

Peste porcine: aucun cas au Luxembourg

La propagation de la peste porcine africaine, pour laquelle il n’existe pas de vaccin, fait rage en Europe depuis plusieurs mois et inquiète les éleveurs de porcs. Heureusement, pour l'heure, aucun cas n'a été au Luxembourg, qui a tout de même mis en place des mesures préventives.

«Aucun cas de peste porcine africaine n'a été détecté au Luxembourg, contrairement à la Belgique où 14 cas ont été détectés sur des sangliers» a annoncé le ministre de l'Agriculture, Fernand Etgen, dans une réponse parlementaire. 


Deux cas de peste porcine africaine confirmés en Belgique sur des sangliers
Deux cas de peste porcine africaine, détectés sur des sangliers en Belgique, ont été confirmés par les autorités sanitaires belges, a alerté jeudi le ministère de l'Agriculture français, appelant à «une mobilisation immédiate pour protéger (les) élevages».

Le 14 septembre dernier, deux cas de peste porcine africaine ont été confirmés sur des sangliers belges. Le Grand-Duché, qui compte une centaine d'éleveurs et producteurs de porcs pour un total de 90.000 bêtes, a alors mis en place des mesures préventives. Une task force nationale, présidée par le ministre de l'Agriculture, existe depuis février et travaille à élaborer ces mesures en collaboration avec les acteurs du milieu agricole.

Une zone d'observation au sud-ouest du pays

Les autorités luxembourgeoises ont défini une zone d’observation, limitée au nord par l'autoroute A6, à l'est par l’autoroute A4 et au sud ainsi qu'à l'ouest par les frontières française et belge. La chasse y est toujours ouverte. 


Peste porcine: le Luxembourg prend des mesures
Alors que la Fédération belge de la viande (Febev) annonçait ce mardi que six pays avaient décidé de stopper leurs importations de porc provenant de Belgique - après la découverte de cas de peste porcine africaine sur des sangliers dans le sud du pays -, des mesures supplémentaires, en concertation avec tous les acteurs, ont été mises en place du côté du Luxembourg.

A l’intérieur de cette zone est menée une recherche active de cadavres de sangliers, en vue de leur analyse. Le but: détecter le plus rapidement possible un potentiel premier cas de peste porcine africaine et appliquer les mesures nécessaires pour limiter l'extension de la maladie.

Le confinement des porcs est ordonné dans les exploitations porcines, et la biosécurité y est renforcée. Dès la suspicion de la maladie sur des sangliers de la forêt belge d'Etalle, les autorités françaises, belges et luxembourgeoises se sont concertées quant aux mesures à prendre, et échangent encore quasi quotidiennement. 

Une procédure pour encadrer la contamination

En cas de contamination de peste porcine africaine au sein d'un élevage du Luxembourg, les autorités suivent une procédure particulière.

Tous les porcs de l'élevage infecté doivent être abattus, suite à quoi l'éleveur est indemnisé. Autour de l'exploitation, une zone de protection et de surveillance est instaurée: les autres exploitations porcines y sont observées et le transport des bêtes y est restreint. 


Peste porcine: la filière mettra «des années» à se relever, selon un éleveur belge
Exportations qui se tarissent, prix de vente en baisse, transferts compliqués vers l'abattoir: David De Wilde, éleveur de porcs en Belgique, s'inquiète pour son secteur d'activité, qui pourrait mettre «des années» à se relever du virus de la peste porcine africaine.

Pour l'heure, la zone infectée s'étend actuellement en Belgique, sur une surface de 63.000 hectares. Afin de limiter les déplacements des sangliers et d'une infection potentielle, la chasse est suspendue, à l'instar de toute activité susceptible de provoquer des mouvements de la population porcine. 

Des analyses sont menées sur des cadavres de sangliers prélevés dans la zone afin de déterminer si le virus est présent, définissant ainsi plus distinctement la zone infectée. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une clôture de 8 kilomètres contre la peste porcine
Comme en Belgique, le gouvernement luxembourgeois va ériger «dans les prochains jours» une clôture de 8 kilomètres de long qui s'étendra de Steinfort à Pétange. Il étudie aussi la possibilité de créer une «zone blanche» qui sera alors vidée de ses sangliers.
La peste porcine à nos frontières
La question n'est plus de savoir si la peste porcine va toucher le Luxembourg, mais quand, selon les spécialistes. Les éleveurs de porcs craignent surtout une interdiction d'exporter.
Peste porcine: le Luxembourg prend des mesures
Alors que la Fédération belge de la viande (Febev) annonçait ce mardi que six pays avaient décidé de stopper leurs importations de porc provenant de Belgique - après la découverte de cas de peste porcine africaine sur des sangliers dans le sud du pays -, des mesures supplémentaires, en concertation avec tous les acteurs, ont été mises en place du côté du Luxembourg.