Perturbations sur la ligne Luxembourg-Metz

Le "geste commercial" de la SNCF qui passe (très) mal

Depuis le 14 février, difficile pour les voyageurs de supporter les fortes perturbations sur leur ligne
Depuis le 14 février, difficile pour les voyageurs de supporter les fortes perturbations sur leur ligne
Serge Waldbillig

(ChB) - Face aux fortes perturbations du trafic entre Luxembourg et Metz suite à l'accident du 14 février, la SNCF a annoncé jeudi soir que les clients titulaires d'un abonnement couvrant la période du 14 au 28 février seront remboursés à hauteur de 50% de leur abonnement mensuel.


Vendredi matin, ce flyer dans lequel la SNCF s'excuse, a été distribué aux usagers dans les gares pour les informer de la marche à suivre. Vous pouvez le télécharger ici:


Les frontaliers attendaient une vraie indemnisation

Le "geste" de la SNCF n'est pas une indemnisation. Or c'est ce qu'auraient souhaité les voyageurs qui jugent la mesure largement insuffisante au vu du préjudice subi. Plusieurs témoignent sur Twitter:


De plus, le trafic normal des TER n'est toujours pas rétabli contrairement à celui des TGV: seuls 3 TER sur 4 circulaient ce vendredi matin. Ce qui n'a pas empêché la SNCF de rétablir les contrôles à bord, suscitant la grogne des usagers:

Les Lorrains ont bien tenté d'interpeller Guillaume Pepy, directeur de la SNCF, invité vendredi matin de la radio France Inter, mais il n'a pas dit un seul mot de la situation à la frontière luxembourgeoise.

L'accès aux TGV autorisé pour les clients TER

Dans le plan de transport pour ce week-end publié ce vendredi par les CFL, il est précisé que les clients TER pourront exceptionnellement emprunter les TGV en circulation.