Changer d'édition

«Personne ne voudrait être à ma place»
Luxembourg 04.10.2022
Drame de Mont-Saint-Martin

«Personne ne voudrait être à ma place»

«On ne pense jamais que cela puisse arriver à son propre enfant»
Drame de Mont-Saint-Martin

«Personne ne voudrait être à ma place»

«On ne pense jamais que cela puisse arriver à son propre enfant»
Photo: Unsplash/Rene Böhmer
Luxembourg 04.10.2022
Drame de Mont-Saint-Martin

«Personne ne voudrait être à ma place»

Tiago RODRIGUES
Tiago RODRIGUES
Le père de la Portugaise qui vivait au Luxembourg et a été retrouvée démembrée en France s'est confié en exclusivité à Contacto.

Le père de l'émigrée portugaise retrouvée démembrée à Mont-Saint-Martin, une commune française proche de la frontière luxembourgeoise, le 19 septembre, a déclaré à Contacto avoir appris la nouvelle de la mort de sa fille jeudi dernier.


O corpo desmembrado foi encontrado por um jovem de 16 anos atrás de um edifício abandonado em Mont-Saint-Martin.
Le corps mutilé est celui d'une Portugaise vivant au Luxembourg
Le cadavre démembré avait été trouvé par un adolescent de 16 ans derrière un bâtiment abandonné.

C'est la douleur d'un père qui parle: «J'ai été un peu secoué, tout s'est écroulé. Je n'ai jamais pensé à une telle situation. On ne pense jamais que cela puisse arriver à son propre enfant».

 «J'essaie de me contrôler, je dois essayer de garder la tête froide. Je suis si fatigué. Je n'ai pas dormi du tout depuis lors. Tout ce que je sais, c'est que ma fille a été assassinée et démembrée. Personne ne voudrait être à ma place, car tout vous passe par la tête.»

Des membres de la famille ont confirmé l'identité de la femme à la rédaction ce lundi. Le parquet luxembourgeois avait déjà déclaré le même jour, également en exclusivité à Contacto, que la victime était portugaise et vivait au Grand-Duché.

Le corps démembré de la femme a été retrouvé le 19 septembre par un adolescent de 16 ans derrière un bâtiment abandonné à proximité de la mairie de Mont-Saint-Martin, dans le département de Meurthe-et-Moselle.

L'affaire fait l'objet d'une enquête par les autorités françaises et luxembourgeoises.

Cet article a été publié pour la première fois sur Contacto

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A l'occasion d'un point presse organisé ce vendredi à Nancy, le procureur de la République a fait le point sur l'état d'avancement de l'enquête de cette sordide affaire. Un long travail d'investigation semble nécessaire.
Le corps présentait plusieurs signes distinctifs comme un tatouage au-dessus du pubis ainsi que des cicatrices sous la poitrine
Suite aux deux découvertes macabres faites ces derniers jours dans le Pays-Haut, les plus folles rumeurs circulent sur les réseaux sociaux. La gendarmerie mosellane a démenti et parle de fausses informations.