Changer d'édition

Paulette Lenert chamboule totalement le jeu politique
Luxembourg 4 min. 09.07.2020

Paulette Lenert chamboule totalement le jeu politique

Entrée au gouvernement en décembre 2018, Paulette Lenert apparaît en juillet 2020 comme la personnalité politique la plus compétente et la plus sympathique, selon les résultats du Politmonitor.

Paulette Lenert chamboule totalement le jeu politique

Entrée au gouvernement en décembre 2018, Paulette Lenert apparaît en juillet 2020 comme la personnalité politique la plus compétente et la plus sympathique, selon les résultats du Politmonitor.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 4 min. 09.07.2020

Paulette Lenert chamboule totalement le jeu politique

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Propulsée au ministère de la Santé quelques semaines à peine avant le début de la pandémie au Luxembourg, la novice en politique devient pourtant la femme politique la plus populaire, selon les résultats du Politmonitor réalisé pour le compte du «Luxemburger Wort» et de «RTL». Devant Asselborn et Bettel.

Déjà à l'origine de nouveaux équilibres entre partis, la pandémie de covid-19 aboutit également à un changement spectaculaire au niveau du personnel politique. Pour la première fois, une novice en politique parvient à devenir, en quelques mois, la personnalité politique la plus populaire, avec une moyenne d'opinions positives auprès de neuf électeurs sur dix. Un tour de force à mettre au crédit de Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé depuis février dernier, selon les conclusions du Politmonitor 2020 réalisé pour le compte du Luxemburger Wort et de RTL


IPO , DP Europakongress , Europawahlen 2019 , Centre Culturel Walferdingen , Xavier Bettel Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le DP récolte les fruits de la gestion de crise
Principale force de la coalition gouvernementale, le parti libéral renforce encore sa position, selon les résultats du Sonndesfro, réalisé pour le Luxemburger Wort et RTL. Si les élections avaient lieu dimanche, il obtiendrait 20,6% des voix et trois sièges supplémentaires à la Chambre.

Avec 90% d'opinions favorables, l'actuelle locataire de la villa Louvigny devance largement Jean Asselborn (LSAP), ministre des Affaires étrangères (85%), et Xavier Bettel (DP), Premier ministre (83%). Une performance d'autant plus remarquée que l'ancienne magistrate, entrée au gouvernement en décembre 2018, se révèle être la première femme à être jugée par le panel représentatif comme la plus compétente et la plus sympathique. Pour rappel, en octobre 2019, elle recueillait une moyenne de 29% d'opinions favorables. Soit trois fois moins que lors du sondage effectué entre le 26 juin et le 4 juillet.

La cote de popularité de Paulette Lenert apparaît d'autant plus impressionnante qu'elle est la seule socialiste, avec Dan Kersch, ministre du Travail (46%), à améliorer son score par rapport au sondage d'octobre 2019. Jean Asselborn conserve le même score, tandis que Romain Schneider (57%), Taina Bofferding (45%) et Franz Fayot (35%) perdent du terrain. Si l'omniprésence sur le devant de la scène médiatique de la ministre de la Santé, aux côtés du Premier ministre, peut en partie expliquer ce résultat, sa manière de gérer la crise semble également jouer dans la balance. 


online.fr, Paulette Lenert, lsap, Politik, Gesundheitsministerin,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
«Tout ne se passe pas comme prévu»
La ministre de la Santé, Paulette Lenert, reconnaît que la brusque reprise des infections ne faisait pas partie du scénario espéré. Le pire serait de voir le nombre d'hospitalisations bondir d'ici quelques jours.

Des réponses apportées à la crise jugées satisfaisantes qui profitent également aux ministres libéraux, mieux perçus de manière générale dans l'opinion publique. Outre Xavier Bettel, Pierre Gramegna (63%) tire son épingle du jeu puisque le ministre des Finances devient la quatrième personnalité politique la plus appréciée. Lex Delles (46%) profite également de ses interventions pour soutenir les entreprises, tout comme Claude Meisch (40%) pour sa gestion de l'épineuse question de la scolarisation post-confinement. En revanche, Marc Hansen (41%) et Corinne Cahen (41%) semblent pénalisés par leur relative discrétion au cours des derniers mois.


ILLUSTRATION - Zum Themendienst-Bericht vom 27. Februar 2020: Wer ein Grundstück erwerben will, sollte vor der Unterzeichnung des Bauvertrages prüfen, ob ein Vorkaufsrecht besteht. Foto: Andrea Warnecke/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Kox parle, la Chambre immobilière gronde
Le ministre du Logement n'évoque que le secteur public pour répondre au besoin en logements à loyer abordable, et cela irrite les promoteurs privés. Leur représentant, Jean-Paul Scheuren, dénonce même une politique inefficace.

De leur côté, les ministres Déi Gréng voient le vent tourner. S'il leur était favorable il y a huit mois, la tendance s'inverse désormais. Tous voient en effet leur popularité reculer. Une tendance qui apparaît comme la plus marquée chez François Bausch, le vice-Premier ministre passant de 50 à 45% d'avis favorables. Il se classe ainsi en 13e position des personnalités soumises aux questions du panel, derrière Sam Tanson, ministre de la Justice (48%) mais devant Carole Dieschbourg (37%), Henri Kox (34%) et Claude Turmes (32%).

Les membres de l'opposition, tous partis confondus, souffrent globalement, pour leur part, de la relative anesthésie dans laquelle ils sont plongés depuis le début du confinement. Conséquence directe, leur cote de popularité stagne, voire chute. Claude Wiseler (CSV) reste l'homme politique le plus populaire (52%), juste devant le futur retraité Gast Gibéryen (ADR) et ses 51% d'opinions favorables et Félix Eischen (CSV). A noter enfin que la chef de fraction des chrétiens-sociaux, Martine Hansen, fait jeu égal avec le premier échevin de la capitale, Serge Wilmes, (43%). Sven Clement (Piraten) obtient pour sa part 38% d'opinions favorables contre 33% pour Marc Baum (déi Lénk).

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Tout ne se passe pas comme prévu»
La ministre de la Santé, Paulette Lenert, reconnaît que la brusque reprise des infections ne faisait pas partie du scénario espéré. Le pire serait de voir le nombre d'hospitalisations bondir d'ici quelques jours.
online.fr, Paulette Lenert, lsap, Politik, Gesundheitsministerin,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le DP récolte les fruits de la gestion de crise
Principale force de la coalition gouvernementale, le parti libéral renforce encore sa position, selon les résultats du Sonndesfro, réalisé pour le Luxemburger Wort et RTL. Si les élections avaient lieu dimanche, il obtiendrait 20,6% des voix et trois sièges supplémentaires à la Chambre.
IPO , DP Europakongress , Europawahlen 2019 , Centre Culturel Walferdingen , Xavier Bettel Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Ces trois mois qui auront changé la vie du Luxembourg
Depuis le 24 mars et jusqu'à ce mercredi, le Luxembourg se trouve dans une parenthèse autorisée par l'article 32.4 de la Constitution. Celle où le gouvernement possède les pleins pouvoirs pour affronter la pandémie de covid-19. Retour sur ces trois derniers mois, marqués par quelque 160 règlements grand-ducaux.
Poliotik, Conseil de gouvernement Briefing presse, Xavier Bettel une Paulette Lenert: Nouvelles mesures de déconfinement Briefing. Corona Virus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Asselborn reste au top, Dieschbourg fait un flop
L'enquête Politmonitor 2019 réalisée pour le compte du «Luxemburger Wort» et de «RTL» contient quelques surprises. Si le ministre des Affaires étrangères continue de truster le haut du classement «compétence et notoriété», les scores obtenus par Déi Gréng et le CSV apparaissent comme révélateurs.
Politik, Sommerinterview Jean Asselborn, Aussenminister, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort