Changer d'édition

Paulette Lenert caracole en tête des sondages
Luxembourg 3 min. 18.11.2021
Cote de popularité

Paulette Lenert caracole en tête des sondages

Dans l'enquête Politmolitor, ce n'est pas Xavier Bettel qui est devant Paulette Lenert. La première, c'est elle!
Cote de popularité

Paulette Lenert caracole en tête des sondages

Dans l'enquête Politmolitor, ce n'est pas Xavier Bettel qui est devant Paulette Lenert. La première, c'est elle!
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 18.11.2021
Cote de popularité

Paulette Lenert caracole en tête des sondages

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
La ministre de la Santé reste encore la personnalité la plus appréciée du paysage politique luxembourgeois. Avec 86% d'opinions favorables, le sondage réalisé pour le Luxemburger Wort et RTL la classe toujours devant Asselborn et Bettel.

Sondage après sondage, Paulette Lenert conserve toujours les faveurs de l'électorat luxembourgeois. La socialiste, propulsée au ministère de la Santé au printemps 2020, ne fait pas seulement face à une crise sanitaire inédite, elle s'impose dans le paysage politique. Un univers qui n'avait jusqu'alors jamais autant fait la part belle à ces dames. Enfin, à deux dames. Car à dire vrai, elle ne sont que deux à apparaître dans le top 10 des politiques favoris au Grand-Duché publié jeudi par Tns-Ilres. 


L'impôt foncier gagne en popularité
Jamais l'opinion luxembourgeoise n'a semblé aussi ouverte à l'introduction d'une taxe dissuasive sur les terrains vierges ou les appartements inoccupés, révèle le sondage Politmolitor du jour. Une aubaine à saisir pour l'exécutif.

Ainsi, Taina Bofferding (LSAP) arrive aussi à émerger du lot masculin. La ministre de l'Intérieur attirant 52% d'opinions favorables sur son nom. Mais Paulette Lernert, elle, est loin devant. Et l'ex-avocate condamne ces messieurs aux seconds rôles. En témoignent les scores de ce Politmolitor 2021 qui la créditent de 86% d'avis positifs. Sur le podium, Jean Asselborn (77%) et Xavier Bettel (71%) cèdent donc à nouveau la plus haute marche. Les trois ''favoris'' des électeurs sondés partageant un point commun : une légère érosion de leur cote de popularité depuis la précédente enquête de juin.

Mais alors que le LSAP semble sur une bonne lancée à deux ans des législatives, que dire du CSV? La formation la plus représentée à la Chambre peine à faire émerger ses représentants (autant que ses idées). Le constat est même dur pour les huit figures du parti chrétien-social apparaissant dans le sondage réalisé du 2 au 10 novembre dernier : aucune ne figure au-dessus des 50% de reconnaissance sympathie-compétence... 

Derrière Claude Wiseler, Paul Galles est celui qui s'en tire le mieux (43%). Le théologien devance Martine Hansen (42), Serge Wilmes (40), Laurent Mosar (36), Christophe Hansen (32) et le bourgmestre eschois Georges Mischo. C'est dire si le travail de reconstruction est urgent dans les rangs conservateurs.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

54% des habitants interrogés pour le Politmolitor 2021 se disent favorables à la consultation des électeurs au sujet de la réforme en cours de la Loi fondamentale. En parallèle, le succès de la pétition réclamant ce même scrutin entraînera la tenue d'un débat public le 25 novembre prochain.
IPO,Informationsversammlung Verfassung.Protestaktion für ein Referendum von ADR und Marche Blanche.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
En annonçant qu'il permettrait bientôt à chaque ménage de pouvoir cultiver ses propres plants de cannabis, le gouvernement a bousculé l'opinion publique. Ainsi, 60% de la population analyse défavorablement ce choix.
Dix-huit mois que le covid s'est invité dans la vie de chacun et dans les axes de la politique nationale. Mais le dernier sondage Politmolitor, réalisé pour RTL et le Luxemburger Wort, crédite Xavier Bettel et ses ministres d'avoir su mener le pays de façon satisfaisante.
Voilà les socialistes attendus au tournant. Bien placés pour les prochaines législatives, le parti doit gérer dans l'immédiat l'annonce des deux cadors (Dan Kersch et Romain Schneider) de ne plus occuper de fonctions gouvernementales à l'avenir.
Interrogés sur la sympathie et les compétences des hommes et femmes politiques du pays, les électeurs luxembourgeois font grimper François Bausch et Carole Dieschbourg au classement. Quant au Premier ministre, sa cote remonte à son plus haut niveau depuis 2013.
Carole Dieschbourg, Félix Braz et François Bausch, voient leur cote de popularité grimper en flèche dans le dernier sondage Politmonitor
Il est sans conteste l'homme politique de cette année 2017: Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, arrive encore une fois en tête de ce second volet du Politmonitor. Les sondés ont noté les politiciens du pays sur leurs compétences, mais aussi sur leur image. Réponses.