Changer d'édition

Paulette Lenert au repos jusqu'au 18 avril
Luxembourg 2 min. 03.04.2021 Cet article est archivé

Paulette Lenert au repos jusqu'au 18 avril

Camarades de parti (LSAP), Romain Schneider et Paulette Lenert partagent déjà de nombreux dossiers.

Paulette Lenert au repos jusqu'au 18 avril

Camarades de parti (LSAP), Romain Schneider et Paulette Lenert partagent déjà de nombreux dossiers.
Photo : Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 03.04.2021 Cet article est archivé

Paulette Lenert au repos jusqu'au 18 avril

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Victime d'un malaise, la ministre de la Santé ne reprendra pas ses activités avant la fin du congé de Pâques, au mieux. En attendant son retour, c'est Romain Schneider qui a reçu la délégation de signature.

Officiellement, Paulette Lenert est «temporairement dans l’impossibilité d’administrer les départements ministériels dont elle a la charge». Autrement dit, depuis qu'elle a été retrouvée évanouie, le 23 mars dernier, la ministre de la Santé n'a pas repris ses fonctions. Et un arrêté grand-ducal, officialisé le 2 avril, a confirmé que celle qui fait face à la crise sanitaire depuis un an n'est pas encore à 100% de ses capacités.


Paramedics load a patient on a strechter into a ambulance at The Emile Muller Hospital Emergencies in Mulhouse, eastern France, on March 24, 2020, on the eighth day of a strict lockdown in France to stop the spread of the novel coronavirus. (Photo by SEBASTIEN BOZON / AFP)
Le Luxembourg prend en charge un patient covid mosellan
Le Grand-Duché tend à nouveau la main à la France en prenant ce mardi en charge un patient au sein du CHL. Pourtant, le pays compte lui-même 137 personnes dans ses unités covid.

En effet, il a été choisi de confier le suivi de ses dossiers à un autre ministre : Romain Schneider. La délégation de signature, pour les documents officiels du ministère de la Santé et celui de la Protection des consommateurs, revient ainsi à celui qui jusqu'à présent s'occupait exclusivement des portefeuilles de l'Agriculture et de la Sécurité sociale. 

La mesure a été approuvée en conseil de gouvernement, et s'appliquera jusqu'au 18 avril. En espérant qu'à cette date, celle qui avait succédé à Etienne Schneider en 2020 (quelques jours avant le premier cas suspecté de covid au Luxembourg) soit en mesure de reprendre ses fonctions. D'ici là, le comité de direction du ministère de la Santé (une dizaine de membres) suit les affaires en cours : de la poursuite de la campagne vaccinale à la gestion des ressources hospitalières (142 malades covid pris en charge actuellement) en passant par la répartition des vaccins commandés auprès de la Commission européenne.

Le retour de Félix Braz

Après une brève hospitalisation «pour un contrôle médical», suite à son malaise, Paulette Lenert avait pu rejoindre son domicile. C'est là que l'ancienne avocate de 52 ans poursuit sa convalescence.

Hasard du calendrier ce retrait temporaire du gouvernement pour raison de santé a correspondu avec une première réapparition publique de Félix Braz (Déi Gréng). A l'été 2019, après avoir été victime d'un malaise cardiaque, le ministre de la Justice avait dû abandonner ses fonctions politiques pour se consacrer à son rétablissement. Pas un hasard : c'est tout sourire et visiblement en forme que l'ancien vice-Premier ministre de Xavier Bettel a redonné de ses nouvelles.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

C'est a minima que la future loi covid allégera les mesures sanitaires covid actuelles. Le gouvernement ne souhaite accorder de nouvelles tolérances que pour la pratique de la musique, du chant et des activités physiques.
Pression, journées à rallonge, décalage horaire... les ministres assument tous avoir «choisi» cette vie. Mais la défaillance cardiaque de leur collègue Félix Braz repose pour chacun le rapport travail/santé. Ils dévoilent comment ils gardent l'équilibre.
IPO , Vereidigung neue Regierung DP-LSAP-Dei Greng , Xavier Bettel , warten auf Etienne Schneider , Kulturministerium , vor dem Fototermin Foto:Guy Jallay/ Luxemburger Wort