Changer d'édition

«Pas très correct d'utiliser mon compte professionnel»
Luxembourg 04.11.2019 Cet article est archivé

«Pas très correct d'utiliser mon compte professionnel»

Si Corinne Cahen affirme qu'il n'«était pas très correct d'utiliser son compte professionnel», elle «maintient ce qu'elle a écrit dans son courrier à l'UCVL»

«Pas très correct d'utiliser mon compte professionnel»

Si Corinne Cahen affirme qu'il n'«était pas très correct d'utiliser son compte professionnel», elle «maintient ce qu'elle a écrit dans son courrier à l'UCVL»
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 04.11.2019 Cet article est archivé

«Pas très correct d'utiliser mon compte professionnel»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Au cœur d'une polémique initiée par le CSJ dénonçant un possible «conflit d'intérêts», Corinne Cahen, la ministre de la Famille et de l'Intégration (DP) a réagi ce lundi matin sur sa page Facebook. Elle regrette d'avoir utilisé son adresse ministérielle, mais assume le contenu de son message.

«Ce n'était pas très correct de ma part d'utiliser mon compte professionnel pour l'envoi de ce courrier.» C'est en ces termes que Corinne Cahen, ministre de la Famille et du Logement a réagi ce lundi matin suite aux reproches que lui avait adressés le CSJ.

Pour rappel, les jeunes CSV avaient dénoncé un «conflit d’intérêts», alors que la ministre DP s'était plainte auprès de l'UCVL (Union des commerçants de la Ville de Luxembourg) de la situation compliquée de son entreprise familiale «Chaussures Léon S.à r.l.» suite au chantier du tram, ce, dans un courrier envoyé depuis son adresse officielle et non depuis un compte privé.  


Corinne Cahen, la ministre de la Famille et de l'Intégration a utilisé son adresse ministérielle pour évoquer une situation privée
Corinne Cahen au centre d'un «conflit d'intérêts»
La ministre de la Famille et de l'Intégration (DP) se retrouve au cœur d'une polémique initiée par la CSJ, suite à un courrier adressé à l'UCVL concernant des préoccupations d'ordre privé et rédigé à partir de son adresse au ministère.

Corinne Cahen se justifie en arguant du fait que, ce faisant, elle «ne s'intéressait pas strictement à sa propre entreprise familiale, mais plutôt à l'ensemble des commerces situés dans le quartier de la gare.»

Elle ajoute qu'elle «s'est immédiatement retirée de la gestion du commerce familial de chaussures dès son entrée au gouvernement en 2013» et qu'elle «n'a d'ailleurs plus jamais touché aucun salaire à ce titre depuis lors.»

La ministre de la Famille et de l'Intégration poursuit en affirmant que «le contenu de sa lettre (envoyée à l'UCVL) n'a rien à voir avec (sa) fonction politique.»

En conclusion, Cahen, qui fut elle-même présidente de l'UCVL durant quatre ans, déclare qu'elle «maintient ce qu'(elle) a écrit (dans son courrier daté du 11 avril)», et que «chacun doit faire plus d’efforts pour que notre ville reste une ville dynamique et agréable à vivre à l’avenir.» 


Sur le même sujet

Corinne Cahen (DP) n'a pas enfreint le code de conduite des membres du gouvernement, d'après l'avis rendu par le conseil d'éthique, mardi. Pour autant, l'envoi de son courrier à l'Union des commerçants de la Ville de Luxembourg n'était pas correct.
Les trois membres du conseil ont dédouané la ministre dans l'affaire portant son nom.
Au cœur de la polémique déclenchée par son mail envoyé à l'UCVL et alors qu'elle est la cible de tous les partis d'opposition, la ministre de la Famille a finalement demandé ce lundi au Premier ministre de réunir le conseil d'éthique.
Trotz des schönen Wetters war der DP-Kongress zum Wahlprogramm am Sonntag sehr gut besucht.
La ministre de la Famille et de l'Intégration (DP) se retrouve au cœur d'une polémique initiée par la CSJ, suite à un courrier adressé à l'UCVL concernant des préoccupations d'ordre privé et rédigé à partir de son adresse au ministère.
Corinne Cahen, la ministre de la Famille et de l'Intégration a utilisé son adresse ministérielle pour évoquer une situation privée