Changer d'édition

«Pas question de crise du secteur immobilier»
Luxembourg 2 min. 15.07.2020

«Pas question de crise du secteur immobilier»

Jean-Paul Scheuren estime qu'«un mois d'arrêt complet de l'activité entraîne un retard de trois mois dans le secteur de la construction»

«Pas question de crise du secteur immobilier»

Jean-Paul Scheuren estime qu'«un mois d'arrêt complet de l'activité entraîne un retard de trois mois dans le secteur de la construction»
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 15.07.2020

«Pas question de crise du secteur immobilier»

«Le Luxembourg fait face à une crise du logement, pas de l’immobilier», nuance ce mercredi Jean-Paul Scheuren. Le président de la Chambre immobilière ajoute qu'«un mois de confinement entraîne un retard de trois mois dans la construction».

(JFC) - Alors que les prix de l'immobilier ne cessent d'y suivre une courbe ascendante, «la demande de logements au Luxembourg demeure toujours élevée», affirme ce mercredi Jean-Paul Scheuren. Interrogé sur RTL, le président de la Chambre immobilière avance que «les personnes désireuses de venir d'installer au Grand-Duché n'ont globalement pas changé leurs plans» en raison de la crise du covid-19. Si la démographie continue de soutenir la demande, M. Scheuren relève toutefois que «celle-ci a changé». En effet, fait-il remarquer, avec le boom du télétravail, «les gens recherchent de plus en plus des appartements avec une pièce de bureau».

Ainsi, pour le président de la Chambre immobilière, il est clair que si «le Luxembourg doit faire face à une crise du logement», il n'est cependant «pas question d'une crise de l'immobilier». Ce, même s'il le reconnaît, le secteur immobilier a connu ces derniers mois «d'importants bouleversements dans le secteur immobilier. Le confinement a en effet rendu impossible toute visite d'immeuble, alors que selon lui, «le contact direct avec le client reste très important pour la vente.»


ILLUSTRATION - Zum Themendienst-Bericht vom 27. Februar 2020: Wer ein Grundstück erwerben will, sollte vor der Unterzeichnung des Bauvertrages prüfen, ob ein Vorkaufsrecht besteht. Foto: Andrea Warnecke/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Kox parle, la Chambre immobilière gronde
Le ministre du Logement n'évoque que le secteur public pour répondre au besoin en logements à loyer abordable, et cela irrite les promoteurs privés. Leur représentant, Jean-Paul Scheuren, dénonce même une politique inefficace.

Revenant sur la période de confinement en vigueur au Luxembourg en mars-avril, Jean-Paul Scheuren estime qu'«un mois d'arrêt complet des chantiers entraîne un retard de trois mois dans le secteur de la construction». C'est pourquoi, selon lui, le retard accumulé au printemps n'est toujours pas complètement résorbé à l'heure actuelle.

C'est pourquoi il insiste sur le fait que «les aides de l'État sont toujours les bienvenues», car dans le secteur immobilier aussi où il existe de nombreux indépendants, les gens doivent continuer à gagner leur vie. Sans toutefois pouvoir avancer de chiffres exacts - «tellement la situation évolue rapidement» -, Jean-Paul Scheuren affirme que des agences immobilières ont d'ailleurs dû fermer leurs portes au pays.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Et si le poids du logement passait au régime?
Le coût de l'habitat grimpant plus vite que les revenus, les dépenses des ménages pour cette seule part de leur budget ne cesse d'augmenter. D'autant plus pour les foyers à bas revenus et en location. Le ministère du Logement entend donc s'attaquer à ce "taux d'effort".
asdf
Quatre propositions pour répondre au manque de logement
Augmenter le crédit d’impôt, louer avec option d'achat ou encore un allègement fiscal sur la vente d'un terrain ou d'une habitation. Les députés se sont penchés sur différentes idées destinées à résoudre en partie l'épineuse question immobilière.
Luxtimes,Speculations prix immobilières,Illiustrationen Immobilienagenturen. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Kox parle, la Chambre immobilière gronde
Le ministre du Logement n'évoque que le secteur public pour répondre au besoin en logements à loyer abordable, et cela irrite les promoteurs privés. Leur représentant, Jean-Paul Scheuren, dénonce même une politique inefficace.
ILLUSTRATION - Zum Themendienst-Bericht vom 27. Februar 2020: Wer ein Grundstück erwerben will, sollte vor der Unterzeichnung des Bauvertrages prüfen, ob ein Vorkaufsrecht besteht. Foto: Andrea Warnecke/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Les prix de l'immobilier n'en finissent plus de grimper
Jusqu'à ce que la crise sanitaire ne vienne s'inviter, le Luxembourg continuait à enregistrer une hausse des tarifs de ses maisons et appartements, selon les données publiées lundi par AtHome. Des chiffres basés sur les annonces immobilières passées entre mars 2019 et mars 2020.
Luxtimes,Speculations prix immobilières,Illiustrationen Immobilienagenturen. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les prix de l'immobilier n'en finissent plus de croître
Au dernier trimestre 2019, les prix d'achat des logements ont enregistré une hausse de 11%, selon les dernières données du Liser. Une croissance à deux chiffres pour le troisième trimestre consécutif qui marquera le pas début 2020. Avant de repartir, estiment les experts.