Changer d'édition

Pas plus de deux invités pour Noël et réveillon
Luxembourg 3 min. 09.12.2020 Cet article est archivé

Pas plus de deux invités pour Noël et réveillon

Covid + grippe + retrouvailles familiales à risque : le cocktail était trop dangereux, aux yeux de Paulette Lenert, pour valider un quelconque assouplissement des règles maintenant.

Pas plus de deux invités pour Noël et réveillon

Covid + grippe + retrouvailles familiales à risque : le cocktail était trop dangereux, aux yeux de Paulette Lenert, pour valider un quelconque assouplissement des règles maintenant.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 09.12.2020 Cet article est archivé

Pas plus de deux invités pour Noël et réveillon

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pas de relâchement : voilà le mot d'ordre du Premier ministre luxembourgeois. Ainsi Xavier Bettel maintient-il toutes les règles anti-covid avec même une fermeté accrue pour les galeries commerciales.

Pour les cadeaux, mieux vaudra compter sur le Père Noël. Xavier Bettel, lui, n'en a fait aucun, mercredi, à l'heure de présenter les mesures qui s'imposeront au Luxembourg pour la fin d'année. Des restrictions qui se poursuivront même jusqu'au 15 janvier 2021, a-t-il prévenu. Mais son «Ce n'est pas le moment de lever le pied sur les restrictions», avait d'emblée fermé la porte à tout espoir d'un possible assouplissement des règles covid.


Le virus se fait encore un peu plus discret
Avec 74 nouveaux cas enregistrés ce vendredi, 24 hospitalisations et aucune nouvelle victime, la pandémie continue de rester gérable au Luxembourg, selon les données publiées par la direction de la Santé.

«Nous avons pris nos responsabilités», assurait donc un Premier ministre à l'heure d'administrer pour les fêtes la plus amère des médications : la prudence. Bien sûr cela va déplaire, et l'exécutif le sait. Mais rien de ce qui est actuellement en vigueur ne bougera; les chiffres de l'infection sont encore trop mauvais. Donc, oui la limitation des convives invités chez soi reste en place toujours pas plus de deux hôtes. Et ni le soir de Noël, ni la Saint-Sylvestre ne feront exception. «Mais la famille reste l'endroit où le virus circule le plus. C'est la source unique de plus de la moitié des nouvelles infections», rappelle la ministre de la Santé, Paulette Lenert.

Aussi, n'en déplaise aux habitants comme aux professionnels, le chef de gouvernement, ce 9 décembre, n'était pas là pour exaucer des vœux. «Tout assouplissement serait un faux pas». Alors va pour quatre semaines de plus de couvre-feu (23h-6h), la fermeture des cafés et restaurants prolongée d'un mois, l'écran noir pour les cinémas jusqu'à mi-janvier, les salles de fitness au repos forcé encore, la vie sportive à l'arrêt.

Pas de colonie de vacances

D'ici peu, le ministre de la Jeunesse, Claude Meisch (DP) ajoutera d'ailleurs son lot de restrictions. Concernant les activités de vacances ou l'interdiction de tout camp scout ou colonie de LASEP et autres organismes durant les congés à venir. Un projet de loi déposé ce 9 décembre à la Chambre précisera un peu plus de détails, a averti Xavier Bettel. Le Conseil d'Etat en jaugera la légalité avant un possible vote des députés «le 14 ou le 15 décembre pour mise en application immédiate».

Dans ce texte, une partie des amendements viseront plus particulièrement les galeries marchandes. Souvent trop de monde dans les allées, ne respectant plus les distanciations préconisées pour éviter toute circulation du virus. Parfois aussi des clients, masque baissé, rassemblés pour une dégustation autour d'un stand de plats à emporter. Comme elles avaient choqué les professionnels de l'Horesca, certaines images de galeries bondées ont poussé l'exécutif à réagir.


03.12.2020, Berlin: Projektleiter Albrecht Broemme (l) und Dilek Kalayci (SPD, M), Berliner Gesundheitssenatorin, erläutern in Anwesenheit von Oliver Igel (SPD), Bezirksbürgermeister von Treptow-Köpenick, die Funktionalität der Impfkabinen im zukünftigen Impfzentrum in der Arena Berlin in Treptow. In Berlin entstehen derzeit sechs Impfzentren. Die Zulassung von Corona-Impfstoffen in Europa steht allerdings noch aus. Foto: Bernd von Jutrczenka/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Cinq centres de vaccination à mettre en place
Dans une première phase, le gouvernement n'ouvrira qu'un seul site de vaccination anti-covid, au Limpertsberg. Mais l'ensemble du pays sera couvert à terme, avec en plus six équipes mobiles engagées

Conséquences : interdiction de consommer de la nourriture à l'intérieur des centres commerciaux et obligation pour les gestionnaires de mettre en place «un concept» de circulation visant à éviter tout risque de contamination parmi la foule des acheteurs. Les ministères de la Santé et des Classes moyennes, en charge du commerce, ont réfléchi à des propositions qui seront bientôt détaillées. «Mais faire ses courses n'est pas un loisir en cette période d'épidémie, martèle Xavier Bettel. On ne va pas avec toute sa famille passer une demi-journée dans un centre.»

Après plusieurs weekends où résidents comme frontaliers ont eu tendance à se précipiter vers les boutiques, le gouvernement réagit (enfin).  Fermement, mais peut-il en être autrement alors que le pays a enregistré 173 décès liés au covid rien qu'en novembre. Un Luxembourg qui constate toujours, en moyenne, plus de 500 nouvelles infections chaque jour et dont le système hospitalier ploie sous la pression de plus de 200 malades atteints par l'infection pulmonaire qui sévit toujours neuf mois après la détection du premier cas positif au coronavirus. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Avec 31 voix, les députés ont adopté mardi la nouvelle loi covid qui poursuit les mesures imposées jusqu'au 15 janvier pour lutter contre la pandémie de covid-19. Le texte ajoute cependant des précisions sur les comportements à adopter dans les centres commerciaux notamment.
Politik, Ankündigungen von Bettel bezüglich Corona, Covid-19, Chambre, Cercle cité, Foto: Lex Kleren/ Luxemburger Wort
Le Premier ministre prendra la parole avec deux jours d'avance, à l'issue d'un conseil de gouvernement exceptionnellement avancé. Mercredi donc, le Luxembourg saura à quoi ressemblera la fin d'année.
IPO,Conseil de Gouvernement. Xavier Bettel & Paulette Lenert.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La force retrouvée de l'épidémie covid contraint le Premier ministre à proposer aux députés de voter des amendements plus restrictifs dès les prochains jours. En jeu, non seulement l'état de santé de la population mais aussi celui du système hospitalier, de l'économie et la confiance accordée aux dirigeants.
Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Mundschutz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La marge de manœuvre du Premier ministre se réduit, jour après jour, alors que la progression du covid-19 ne cesse. Un virus que les dernières mesures ne suffisent pas à contenir. Alors confinement, état de crise, nouvelles restrictions? Le gouvernement va devoir trancher.
Politik, Corona Covid-19, Xavier Bettel, Premierminister und Paulette Lenert, Gesundheitsministerin geben Pressekonferenz nach Regierungsrat, Château de Senningen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort