Changer d'édition

Pas de vaccination obligatoire face à la rougeole
Luxembourg 09.04.2019

Pas de vaccination obligatoire face à la rougeole

Pas de vaccination obligatoire face à la rougeole

Photo: Shutterstock
Luxembourg 09.04.2019

Pas de vaccination obligatoire face à la rougeole

Alors que le pays était touché ces dernières semaines par une épidémie de rougeole, le gouvernement ne souhaite pas fixer de règles strictes mais miser sur l'information et la prévention des vaccins.

(mth trad. sw) - Face aux douze cas de rougeole confirmés au Luxembourg par le ministre de la Santé fin mars, le gouvernement n'envisage pas d'introduire une vaccination obligatoire, comme c'est le cas chez nos voisins belges et français.


Le pays touché par une «petite épidémie de rougeole»
Le ministre de la santé, Etienne Schneider fait état de 12 cas confirmés de rougeole au Luxembourg. Un élève luxembourgeois a été contaminé lors d'une classe de neige à Val Thorens. Le vaccin devient gratuit pour tous les enfants et adultes.

Pour appuyer cette décision, Etienne Schneider a détaillé, dans une réponse à une question parlementaire introduite par Nancy Arendt (CSV), le taux de vaccination pour l'année 2018, qui s'élevait à 98,7%, pour une vaccination initiale. En ce qui concerne la deuxième vaccination, le taux tombe à 87,2%. Or un objectif de 95% est souhaitable, selon Etienne Schneider pour assurer un résultat fiable.

Même si ce taux a légèrement augmenté ces dernières années, le gouvernement souhaite donc poursuivre sur la voie de l'information, plutôt que d'appliquer une réglementation aux résidents luxembourgeois.

Une semaine européenne de la vaccination aura lieu du 23 au 29 avril prochain: le ministère de la Santé y participera à travers une campagne de sensibilisation pour «rappeler l’importance de la vaccination à la population à toutes les étapes de la vie».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Vers une vaccination obligatoire dans l'UE?
Alors qu'un sommet européen axé sur la vaccination a lieu ce jeudi à Bruxelles, le commissaire chargé de la santé, Vytenis Andriukaitis, souhaiterait imposer les vaccins, notamment face à la rougeole, dans tous les pays concernés.
ARCHIV - 28.08.2019, Niedersachsen, Hannover: Eine Spritze mit dem Impfstoff Priorix (Lebendvirusimpfstoff gegen Masern, Mumps und Röteln) liegt in einer Arztpraxis. Seit Jahresbeginn sind 85 Frauen, Männer und Kinder in Niedersachsen an Masern erkrankt. Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le pays touché par une «petite épidémie de rougeole»
Le ministre de la santé, Etienne Schneider fait état de 12 cas confirmés de rougeole au Luxembourg. Un élève luxembourgeois a été contaminé lors d'une classe de neige à Val Thorens. Le vaccin devient gratuit pour tous les enfants et adultes.
Le Luxembourg n'envisage pas d'imposer la vaccination
Selon la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, le taux de vaccination au Luxembourg, notamment contre la rougeole, est «satisfaisant». Dans ce contexte, le ministère n'envisage pas d'imposer la vaccination, comme cela est le cas chez certains voisins européens comme la France.
Santé-Médecine: Penser à vérifier ses vaccins
La «Semaine européenne de la vaccination» se déroule dès ce lundi 20 avril et dure jusqu'au vendredi 25 avril. Elle a pour objectif de rappeler l’importance des vaccinations pour se protéger contre des maladies infectieuses graves.